FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFlux principal

Malgré une décision de la justice européenne, la Pologne refuse de fermer une mine de charbon

26 mai 2021 à 07:12
malgre decision justice europeenne pologne mine charbon - L'Energeek

Le vendredi 21 mai 2021, la Cour de Justice de l’Union Européenne avait ordonné la fermeture immédiate de la mine de charbon à ciel ouvert de Turow, au sud-ouest de la Pologne, notamment en raison de son impact sanitaire sur la République Tchèque voisine. Ce lundi 24 mai 2021, le premier ministre polonais a annoncé que la mine resterait ouverte.

La Cour de Justice de l’Union Européenne ordonne l’arrêt immédiat de la mine de charbon de Turow…

Certes, la Pologne a récemment programmé la fin de son exploitation du charbon pour 2049, mais les mines de charbon y restent un sujet extrêmement sensible – le combustible fossile y couvre notamment 80% des besoins en électricité du pays.

Même dans le cas d’une urgence sanitaire avec l’un de ses voisins, la Pologne n’entend donc pas reculer sur ce sujet. Ce vendredi 21 mai 2021, la Cour de Justice de l’Union Européenne avait en effet demandé l’arrêt immédiat de la mine à ciel ouvert de Turow, au Sud-Ouest de la Pologne, à proximité des frontières allemandes et tchèques.

Cette décision répond à une demande d’arrêt d’urgence formulée par la République Tchèque, suite à l’impact sanitaire de cette mine sur les populations frontalières, notamment en terme de qualité de l’air et de l’eau. La Cour de Justice avait accédé à la demande tchèque, arguant que la poursuite des activités d’extraction était “susceptible d’avoir des effets négatifs sur le niveau des eaux souterraines en territoire tchèque”, et pouvait “menacer l’approvisionnement en eau potable” des populations concernées.

La Cour avait donc invoqué le « principe de précaution » pour justifier cette demande d’arrêt, d’autant que, pour les juges, la Pologne n’avait pas établi « que la cessation des activités dans la mine entraînerait une menace réelle pour sa sécurité énergétique”.

mais la Pologne refuse d’appliquer cette décision, et va laisser la mine de charbon ouverte

Mais, ce lundi 24 mai 2021, le gouvernement polonais a indiqué qu’il n’appliquerait pas cette décision de justice. “Nous ne prévoyons pas la fermeture de la mine et nous n’allons pas l’accepter, car cela pourrait mettre en danger l’approvisionnement en énergie de la Pologne”, a notamment déclaré le premier ministre polonais Mateusz Morawiecki.

Il a également indiqué que la Pologne allait instaurer un dialogue avec la République Tchèque sur le sujet, puis “présenter de nouveaux arguments” à la Cour de Justice de l’UE, pour le jugement de l’affaire sur le fond qui doit intervenir plus tard. Ce n’est pas la première fois que le gouvernement polonais décide, de manière unilatérale, de braver une décision émanant de l’Union Européenne.

Le groupe énergétique polonais PGE compte extraire du lignite (un charbon de mauvaise qualité) de la mine de Turow jusqu’en 2044, et envisage même d’étendre la taille de la mine de 25 à 30 kilomètres carrés. D’après Varsovie, la mine de Turow couvre 7% des besoins en électricité du pays.

Symboliquement, les pays du G7 ont décidé, ce 21 mai 2021, le même jour que la décision de la Cour de Justice de l’UE, de mettre fin en 2021 aux aides publiques pour les centrales à charbon. “Le G7 convient que tout nouvel investissement dans la production d’électricité à partir du charbon dans le monde doit cesser maintenant, car il n’est pas compatible avec l’objectif de limiter le réchauffement climatique à 1,5°C d’ici la fin du siècle », a indiqué la ministre allemande de l’Environnement Svenja Schulze dans un communiqué.

L’article Malgré une décision de la justice européenne, la Pologne refuse de fermer une mine de charbon est apparu en premier sur L'EnerGeek.

❌