FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Etats-Unis : la côte Est parie sur les énergies renouvelables

28 mai 2021 à 14:06
Etats-Unis : la côte Est parie sur les énergies renouvelables

La Californie est toujours citée en exemple comme un état pionnier dans le développement des énergies renouvelables. Mais les états de la côte Est n’ont pas dit leur dernier mot. Les projets d’énergies renouvelables se multiplient sur la côte Est. Plusieurs états se mobilisent et investissent pour verdir leur mix électrique. L’impulsion de la nouvelle administration fédérale se fait sentir depuis l’investiture de Joe Biden. Et même les partenaires privés investissent dans les énergies propres.

L’état de New-York se tourne vers l’énergie solaire

Le 22 avril dernier, le gouverneur de l’état de New-York, Andrew Cuomo, avait convié la presse pour présenter une ambitieuse feuille de route. L’état de New-York compte déployer pas moins de vingt nouveaux projets d’énergies renouvelables d’ici la fin d’année 2021. Les nouvelles infrastructures permettront à l’état d’augmenter rapidement la part d’énergies vertes dans son mix électrique. Ces projets énergétiques sont le fruit d’un partenariat entre les pouvoirs publics et les investisseurs privés. L’état de New-York a signé des accords avec Goldman Sachs Renewable Power Group et CS Energy, deux entreprises spécialisées dans l’énergie solaire. Au total, les deux compagnies vont participer à hauteur de 1,5 milliard de dollars dans le financement des nouveaux projets.

Jusqu’à présent, l’énergie solaire n’était pas une priorité pour l’état de New-York. L’état avait préféré orienter ses investissements vers d’autres sources d’électricité bas-carbone. En 2020, son mix électrique s’est réparti comme suit : 44% de gaz naturel, 31% de nucléaire, 19% d’hydroélectricité, 3% d’éolien, 1% de charbon et 1% d’énergie solaire.
Mais le gouverneur Cuomo souhaite diversifier les sources d’approvisionnement. Et le solaire est pour lui un levier prioritaire. Il compte d’ailleurs inaugurer une trentaine de nouvelles centrales solaires d’ici 2030. Le projet le plus ambitieux est la centrale solaire flottante de Long Island. Elle doit entrer en fonction fin 2022 et elle sera la plus grande du pays, capable d’alimenter 50 000 foyers en électricité.

La côte Est des Etats-Unis : un énorme potentiel pour l’éolien offshore

Si l’état de New-York met le cap sur l’énergie solaire, d’autres états de la côte Est s’orientent désormais vers l’éolien offshore. Le front de mer Atlantique présente un fort potentiel pour développer des parcs d’éoliennes offshore. Et les projets se multiplient depuis quelques mois. Cet élan est fortement soutenu par la Maison Blanche. L’administration fédérale vient de donner son accord, début mai, pour le projet Vineyard Wind.

Ce futur parc éolien en mer sera déployé au large du Massachusetts, dans l’île de Martha’s Vineyard. Le projet Vineyard Wind va installer 84 éoliennes offshore, pour une puissance cumulée de 800 MW. Dès 2023, il fournira de l’électricité verte à 400 000 foyers de la côte. Il s’agira du second parc éolien offshore des Etats-Unis. Le premier est également déployé sur la côte Est, au large de l’état de Rhode Island.

Eolien offshore : match à distance entre la côte Est et la côte Ouest

La Maison Blanche a décidé de faire de l’éolien offshore une priorité dans le secteur des énergies renouvelables. Pour les dix prochaines années, l’état fédéral investira chaque année 12 milliards de dollars pour soutenir des projets d’éolien en mer. Ce budget est à partager entre la côte Ouest et la côte Est. Et cette dernière compte bien capter l’essentiel des financements pour assurer la réalisation de ses prochains projets d’envergure.

En plus du futur parc Vineyard Wind, la côte Est est actuellement le théâtre de plusieurs projets importants pour développer de l’éolien en mer. L’état de Virginie s’est associé à Dominion Energy pour mettre en service un parc à l’horizon 2026. La Caroline du Nord, le Delaware, le New-Jersey et le Maryland développent également des projets d’éolien offshore. A l’heure actuelle, les projets de la côte Est sont bien plus avancés que ceux évoqués sur la côte Ouest. Mais cette avance pourrait ne pas durer. La Maison Blanche vient d’identifier deux zones au nord de la Californie pour accueillir des parcs éoliens offshore.

Energies renouvelables sur la côte Est : un réseau électrique à repenser

Les Etats-Unis répartissent leur transport électrique sur trois grands réseaux nationaux. La côte Est dépend de l’interconnexion de la côte Est, qui couvre en fait une région très vaste. Ce réseau électrique alimente presque 50% du territoire américain. Il remonte jusqu’au territoire canadien pour assurer une partie de son approvisionnement. Et surtout, c’est le réseau électrique qui dessert le plus de points de livraison, à cause de la forte densité de population sur la côte Est des Etats-Unis.

La côte Est ne doit pas seulement déployer de nouvelles sources d’énergies vertes. Elle doit aussi faire face au défi de réaménager son réseau électrique. Un chantier titanesque qui implique la mise en place d’unités de stockage pour gérer les énergies intermittentes.

L’autre prochain défi sera aussi de déployer un modèle bas carbone qui réponde aux contraintes des grandes villes de la côte Est, telles que New-York. Dans ces agglomérations hyper énergivores, les autorités locales veulent privilégier les projets de production d’énergie locale. L’état de New-York a ainsi facilité la réglementation pour l’installation de panneaux solaires chez les particuliers et les commerçants. L’initiative semble porter ses fruits. Le 26 mai, la compagnie Starbucks a annoncé qu’elle allait investir 97 millions de dollars pour développer 23 projets solaires dans l’état ces prochaines années. Les panneaux solaires équiperont 24 000 locaux : des cafés Starbucks, mais aussi des petites entreprises, des associations, des écoles et même des églises.

L’article Etats-Unis : la côte Est parie sur les énergies renouvelables est apparu en premier sur L'EnerGeek.

❌