FreshRSS

🔒
❌ À propos de FreshRSS
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierFavoris

Best Youtube-dl GUI Applications

21 février 2021 à 16:09
Quelques interfaces graphiques pour youtube-dl (Le logiciel qui permet de télécharger les vidéos de pratiquement n'importe quel site)
(Permalink)

How to fix invisible form fields in Firefox while using Adwaita Dark Theme (or any other dark theme) - Ask Ubuntu

17 décembre 2018 à 10:28
Ah merci pour ça, Timo (https://lehollandaisvolant.net/?id=20181205214954) parce que ça m'agaçait passablement.

Explication du problème: Je travaille avec des thèmes système sombre (texte clair sur fond sombre). Le navigateur prend aussi ce paramétrage pour les formulaires quand un style n'est pas spécifié.
Malheureusement, certains webmasters changent la couleur du texte (genre: gris sombre au lieu de la couleur par défaut) sans spécifier le fond. On se retrouve avec des champs de formulaire en texte gris foncé sur fond gris foncé. Illisible.

Cette bidouille permet de forcer Firefox à se baser sur un autre thème. Dans about:config, créer un paramètre de type chaine: widget.content.gtk-theme-override

Exemple:
widget.content.gtk-theme-override=Mint-X
(mettez le nom d'un thème qui existe dans votre système,  et redémarrez Firefox)

Que ce soit clair: Le problème ne vient pas de Firefox ou de Linux. Le problème vient des webmasters qui font mal leur boulot en spécifiant une couleur de texte sans spécifier le fond.

EDIT : @TritTriton@shelter.moe me signale aussi cette extension Firefox: https://addons.mozilla.org/fr/firefox/addon/text-contrast-for-dark-themes/
(Permalink)

Rspamd: un antispam performant | Philippe Pepiot

7 juillet 2015 à 09:11
Sous le coude. (dpam est abandonné, il faut passer à rspamd).
(Permalink)

Tuxicoman : Les métadonnées de vos impressions couleurs

28 mai 2015 à 12:15
Par : Tuxicoman

Depuis au moins 10 ans, les imprimantes couleurs impriment en filigrane des points jaunes. Ils sont quasiment invisible à l’oeil nu mais on peut les apercevoir en scannant la page en 600dpi et en zoomant (image d’environ 1cm) :

dots_sample_closeupC’est bien plus flagrant avec GIMP en décomposant les canaux de couleurs avec GIMP et en ne conservant que le bleu :dots_sample_closeup_blue_channelCertaines imprimantes utilisent un mode inversé (zone blanches sur trame jaune très fine). J’ai pu en retrouver sur beaucoup de papier que je reçois (banque, facture, etc…)

A quoi cela sert-il ? Et bien à tracer les documents imprimés.

C’est une métadonnée que l’Electronic Frontier Fondation a réussi à décoder pour les imprimantes Xerox DocuColor.

xerox printer dotXerox encode sur chaque page, l’heure d’impression et le numéro de série de la machine. Ainsi il est facile de remonter l’origine d’une fuite de document confidentiel, d’un tract militant, ou encore confondre les imprimeurs de faux tickets de trains.

Les USA ont reconnu avoir conclu un accord avec 10 fabricants d’imprimantes afin de permettre d’identifier les documents imprimés.

D’après l’EFF, la plupart des fabricants d’imprimantes imposent l’impression de métadonnées en filigrane, sans que l’utilisateur ne puisse, par quelque manière que ce soit, connaître la teneur des informations qu’ils encodent.

Malheureusement, le filigrane est apparemment appliqué par une puce dans le hardware, ce qui rend impossible sa désactivation par un driver libre.

Vous comprenez mieux comment le réservoir d’encre jaune peut se vider… Et comme pour les métadonnées récoltées par Google, c’est vous qui payez.

Par contre, ça m’a donné une idée, pourrait-on utiliser la même technique pour faire de la stéganographie invisible à l’oeil nu sur du papier (en utilisant les quelques modèles d’imprimantes qui n’appliquent pas de filigrane constructeur)? Si vous connaissez un peu OpenCV ou autre pour écrire un code qui pourrait lire un pattern de ce type sur une image scannée, faites-moi signe.

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Gravatar de Tuxicoman
Original post of Tuxicoman.Votez pour ce billet sur Planet Libre.

Artisan Numérique : Ajouter SpamAssassin à Postfix

17 mai 2015 à 21:49

Le filtrage des sales courriels par les règles de PostFix est vital mais très loin d'être suffisant. Pour ne pas se faire inonder d'offres pourtant plus alléchantes il est indispensable de mettre en oeuvre un système plus évolué, le fameux SpamAssassin.

Installation

S'agissant d'un processus qui consomme un peu de CPU, il est préférable, si vous avez une configuration à deux serveurs postfix, de le poser sur la machine la plus véloce. Pour se faire, il faut commencer par installer les paquets spamassassin et spamc

aptitude install spamassassin spamc
installation de spam assassin

le paquet spamassassin contient à la fois le moteur de traitement de spam et un démon, spamd, qui va permettre de charger en mémoire plusieurs instance du moteur prêtes à l'emploi. spamc est quant à lui le client de ce démon.

Paramétrage de spamd/spamassasin

Spamassassin a ses fichiers de paramétrages placés en /etc/spamassasin. Ce dossier contient entre autre /etc/spamassasin/local.cf que vous pouvez modifier comme suit :

dns_available                   yes

# Activation du systeme Bayes
use_bayes                       1
bayes_auto_learn                1
bayes_learn_to_journal          1
bayes_journal_max_size          0
bayes_path                      /var/spool/spamassassin/bayes

# Activation de l'auto whitelist
use_auto_whitelist              1
auto_whitelist_path             /var/spool/spamassassin/auto-whitelist
auto_whitelist_file_mode        0666

# Activation de DCC
use_dcc                         1
dcc_timeout                     8
dcc_home                        /var/spool/spamassassin/dcc

# Activation de Pyzor
use_pyzor                       0

# Activatin de Razor
use_razor2                      1
razor_timeout                   8

# Optimisation des scores
score DCC_CHECK 4.500
score SPF_FAIL 10.000
score SPF_HELO_FAIL 10.000
score RAZOR2_CHECK 2.500
score RAZOR2_CF_RANGE_51_100 3.500
score BAYES_99 5.300
score BAYES_95 4.500
score BAYES_80 3.500
score BAYES_60 2.500
score BAYES_50 2.000

# Langages
ok_languages                    en fr vi
ok_locales                      en

#required_hits                          5

#add_header all Report _REPORT_
header Subject          /SPAM/
report_safe                     1
configuration spamassassin

Pas grand chose à signaler sur cette configuration assez simple à comprendre. Pour les différentes stratégies de filtrage (bayes, pyzor, razor2, etc.) demandez à M. Google qui expliquera cela beaucoup mieux que moi.

La version 3 de spamassassin fonctionne par plugins. Il y en a deux qui nous intéresse d'activer par rapport à notre configuration : dcc et textcat. Le premier va utiliser une base de données de spam, le second permet de deviner le langage d'un spam. Pour cela nous devons éditer le fichier /etc/mail/spamassassin/v310.pre pour décommenter les deux lignes suivante :

loadplugin Mail::SpamAssassin::Plugin::DCC
(...)
loadplugin Mail::SpamAssassin::Plugin::TextCat
paramétrage des greffons spamassassin

Nous allons maintenant créer un utilisateur spamassassin qui va avoir comme dossier home /var/spool/spamassassin. Ce dossier contiendra tout le paramétrage et les mise à jours de spamassassin :

$ sudo mkdir /var/spool/spamassassin
$ sudo useradd -d /var/spool/spamassassin -s /bin/false spamassassin
$ sudochown spamassassin:spamassassin /var/spool/spamassassin -Rc
création de l'utilisateur spamassassin

Maintenant que spamassassin est paramétré, il nous reste à vérifier que son démon, spamd, fonctionne. Sous Debian, le paramétrage du lancement de spamd est contrôlé par le fichier /etc/default/spamassassin.

ENABLED=1
OPTIONS="--create-prefs --max-children 5 --helper-home-dir -u spamassassin -g spamassassin"
PIDFILE="/var/run/spamd.pid"
CRON=1

Avec ce paramétrage nous avons activé le serveur spamd (ENABLED=1) et la mise à jour automatique de spamassassin (CRON=1). Enfin vous pouvez en plus rajouter -D dans les options pour obtenir de très nombreuses traces de deboggage.

Il suffit maintenant de lancer spamd et de vérifier dans les logs que tout s'est bien passé:

$ sudo /etc/init.d/spamassassin restart
Restarting SpamAssassin Mail Filter Daemon: spamd.

$ sudo tail -f /var/log/syslog
...bla bla bla...

Si aucune erreur n'apparaît dans les logs, le démon spamassassin est en route. Reste maintenant à paramétrer postfix.

Paramétrage de postfix

Nous allons indiquer à postfix d'insérer un script de notre cru dans la chaîne de traitement des courriers, juste après la réception par le moteur SMTP. Pour cela, modifier le fichier /etc/postfix/master.cf comme suit :

smtp inet n - n - - smtpd   -o content_filter=spamassassin:

et rajouter à la fin du fichier :

spamassassin unix - n n - - pipe flags=Rq user=spamassassin argv=/etc/postfix/spamassassin.sh -f ${sender} -- ${recipient}

Tout est en place, il faut maintenant fabriquer le script de filtrage dont le but est de recevoir le courrier entrant (postfix), de le traiter avec spamassassin via spamc/spamd, puis de le ré-expédier sur la chaîne suivante. Le script est à placer (par exemple) dans le fichier /etc/postfix/spamassassin.sh :

#!/bin/bash

IP="$1" ; shift
FROM="$1"; shift
TO="$1"

logger -t spamd "$FILE Client:$IP From:$FROM To:$TO CC:$@"
/usr/bin/spamc -u $TO | /usr/sbin/sendmail -i -f $FROM "$@"
exit $?
script de filtrage des spams - /etc/postfix/spamassassin.sh

Ceci fait, il faut juste rendre ce script exécutable et opérer un petit redemarrage de postfix et c'est fini. Vous pouvez auditer les logs par un tail -f /var/log/syslog pour vérifier que tout ce passe correctement. Et si tout marche, il ne reste plus qu'à attendre 10 secondes qu'un pourriel se présente :)

Conclusion

Et voilà. Si tout vas bien vous être maintenant immunisé aux spams. Prochaine étape, comment ne pas être pris pour un spammer (SPF, DKIM, toussa) ...

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.

Gravatar de Artisan Numérique
Original post of Artisan Numérique.Votez pour ce billet sur Planet Libre.

Articles similaires

Sonerezh | My music everywhere

2 mars 2015 à 23:14
Pour faire votre serveur de musique perso (dans le genre de Subsonic ou Sockso). Nécessite php+base SQL. à tester... (via Korben)
(Permalink)

dada : Sonerezh : un petit nouveau pour écouter sa musique en ligne

2 mars 2015 à 08:42
Par : dada

Les solutions pour s'installer son lecteur de musique en ligne ne sont pas nombreuses. Les deux grands dans le domaine sont Ampache et Subsonic.
  • Ampache est pendant longtemps resté inactif, si ce n'est oublié. C'est au début 2014 que le projet est revenu à la vie lorsque des développeurs ont décidé de le forker pour sortir Ampache Doped, qui a finalement fusionné avec le projet d'origine. Une histoire compliquée qui finie bien, mais ce projet n'est jamais rentré dans mes bonnes grâces : pas spécialement beau ni simple d'utilisation. Je m'en servais par défaut.
  • Subsonic, lui, je n'ai simplement jamais accroché.

Présentations

C'est une version bêta. Comme ça, c'est dit. Il peut y avoir des bug ou des petits soucis.

Sonerezh permet donc :
  • De trier sa musique par artistes, albums, morceaux.
  • De se faire ses listes de lecture
  • De créer des comptes pour les copains
  • De changer l'encodage des morceaux à la volée pour les lire partout
Pas de surprise, c'est un lecteur de musique en ligne qui fait ce qu'on lui demande sans fioritures. C'est tout ce que j'attends de ce genre de chose. C'est simple.

Si vous ne vous servez pas d'ownCloud avec le chiffrement, vous pouvez synchroniser vous musique avec et les écouter via Sonerezh. Sinon, il vous faudra passer par un autre moyen pour uploader vos fichiers. Il n'est pas possible de les envoyer Sonerezh lui-même.

Un style qui fait du bien


On rentre dans un domaine absolument subjectif ici : le style. Je tiens juste à dire que par rapport à ses concurrents, Sonerezh
fait du bien. Simple, direct, beau. La navigation dans les différentes pages est aussi très agréable, avec des petits effets de fondus.

En bonus, j'annonce officiellement qu'il se comporte bien avec mon Flame sous FirefoxOS. L'application est parfaitement responsive design. C'est à perfectionner, mais ça marche assez bien pour une première version.

                 

De l'auto-hébergement

Tout comme ses deux comparses, Sonerezh s'installe sur votre serveur ou chez vous. Pour se faire, il vous faut :
  • Un serveur Apache ou Nginx
  • Un serveur MySQL
  • Un peu de PHP
Et c'est tout. Si vous avez déjà un ownCloud, un FreshRSS ou un Wallabag hébergés, vous pourrez y ajoute Sonerezh sans souci. On en parle encore beaucoup, contrôler ses données est toujours primordiale. Si vous pouvez vous passer de Google Music, Xbox machin ou encore iTunes pour vous servir de Sonerezh, c'est bon pour le moral.

Les liens

Je termine ce simple billet par la liste des liens importants :
Je ne vous cache pas que j'attendais la sortie de ce projet depuis des semaines, des longues semaines, et que j'en suis déjà content. Merci aux développeurs du projet !


Gravatar de dada
Original post of dada.Votez pour ce billet sur Planet Libre.

yeKcim : zsh

19 février 2015 à 17:00
Par : yeKcim

Toutes les distributions GNU/Linux que j’ai eu l’occasion de tester proposent un terminal monochrome et laid par défaut. Le terminal est un outil particulièrement pratique (après quelques temps d’apprentissage). Je n’arrive pas à concevoir que les distributions GNU/Linux continuent à proposer un prompt austère par défaut alors qu’il est possible d’en obtenir de très sympathiques assez facilement. Depuis que je suis sous Linux (début 2003), les interfaces graphiques ont fait de gros progrès : de plus en plus esthétiques, pleines d’effets, les icônes et les couleurs sont jolies,… mais côté terminal, rien, nada, que dalle, aucun changement esthétique ! Je ne demande pas à avoir un Final Term (même si j’aimerais bien son redimensionnement dynamique) mais juste quelques fonctionnalités et couleurs !

J’utilise zsh depuis quelques temps et celui-ci me convient très bien, surtout une fois adapté comme bon me semble. Mais cette personnalisation, j’aimerais pouvoir la faire très facilement lorsque je suis sur un nouveau poste, je mets donc ici les commandes et les fichiers qui me permettent d’obtenir ma configuration.

Définir zsh par défaut

sudo apt-get install zsh # installation de zsh
chsh -s /bin/zsh # définir zsh comme shell par défaut

Oh My ZSH!

Oh My ZSH! est un projet très intéressant, dont le but est de rendre votre terminal esthétique et fonctionnel. Je n’ai pas installé Oh My ZSH! directement mais j’ai repris une partie du thème agnoster que je trouvais très esthétique (pas parfait dans tty mais ce n’est pas trop grave) pour ma config zsh. Je râte certainement plein de fonctionnalités (plus de 180 plugins, plus de 140 thèmes !) en procédant ainsi mais j’ai l’impression de mieux comprendre mes fichiers ainsi (allez comprendre…).

Pour utiliser ce thème il faut installer 3 polices de Powerline Font Family, que je duplique ici : Inconsolata-dz-Powerline.otf, Menlo-Powerline.otf et mensch-Powerline.otf

J’ai personnalisé le fichier de configuration de zsh pour y ajouter mes modifications personnelles (des alias principalement) ou des modifications pompées dans la config de mon collègue Gardouille. Mon fichier de configuration .zshrc est donc très adapté à mon usage, mais sait-on jamais certains points peuvent peut-être vous intéresser.

wget -P $HOME/.fonts/ http://yeknan.free.fr/dc2/public/zsh/Inconsolata-dz-Powerline.otf http://yeknan.free.fr/dc2/public/zsh/Menlo-Powerline.otf http://yeknan.free.fr/dc2/public/zsh/mensch-Powerline.otf # Téléchargement des fonts
wget -O $HOME/.zshrc http://yeknan.free.fr/dc2/public/zsh/zshrc # Téléchargement du fichier de configuration

Redémarrer le terminal pour que les modifications prennent effet.

Personnalisation

Si vous êtes connecté sur votre machine vous n’avez pas forcément besoin de voir pseudo@machine en permanence, par défaut, cette configuration cache cette information, si vous vous appelez yekcim… Si votre pseudo n’est pas yekcim :

sed -i s/yekcim/votrepseudo/g .zshrc

Si vous n’appréciez pas cette dissimulation, vous pouvez commenter les deux lignes en question

capture_zsh.png

Gravatar de yeKcim
Original post of yeKcim.Votez pour ce billet sur Planet Libre.

Fappening day : la solution

1 septembre 2014 à 19:42

❌