🔒
Il y a de nouveaux articles disponibles, cliquez pour rafraîchir la page.
À partir d’avant-hierLinuxFr.org : les dépêches

Transmission de données de capteurs via internet

24 mai 2022 à 16:38
Par : tout ·  Benoît Sibaud

Cette dépêche passe en revue des solutions pour transmettre via internet des données de mesure issues de capteurs (domotique, machines instrumentées…).

Sommaire

1. Les besoins

  • Échanger des données de mesure entre des machines industrielles, des systèmes de domotique, des équipements pédagogiques, des logiciels, des espaces de stockage, des systèmes d’affichage (écran industriel, navigateur web, application sur smartphone…).
    Les objets connectés sont situés dans des réseaux privés distincts.

  • Les échanges de données sont faits en temps réel. Certains flux peuvent être synchronisés. Il peut y avoir besoin d’enregistrer les données avant ou/et après leur transmission.

  • Des traitements peuvent éventuellement être faits avant ou/et après une transmission :

    • Sélection (on ne transmet que les données qui changent) ;
    • Conversion des données, mise en forme, tri ;
    • Ajout d’informations (date, lieu, sujet…) ;
    • Simple affichage ou calculs, graphiques, intelligence artificielle…

Les besoins en sécurité :

  • On doit pouvoir communiquer d’un réseau à l’autre en passant les différents filtrages (pare-feu, antivirus, translation d’adresse, proxy…).

  • Les données doivent être transmises et éventuellement enregistrées avec des méthodes de chiffrement adaptées à chaque besoin de confidentialité.

  • Les flux de données doivent être surveillés (détection de panne, code malveillant).

  • Les objets connectés et les utilisateurs doivent être identifiés (qui sont-ils ?) et authentifiés (ils doivent légitimer leur demande d’accès). Les droits d’accès doivent être gérés.

  • Les données enregistrées doivent être gérées (volume, obsolescence) et sauvegardées.

  • Les applications doivent être mises à jour et sauvegardées.

  • Les données ne doivent pas être à caractère personnel (anonymisation ou pseudonymisation). Même croisées avec d’autres données, elles ne doivent pas être identifiantes. Si les données ne sont pas à caractère personnel, elles ne doivent pas non plus mettre en danger un établissement (par exemple, donner des indications sur les dates et horaires de fermeture).

2. Comparaison des protocoles de communication pour l’IoT

HTTP pourrait convenir mais il faut construire un serveur avec des API et c'est un travail de titan. Je n'ai pas trouvé de solution clé en main sous licence libre ou Open Source.

MQTT est la solution idéale. Ce protocole est simple à implémenter (80 pages de spécification) et très répandu dans tous les domaines : domotique et industrie. On le trouve intégré dans quasiment tous les produits de communication récents. Son autre avantage est qu'on ouvre toujours les sessions depuis l'intérieur du réseau privé donc normalement, on n'a pas à modifier le réseau privé pour que ça fonctionne.

AMQP est similaire à MQTT. Il est peu répandu à part dans le secteur bancaire mais il faudra surveiller son évolution. Il y a jusqu’à 3 fois plus de latence qu'avec MQTT.

OPC-UA est une solution performante pour faire communiquer des machines directement entre elles, dans un réseau privé. Il est difficile à implémenter (1 200 pages de spécification) et nécessite d'accéder depuis l'extérieur à un serveur situé dans le réseau privé, d'où sa faible utilisation, même dans l'industrie. Heureusement, on peut l’interfacer avec MQTT.

3. Le protocole de communication MQTT

Le protocole MQTT est un protocole de communication couramment utilisé dans l'internet des objets (IoT) en raison de sa simplicité, de sa basse consommation et de ses performances dans les réseaux à faible débit.

Le protocole MQTT fonctionne comme un service de messagerie instantanée, avec un système de publication de messages et d’abonnement (en anglais, « publish/subscribe » ou « Pub/Sub »).
Des logiciels « clients MQTT » se connectent à un « serveur MQTT » aussi appelé « courtier MQTT » (« MQTT broker » en anglais). Chaque client publie des messages vers le serveur, en associant un « sujet » (« topic » en anglais) à chaque message. Chaque client peut aussi s'abonner à un ou plusieurs sujets. Le serveur ne lui envoie alors que les messages associés à ces sujets :

Protocole MQTT

Les logiciels clients MQTT sont de plus en plus souvent intégrés dans les capteurs, les automates programmables industriels, les interfaces, les passerelles, les afficheurs, les logiciels… Il faut demander aux fournisseurs si la version du protocole MQTT qu’ils utilisent est la même que celle du serveur MQTT et si leur produit peut communiquer avec des serveurs MQTT publics (certains produits ne communiquent qu’avec le serveur MQTT du fournisseur).

Si le serveur MQTT intègre aussi le protocole de communication WebSocket, on peut utiliser un navigateur web pour publier et s’abonner, le navigateur web fait office de client MQTT.

Les sujets des messages sont organisés de manière hiérarchique. Exemple : gendarmerie/drone1/altitude, gendarmerie/drone1/rotor, gendarmerie/drone2/altitude. Pour recevoir les messages de tous les capteurs du drone 1, on s’abonne au sujet gendarmerie/drone1/#. Pour recevoir les messages concernant l’altitude de tous les drones, on s’abonne au sujet gendarmerie/+/altitude.

Les données transmises dans les messages MQTT sont au format « JavaScript Object Notation » ou « JSON ». Exemple de fichier JSON :

{
  "fruits": [
    { "kiwis": 3,
      "mangues": 4,
      "pommes": null
    },
    { "panier": true }
  ],
  "légumes": {
      "patates": "amandine",
      "poireaux": false
    },
    "viandes": ["poisson","poulet","bœuf"]
 }

Pour transmettre une image, il faut d’abord la transformer en texte avec un codage « base64 ». Cela augmente la taille du message de 33%.

La qualité de Service (QoS) :

Le protocole MQTT dispose d'un mécanisme de qualité de service (« Quality of Service » ou « QoS » en anglais) qui garantit la livraison des messages au client en cas de défaillance d’un appareil ou de la liaison.

Il y a trois niveaux de qualité :

  • QoS 0 « At most once » : le message n’est envoyé qu’une seule fois. En cas de défaillance, il se peut qu’il ne soit pas reçu.
  • QoS 1 « At least once » : le message est envoyé jusqu'à ce que sa réception soit garantie. En cas de défaillance, le message peut être reçu en double.
  • QoS 2 « Exactly once » : chaque message est garanti d'être réceptionné et il n’est réceptionné qu’une seule fois.

Plus le niveau de qualité est élevé, plus la charge réseau augmente.

La vérification de l’intégrité des données n’est pas prévue dans la norme MQTT. On peut éventuellement l’ajouter dans les applications utilisant MQTT (somme de contrôle).

La sécurité :

Le protocole MQTT peut s’utiliser avec le protocole de transport chiffré TLS.

Le protocole MQTT gère l’authentification des clients par mot de passe, certificat, délégation d’authentification.

Exemples de serveurs MQTT (version 5.0), sous licence Open Source :

Mosquitto : https://mosquitto.org (MQTT, MQTT + TLS, WebSocket, WebSockets + TLS). Disponible dans un boîtier sur rail DIN : https://www.directautomation.com.au/mqtt-box.html.
EMQX : https://emqx.io (MQTT, MQTT + TLS, WebSocket, WebSockets + TLS).
HiveMQ : https://hivemq.com (MQTT, MQTT + TLS, WebSocket, WebSockets + TLS).
VerneMQ : https://github.com/vernemq/vernemq (MQTT, MQTT + TLS, WebSocket, WebSockets + TLS).
KMQTT : https://github.com/davidepianca98/KMQTT (MQTT, MQTT + TLS, WebSocket, WebSockets + TLS apparemment pas disponible).
NanoMQ : https://nanomq.io

Les plateformes IoT sont des applications web qui intègrent un serveur MQTT et éventuellement d’autres serveurs de communication pour l’IoT, par exemple MQTT-SN pour les réseaux avec une mauvaise qualité de transmission. Elles permettent de gérer facilement les comptes utilisateurs, les droits d’accès des clients MQTT, de visualiser les publications et les abonnements, de paramétrer le stockage sur des bases de données locales ou distantes etc.

Plateformes IoT sous licence Open Source :

Plateformes IoT sous licences non libres (liste non exhaustive, il en existe des centaines) :

Quand on choisit une plateforme IoT, il faut vérifier qu’elle soit compatible avec les protocoles de communication qu’on utilise et qu’elle intègre ou permette de communiquer avec les services dont on a besoin (stockage, tableaux de bord, calculs…).

Des prestataires développent des plateformes IoT sur mesure :

Clients et passerelles MQTT :

La liste des clients MQTT est consultable sur https://mqtt.org/software/.
Pour écrire un client MQTT :

MQTT Websocket Toolkit permet d’utiliser un navigateur web comme client MQTT : https://www.emqx.com/en/mqtt/mqtt-websocket-toolkit

MQTT2Excel enregistre un flux MQTT dans un fichier Excel : https://github.com/gsampallo/mqtt2excel.
Streamsheets est tableur qui peut s’abonner à des flux MQTT et les afficher dans des feuilles de calcul : https://github.com/eclipse/streamsheets.
Afficher un flux de données dans LibreOffice Calc ou dans Google Sheets : https://www.mathieupassenaud.fr/iot-platform/.

ChirpStack est une passerelle LoRaWAN -> serveur MQTT : https://www.chirpstack.io. Elle est utilisée par exemple dans la passerelle 1Gate d’ATIM : https://atim.com.

Outils de test et de développement, documentation :

Serveurs MQTT de test :

MQTT Tools : https://github.com/eerimoq/mqttools
MQTT Data Generator : https://github.com/ufthelp/MQTT-Generator

Les spécifications du protocole MQTT sont publiées par l’organisme de normalisation OASIS, la dernière version est la version 5.0 : https://www.oasis-open.org/committees/tc_home.php?wg_abbrev=mqtt
La version 3.1.1 des spécifications de MQTT est parfois complétée avec les spécifications Eclipse Sparkplug : https://sparkplug.eclipse.org.

Discussions sur le canal reddit r/MQTT : https://www.reddit.com/r/MQTT/
Discussions sur le canal IRC #mqtt : https://libera.chat

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

happyDomain - On devrait tous avoir un nom de domaine

Acheter un nom est facile en quelques clics, très bon marché avec une poignée d’euros par an. Rien de plus simple. En revanche, paramétrer ces caractéristiques relève de compétences d’expert.

Notre projet est né d’une idée simple : si on simplifiait (enfin) l’usage des noms de domaine ? Parce qu’ils sont un élément clef pour assurer sa vie privée sur Internet et parce qu’il n’est pas toujours simple de se repérer dans les interfaces parfois obscures des fournisseurs, il nous semblait indispensable de créer un outil utilisable par tout le monde, de Monsieur et Madame Tout-le-Monde à l’administrateur système le plus aguerri.

happyDomain est un logiciel libre qui permet à chacun de surmonter cette complexité. Nous verrons ici tous les avantages de disposer de son ou ses noms de domaine et comment happyDomain fonctionne.

Sommaire

Le DNS, qu’est-ce que c’est ?

Le DNS est à la base de tous les échanges sur l’Internet.

Lorsque votre ordinateur dialogue avec un autre appareil, chacun dispose d’une adresse IP pour se connecter ensemble. C’est analogue de votre numéro de téléphone ou votre adresse postale.

Vous avez déjà vu ces adresses : elles sont sous la forme 123.123.123.123 pour l’ancienne version 4 et sous la forme 2001:1234:567::89 pour la nouvelle version 6.

Vous vous imaginez taper 2001:910:800::52 dans la barre d’adresse de votre navigateur pour afficher le site web de French Data Network ?

Non.

Nous non plus.

Transformez 20001:910:800::52 en fdn.fr et vous obtenez un nom humainement simple à retenir.

D’autre part, si FDN décide de changer de serveur (ou de prestataire) pour l’hébergement de son site, elle n’aura pas besoin d’informer ses utilisateurs de ce changement, ou de passer par une procédure de portabilité comme cela existe pour les numéros de téléphone lorsque l’on souhaite changer d’opérateur. Ainsi, même 20 ans après, chaque article de Wikipédia cité sur LinuxFr.org est toujours accessible, alors qu’ils ont changé plusieurs fois l’emplacement de leurs serveurs.

C’est donc à cela que sert le DNS : permettre la stabilité des liens et des adresses URL en général, sous un format évocateur (nom d’une marque, d’un lieu, d’un nom de famille…)

Un peu d’architecture

Les noms de domaines sont organisés de manière hiérarchique, que l’on peut se représenter sous la forme d’un arbre.

Quelle est l’organisation hiérarchique ?

L’ICANN régule aujourd’hui la « racine », que l’on note ..

Elle contient les informations sur les domaines dits de premier niveau, souvent appelés “tld” (Top Level Domain), comme .org, .fr, .com, .tv, etc. Ils sont gérés par d’autres organismes et d’autres serveurs. Par exemple, pour les domaines .fr relatifs à la France, l’organisme régulateur est l’AFNIC (Association Française pour le Nommage Internet en Coopération). Cette association est notamment chargée de centraliser la distribution des noms de domaines sous .fr.

Des bureaux d’enregistrements agréés comme OVH, Gandi, etc. revendent les domaines.

L’AFNIC, ou plutôt ses serveurs, indique, à qui lui demande, l’adresse à laquelle contacter le serveur de noms de domaines de l’entreprise ou du particulier à qui le domaine a été attribué. C’est en contactant ce serveur de noms, pas celui de l’AFNIC, mais celui de l’entreprise ou du particulier, que l’on obtiendra enfin l’adresse IP du service que l’on cherchait à contacter, compréhensible par les machines.

Exemple d’une résolution de nom

Le DNS est une structure arborescente décentralisée. Pour joindre le site www.fdn.fr depuis votre ordinateur, celui-ci doit interroger un serveur résolveur de noms de domaine. Chaque fournisseur d’accès à Internet en fournit un automatiquement.

Ce serveur résolveur, qui ne connaît que les 13 serveurs racines à son lancement, va interroger l’un d’eux, lequel va lui envoyer l’adresse IP des serveurs faisant autorité pour .fr.

Les serveurs de l’AFNIC faisant autorité pour .fr vont à leur tour indiquer au résolveur l’adresse IP des serveurs faisant autorité pour fdn.fr.

Pour terminer, c’est ce dernier serveur de noms qui va fournir l’adresse IP du serveur web www.fdn.fr. Pfiou !

Vous comprenez maintenant l’importance de ce système et des serveurs de noms de domaines, en anglais Domain Name System (DNS) ?

Sans cette organisation invisible, pas d’adresse simple à taper dans votre navigateur.

Les heurts du DNS

Vous avez trouvé ça compliqué ?

Nous aussi.

Ajoutez que les interfaces des hébergeurs de noms de domaine sont à la fois truffées de mots techniques obscurs pour un débutant et limitées pour les utilisateurs avancés. Double peine.

C’est pour y remédier que nous avons créé happyDomain !

En effet, comprendre cette organisation des coulisses d’Internet et savoir gérer votre zone DNS sont pourtant essentiels pour acquérir votre indépendance sur le web.

Comment vous assurer de la maîtrise de votre expression par vos blogs ou vos sites web ? Comment vous prémunir de changements indésirables ?

Saviez-vous par exemple que les adresses @orange.fr ou @wanadoo.fr expirent 6 mois après la résiliation de l’abonnement ? Toute votre production et toutes vos archives sont détruites.

Qu’adviendra-t-il de votre adresse @gmail.com lorsque l’usage des données personnelles sera régulé par des lois contraignantes (SafeHarbor invalidé en 2015, Bouclier de protection des données UE-États-Unis invalidé en 2020, un potentiel futur nouvel accord pour 2022, Digital Services Act, Digital Market Act, etc.) et que Google aura coupé brutalement votre service, par manque de rentabilité (voir KilledByGoogle.com) ?

Si vous disposez de votre nom de domaine, comme www.example.com, vous pouvez changer de prestataire à volonté. Inutile d’avertir tous vos contacts que l’adresse de votre site ou que votre adresse électronique a changé.

Utiliser vos noms de domaine paraît donc primordial pour vous rendre indépendant de vos prestataires.

Le principal obstacle de votre liberté est la simplicité apparente des grands prestataires comme Google qui vous préservent de la complexité du système.

En rendant simple les coulisses du DNS, nous vous offrons votre liberté.

Dans le même temps, nous offrons aussi aux administrateurs aguerris un logiciel qui soulagera leurs efforts en réunissant toutes les fonctionnalités nécessaires à la bonne gestion d’une zone DNS.

À quoi sert happyDomain ?

happyDomain est une interface web moderne, faite par des experts des noms de domaines. Vous pouvez l’utiliser en ligne ou l’installer chez vous. Un minuscule serveur comme une Raspberry Pi est suffisant !

Vous pouvez gérer vos domaines hébergés chez des hébergeurs standards ou administrer votre propre serveur faisant autorité comme bind, knot ou PowerDNS.

En outre, happyDomain est construit sur une API REST, permettant aux DevOps d’automatiser toutes les tâches liées aux domaines !

Il s’agit d’un projet libre, sous licence CeCILL 2.1, une licence compatible et comparable à l’AGPL 3.0. Elle garantit son application dans le droit français et international.

Où en est le projet en 2022 ?

Toute personne ayant déjà eu affaire aux interfaces rustiques des hébergeurs peut aujourd’hui utiliser le logiciel happyDomain.

En termes de fonctionnalités :

  • L’administration des zones DNS chez près de 15 bureaux d’enregistrement, dont OVH, Gandi…
  • L’administration depuis un serveur DNS implémentant le Dynamic DNS (RFC 2136) : bind, knot, PowerDNS, etc.
  • Un résolveur pour tester ou déboguer.
  • L’historique (encore rudimentaire) pour pouvoir revenir en arrière facilement en cas d’erreur.
  • L’affichage avant application des changements qui seront effectués sur la zone pour limiter vos erreurs.
  • Une visualisation « abstraite » de la zone, où les éléments sont regroupés astucieusement : voir le paragraphe Abstraction du domaine.

À quoi ça ressemble ?

Après vous être inscrit, avec un identifiant et un mot de passe, vous désignez les domaines que vous souhaitez voir gérés par happyDomain.

connection_page.png
L’utilisation d’OVH comme fournisseur ne demande d’ailleurs aucune action compliquée : il suffit de se connecter !

Création du fournisseur de domaine

providers_list.png

Exemple avec OVH

provider_ovh_select.png

provider_ovh_connect.png

Vous possédez des domaines chez plusieurs fournisseurs ? Ils sont regroupés sur la page d’accueil.

domains-list.png

La simplicité est désormais au bout des doigts : vous pouvez modifier les enregistrements de la zone DNS via l’interface, quels que soient leur type et leur valeur.

domain-abstract.png

Lorsque vous êtes prêt à publier vos modifications, une fenêtre vous montre auparavant les différences :

zone-diff.png

Abstraction du domaine

L’élément clef est l’abstraction créée à la volée par happyDomain : il regroupe les services de manière efficace.

Par exemple, pour déclarer un serveur Matrix au domaine example.com, il faut ajouter dans l’idéal l’enregistrement SRV suivant :

_matrix._tcp.example.com.  SRV 10 0 8448 matrix.example.com.

Outre les divers champs dont on oublie l’ordre et la signification, on voit ici que l’enregistrement est ajouté sur un sous-domaine spécial d’example.com. Dans happyDomain, ce service est référencé sous example.com, comme on peut s’y attendre, et non pas sous _matrix._tcp.example.com.

L’origine de la zone, les différents enregistrements nécessaires pour opérer un serveur de courrier électronique ou bien encore les délégations de noms, tout cela est regroupé et trié. Vous obtenez ainsi une vision plus claire de la zone, moins sujette aux erreurs.

Simplifier les services

La vie d’une zone DNS est ponctuée par l’ajout de services : ajouter un blog, un serveur de messagerie, un site web, etc, en utilisant la plupart du temps un prestataire comme Google, Over-blog, OVH, Wordpress, Ionos.

C’est là qu’il est parfois compliqué de s’y retrouver : les documentations sont très disparates et les interfaces rustiques des hébergeurs de noms de domaines n’aident pas à faire des documentations faciles d’accès pour le grand public.

Nous réglons cet inconvénient grâce à un formulaire pour chaque prestataire qui :

  • récupère automatiquement les informations techniques en accédant au compte de l’utilisateur,
  • à défaut, guide l’utilisateur pour récupérer les informations dont il a besoin.

Bien sûr, nous sommes loin d’avoir fait le tour des centaines de services existant sur Internet, mais on y travaille !

Comment l’essayer ?

Au choix :

  1. En ligne : créez votre compte utilisateur sur https://happydomain.org/.
  2. Sur votre serveur : téléchargez les fichiers binaires ici : https://get.happydomain.org/master/. Vous en trouverez pour Linux, aussi bien pour les machines et serveurs classiques (amd64), que pour les Raspberry Pi récentes telles armv7 ou arm64 et plus anciennes comme armhf.
  3. Vous pouvez aussi lancer notre image Docker :
docker container run -e HAPPYDOMAIN_NO_AUTH=1 -p 8081:8081 happydomain/happydomain

L’option NO_AUTH contourne la création de compte utilisateur, ce qui est idéal pour tester. Bien sûr, bannissez-la dans la vie courante.

Rendez-vous ensuite sur http://localhost:8081/ pour commencer à gérer vos domaines !

Et après ?

happyDomain progresse et nous avons besoin de vos talents pour le rendre encore plus simple et plus utile.

Utilisateurs, administrateurs, néophytes, donnez votre avis pour orienter les prochaines fonctionnalités en répondant à ce sondage au plus tard le 5 juin 2022.

Développeurs, traducteurs, rédacteurs, concepteurs d’écrans, testeurs, rejoignez l’équipe des joyeuxDNS ! Vous trouverez notre dépôt Framagit ici :
➡️ https://framagit.org/happyDomain/happyDomain

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

? Appel à stand pour le village associatif #OSXP2022

Même nom, même lieu et même équipe (augmentée) pour cette seconde édition d'Open Source Experience (#OSXP pour les intimes) qui capitalise sur ce qui a fait le succès l'année passée de sa première version. C’est donc toujours au Palais des Congrès, porte Maillot à Paris. Côté dates, réservez vos 8 et 9 novembre 2022.

Bannière OSPX2022

Notez que deux appels sont en cours :

  • l’appel à conférences (ou CFP, Call For Paper, pour les anglophones), ouvert jusqu’au 15 juin 2022 à minuit, est co-présidé cette année de nouveau par Gaël Blondelle, VP de la fondation Eclipse, assisté de Philippe Montargès, co-fondateur d'Alter Way et président du Hub Open Source de Systématic. Cet appel ayant déjà fait l'objet d'une dépêche, nous ne reviendrons pas dessus ;
  • l’appel à stands pour les associations du Libre, qui nous intéresse ici, afin de reformer notre sympathique, tout autant qu’éphémère, village du Libre. L’appel est ouvert jusqu’au 10 juin ; si vous êtes une entreprise ou que vous avez des sous, des stands sont aussi commercialisés.

Plus détails dans la suite de la dépêche.

Présentation de l’événement

Pour les anciennes et les anciens, Open Source Experience (aka OSXP) est l’événement qui a remplacé le Paris Open Source Summit, qui lui-même était la fusion de l’Open World Forum et Solutions Linux !

Dans la continuité de ses prédécesseurs, OSXP se veut un événement européen professionnel sur l’Open Source, le Libre et le Numérique ouvert, combinant une grande partie exposition, dans laquelle nous retrouverons toutes les entreprises du secteur ainsi que le village des associations, mais aussi un grand cycle de plus de cent cinquante conférences, tables rondes et ateliers sur les deux jours.

Et il sera de nouveau accolé à la version parisienne du SIDO, salon issu d’un événement lyonnais autour de l’IoT, l’IA et la Robotique. L’inscription gratuite à l’un ouvre l’accès à l’autre.

📢 Appel à stands pour le village associatif

Le village associatif rempile de nouveau cette année. Dix-huit stands nous sont réservés. Pour obtenir un stand, il faut répondre aux critères ci-dessous et candidater sur le site web de l’événement avant le 10 juin 2021 23h59 :

  • être une fondation ou une association à but non lucratif et non adossé à une entreprise (pour les entreprises, c’est sur cette page) ;
  • œuvrer pour l’Open Source et le Logiciel Libre (🦉 O RLY?) ;
  • à vocation nationale 🇫🇷 ou internationale 🇺🇳 (vers l’infini et au-delà) ;
  • disposer d’un important réseau de contacts permettant de relayer l’événement en amont (📊 sortez vos stats) ;
  • s’engageant à se mobiliser sur le stand sur toute la durée de l’événement (fini les stands vides 😉).

Les organisateurs présélectionneront dix-huit associations répondant le mieux aux critères de sélection ainsi que cinq associations qui seront mises sur liste d’attente. Soyez rassurés, Bookynette est encore et toujours impliquée dans l’organisation de ce village. Un grand merci à elle !

LinuxFr cochant toutes les cases, nous avons candidaté 🤞. Nous verrons si nous pouvons encore vous faire gagner des trottinettes, Raspberry Pi, livres, abonnements, bières, etc. comme les années passées.

Le stand Linuxfr tirage au sort sur le stand
Grand quizz à l'OSXP 2021, la scène Grand quizz à l'OSXP 2021, le public

Informations pratiques

  • 💶 Entrée gratuite sur pré-inscription.
  • 📍 Lieu : Palais des Congrès – 2 Place de la Porte Maillot – 75017 Paris
  • 📅 Dates et heures :
    • mardi 8 novembre de 9h00 à 18h00
    • mercredi 10 novembre de 9h00 à 18h00
  • Transports en commun
    • 🚇 métro : Ligne 1, Station Porte Maillot – sortie 3 ;
    • 🚋 RER Ligne C, Station Neuilly – Porte Maillot ;
    • 🚙 Voiture (évitez si vous pouvez, c’est blindé de travaux) : 2 Place de la Porte Maillot, 75017 Paris. Parking Indigo Porte Maillot ;
    • 🚌 Bus : Lignes 43 73 82 244 PC ;
    • 🚲 Station Vélib’ à proximité.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Robot humanoïde libre français : InMoov

Le robot humanoïde libre InMoov a été créé par le sculpteur français Gaêl Langevin à des fins artistiques.

Voyez la photo du Robot InMoov sur WikiPedia prise par HairyGael.

Il est conçu pour être éditable avec une imprimante 3D de petit format pouvant modeler un bloc de 12 x 12 x 12 cm. Les fichiers *.STL permettant de piloter l’imprimante 3D sont disponibles dans la galerie du site InMoov.

Ce robot humanoïde est piloté par le cadriciel libre MyRobotLab écrit en Java qui lance des scripts écrits en Python. Il utilise Kinect comme module infra-rouge, afin de détecter les obstacles, cartographier la pièce en trois dimensions et capter les commandes vocales en français (ou en anglais) du propriétaire du robot. Ses membres sont actionnés par de petits moteurs contrôlés par des cartes Arduino uno.

Pré-requis du cadriciel MyRobotLab :

  • Java SE RunTime Environnement 8 minimum,
  • Navigateur Chrome (pour utiliser la reconnaissance vocale du robot InMoov par le biais de Kinect).

Installation du cadriciel MyRobotLab

Téléchargez la dernière version stable du fichier myrobotlab.zip sur le GitHub du projet et décompressez-le.

Puis, lancez le script correspondant à votre poste de travail qui contrôlera votre robot InMoov.
Ce script téléchargera les composants Java du cadriciel sur les différents dépôts référencés dans le logiciel myrobotlab.jar.

Selon le système, télécharger :

  • pour MacOS ou Linux : myrobotlab.sh ;
  • pour Windows : myrobotlab.bat.

Pour lancer le cadriciel, lancez le fichier \myrobotlab\version de myrobotlab\myrobotlab.bat ce qui lance l’interface Web dans Chrome.

Capture d’écran du cadriciel MyRobotLab

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Agenda du Libre pour la semaine 21 de l'année 2022

22 mai 2022 à 13:36

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 24 événements (France: 22, Belgique: 1, internet: 1) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire

[FR Vinon sur Verdon] Exposition Logiciels Libres « expolibre » - Du mardi 10 mai 2022 à 14h00 au samedi 28 mai 2022 à 17h00.

Horaires

  • Mardi : 14h-18h
  • Mercredi : 9h-12h / 14h-18h
  • Vendredi 14h-18h
  • Samedi : 9h-12h / 14h-17h

Objectif de cette exposition

Les objectifs de cette exposition :

  • permettre à un large public non technique de découvrir ce que revêt le terme « Logiciel Libre », sa genèse, sa raison d’être, et pourquoi cet écosystème est si important
  • présenter les notions de « formats ouverts » et « d’interopérabilité », composantes essentielles dans le monde numérique sans entraves, sans « verrous numériques »

Présentation

Expolibre est une exposition itinérante créée par l’APRIL (Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre), expliquant les logiciels libres au grand public. Des panneaux présentent la philosophie du logiciel libre, mouvement qui se développe depuis le début des années 1980. L’objectif est de sensibiliser aux enjeux de société liés à cette révolution informatique.

Dans l’esprit du logiciel libre, cette exposition est « libre » et nous vous invitons à la télécharger pour diffuser, la copier, l’exposer ou l’adapter. L’April propose les panneaux à la location.

Site Web : https://expolibre.org/

Cette version de l’exposition à la location est celle de l’association Linux Alpes à Digne (Groupe d’Utilisateurs de Logiciels Libres des Alpes de Haute Provence et des Hautes Alpes).

[internet Chambéry] Mapathon Missing Maps - Le lundi 23 mai 2022 de 18h00 à 20h00.

Un mapathon c’est quoi? C’est un atelier en ligne de cartographie solidaire et participative en soutien aux organisations humanitaires et/ou de développement.

CartONG organise ce mapathon dans le cadre du projet Missing Maps visant à cartographier toutes les zones encore invisibles sur les cartes, qui permettent par la suite aux communautés locales et acteur·rice·s de l’humanitaire et du développement de pouvoir agir plus efficacement en cas de crise ou initier des projets de développement local.

Avec quel outil? La plateforme de cartographie libre et contributive OpenStreetMap (OSM, le «Wikipédia des cartes») où tout le monde peut participer à la cartographie de n’importe quelle zone de la planète: il suffit d’un ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet! Aucune connaissance en cartographie ou en informatique n’est requise.

Grâce à la couverture globale d’images satellites disponibles aujourd’hui, il est possible de tracer facilement routes, bâtiments ou cours d’eau, autant d’informations très utiles pour les organisations humanitaires et de développement sur le terrain.

Pas besoin d’être un·e expert·e, c’est convivial et accessible à tout le monde!

Pour s’inscrire : https://www.eventbrite.ca/e/billets-en-ligne-mapathons-missing-maps-2022-2023-133090064967

[FR Villeurbanne] C’est ouvert! - Le lundi 23 mai 2022 de 19h00 à 22h00.

Le LOV rouvre ses portes régulièrement.

Progressivement mais sûrement…

« Venez tester nos imprimantes 3D open hardware avec du logiciel libre! »

[FR Paris] Émission « Libre à vous ! » - Le mardi 24 mai 2022 de 15h30 à 17h00.

L’émission Libre à vous ! de l’April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio.

Le podcast de l’émission, les podcasts par sujets traités et les références citées sont disponibles dès que possible sur le site consacré à l’émission, quelques jours après l’émission en général.

Les ambitions de l’émission Libre à vous !

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Depuis mai 2018, l’April anime une émission d’explications et d’échanges sur la radio Cause Commune sur les thèmes des libertés informatiques.

Libre à vous ! se veut avant tout une émission d’explications et d’échanges sur les dossiers politiques et juridiques que traite l’April, et sur les actions qu’elle mène.

Pour les libertés informatiques en général, et pour le logiciel libre en particulier.

Libre à vous ! c’est aussi un point sur les actualités du Libre, des personnes invitées aux profils variés, de la musique sous licence libre, des actions de sensibilisation.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d’action, tel est l’objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

L’émission dispose :

[FR Compiègne] Technopolice : comment les villes nous surveillent - Le mardi 24 mai 2022 de 19h00 à 21h00.

Les dispositifs de surveillance se multiplient dans de nombreuses villes. À Compiègne par exemple, l’agglomération est équipée de 347 caméras, et 60 nouveaux appareils rejoindront ce parc d’ici la fin de l’année 2022. La politique de sécurité de la ville est régulièrement mise en avant par les différents organes de communication de la mairie.

Pourtant, la mise sous surveillance de l’espace public pose de nombreuses questions, que ce soit en matière de vie privée, de respect des droits humains ou d’exercice de la citoyenneté. De plus, l’équipement des villes en technologies de surveillance se fait régulièrement au mépris des règles de marché public, quand ce n’est pas en opposition directe avec la législation en la matière. L’utilisation de drones, par exemple, ou de vidéosurveillance algorithmique, relève au mieux de la zone grise.

Depuis 2019, la Quadrature du Net recense ces initiatives de surveillance illégale sur le site Technopolice. Picasoft l’invite le mardi 24 mai pour une conférence sur l’état des lieux de la surveillance dans les villes, et les moyens de résistance.

La présentation sera donnée dans l’amphi FA201 du centre Benjamin Franklin de l’Université de Technologie de Compiègne. Pour les personnes extérieures à l’école, le rendez-vous est à 18h50 sur la passerelle et l’inscription est obligatoire à cette adresse : https://framadate.org/conf-technopol-24-05-compi

[FR Le Mans] Permanence du mercredi - Le mercredi 25 mai 2022 de 12h00 à 17h00.

Assistance technique et démonstration concernant les logiciels libres.

 Attention, réservez votre place par contact@linuxmaine.org

Planning des réservations consultableici.

[FR Vandoeuvre-lès-Nancy] Codage/programmation avec Scratch - Le mercredi 25 mai 2022 de 14h00 à 15h30.

Familiarise-toi avec le codage et découvre les nombreuses possibilités du logiciel Scratch.

La FCCL propose avec Les Codeurs en Herbe des ateliers de découverte du codage, de la robotique et de l’électronique.

Destinés aux jeunes de 8 à 14 ans, ces ateliers sont proposés sous la forme de stages de 4 séances consécutives, qui se déroulent les mercredis après-midi de 14h à 15h30.
Les participants pourront découvrir en avant-première le prochain Fab-Lab de la Ville avant son ouverture au public.

Inscription aux ateliers

La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

Accès locaux

Espace jeux vidéo, second étage de la Médiathèque Jules Verne.

En cas de difficultés, possibilité de téléphoner : 06 70 52 88 78

[FR Die] Club Python - Le mercredi 25 mai 2022 de 14h00 à 16h00.

Club Python ouvert à tous, avec un peu d’algo, des gpios, de la robotique, etc.

[FR Vandoeuvre-lès-Nancy] Réunion OpenStreetMap - Le mercredi 25 mai 2022 de 18h00 à 20h00.

Le groupe local Nancy - Meurthe-et-Moselle d’OpenStreetMap France, vous propose de participer aux réunions mensuelles ouvertes à tou·te·s !

Avec OpenStreetMap, participez à la construction d’une carte en ligne libre et gratuite, partagée avec le monde entier!

Participation aux ateliers

Pré-inscription possible depuis le site web FCCL. À distance, possibilité de participation en web-conférence depuis ce lien.

Accès locaux

Si vous rencontrez des difficultés pour accéder au lieu, téléphonez au 06 70 45 36 75.

[FR Beauvais] Sensibilisation et partage autour du Libre - Le mercredi 25 mai 2022 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l’association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l’utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d’exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

C’est l’occasion aussi de mettre en avant l’action des associations fédératrices telles que l’April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

[FR Lyon] Imprimante 3d / Collab - Le mercredi 25 mai 2022 de 19h30 à 21h30.

Atelier - inscription obligatoire à la Maison Pour Tous / Salle des Rancy

carte d’adhésion (14 euros)

L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et les bénévoles de cet Espace Public Numérique vous propose de pouvoir créer des prototypes, modéliser vos petits objets personnalisés sur pc puis mettre en œuvre vos impressions 3d avec l’imprimante 3d de la Maison Pour Tous.

Cet accès est réservé uniquement aux adhérents qui ont participé aux stages Imprimantes 3d proposés par la Maison Pour Tous ou toutes personnes qui ont déjà réalisé des impressions 3D.

Inscription obligatoire aux Mercredis désirés

N’hésitez pas à venir nombreux ce mercredi 25 mai.

En savoir + : cliquez ici

[FR La Roche Sur Yon] Coupe de France de Robotique - Du jeudi 26 mai 2022 à 09h00 au samedi 28 mai 2022 à 18h00.

Eurobot et la Coupe de France de Robotique sont de retour à La Roche-sur-Yon! La thématique de cette année sera l’archéologie : Age Of Bots.

Evénement reconnu et très attendu par tous les passionnés  de robotique, Eurobot regroupe 40 équipes  internationales, soit 15 nationalités différentes  d’élèves ingénieurs. Avec Eurobot et la Coupe de  France de Robotique, ce sont trois jours de grande  compétition 100 % robotique et de spectacle qui attendent les  visiteurs et les entreprises.

Une compétition ouverte aussi aux Juniors  !

Nous organisons pour la 2ᵉ année, la  FINALE DE LA COUPE DE FRANCE DE ROBOTIQUE JUNIOR (ex. [Trophées  de la] Robotique]24779_1) avec des jeunes participants dès l’âge de 7 ans.  Une compétition robotique ouverte aux élèves de primaires, collèges, lycées ou clubs  robotiques indépendants qualifiés en amont en  région.

Au programme :

Des ateliers scientifiques et ludiques pour les enfants avec des animateurs.

Des expériences scientifiques, des découvertes  étonnantes, une initiation à la programmation ou encore du pilotage de drones ou de la création d’objets, le programme est riche.

Mais aussi sur place des démonstrations de drone, soccer et des jeux !

De quoi assouvir la curiosité des petits et des grands !

[FR Lodève] Atel’libre | Inclusion Numérique - Le jeudi 26 mai 2022 de 14h00 à 17h00.

La fracture numérique décrit les inégalités dans l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC), leur utilisation et leur impact1. Sont généralement admis au moins deux niveaux de fracture numérique : l’accès (fracture de premier degré) et l’usage (fracture de second degré).

L’illectronisme est la difficulté, voire l’incapacité, que rencontre une personne à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement. Le terme illectronisme transpose le concept d’illettrisme dans le domaine de l’informatique.

Déclarer ses revenus, créer son entreprise, faire une demande de permis… Alors que de plus en plus de démarches administratives se font en ligne, une étude révèle qu’une part importante de la population française est exclue ou en difficulté avec les usages du numérique.

Ainsi, Montpel’libre en lien avec l’association Shantidas et API : Action of Public Interest vous proposent des atel’libres d’aides afin d’appréhender le numérique dans de bonnes conditions.
En effet, la fracture numérique ne recouvre pas exclusivement la fracture sociale, même si cette dernière est une part importante des causes.

Montpel’libre souhaite pouvoir toucher tout le monde. Les personnes fragiles dans le numérique sont celles qui n’ont pas forcément beaucoup d’argent, mais également celles, quelles que soient leurs ressources économiques, celles qui sont technophobes c’est-à-dire ont peur de la technique ou n’osent pas aller vers elle.

Toutes celles-là sont pénalisées par la transition numérique. Par l’événementiel, le jeu et les moments de dialogue (permanences, ateliers), nous les aidons à dédramatiser l’approche de l’informatique et à se libérer de leurs peurs en même temps que nous permettons à ceux qui n’ont pas les moyens de s’équiper. Nous travaillons pour tous : les hauts profils, les utilisateurs réguliers, comme pour les oubliés du numérique.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible. Rejoindre le groupe Montpel’libre sur Telegram S’inscrire à la Newsletter de Montpel’libre.

Bus Lio, ligne 661, direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
Carte OpenStreetMap

 Jeudi 26 mai 2022 de 14h00 à 17h00.

Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

[FR Quimper] Permanence Linuxienne - Le jeudi 26 mai 2022 de 16h00 à 18h00.

Linux Quimper vous propose de vous aider à installer, paramétrer, réparer un ordi sous GNU/Linux.

Cette aide s’adresse à tout le monde mais plus particulièrement aux bénéficiaires de la re-distribution gratuite d’ordinateurs sous GNU/Linux du Centre social des Abeilles (plan d’accès).

Si vous avez quelques compétences, n’hésitez pas à venir nous aider ;-)

[FR Challans] Apéro mensuel Linux - Le jeudi 26 mai 2022 de 18h00 à 20h00.

Tous les derniers jeudi du mois, l’association Linux Challans vous convie à un apéro. Cet événement informel et convivial réunit les personnes intéressées par le monde du Libre.

Nous vous donnons rendez-vous à l’Albanera Café, 17 rue du Général Leclerc 85300 Challans à partir de 18h pour échanger autour du Libre avec les bénévoles de l’association Linux Challans.

Tou·te·s sont les bienvenu·e·s, qu’ils/elles soient membres ou non, que ce soit pour découvrir l’association, se renseigner sur ses activités, ou simplement partager un bon moment avec d’autres bénévoles du Libre !

[FR Lodève] Atel’libre | Inclusion Numérique - Le vendredi 27 mai 2022 de 14h00 à 17h00.

La fracture numérique décrit les inégalités dans l’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC), leur utilisation et leur impact1. Sont généralement admis au moins deux niveaux de fracture numérique : l’accès (fracture de premier degré) et l’usage (fracture de second degré).

L’illectronisme est la difficulté, voire l’incapacité, que rencontre une personne à utiliser les appareils numériques et les outils informatiques en raison d’un manque ou d’une absence totale de connaissances à propos de leur fonctionnement. Le terme illectronisme transpose le concept d’illettrisme dans le domaine de l’informatique.

Déclarer ses revenus, créer son entreprise, faire une demande de permis… Alors que de plus en plus de démarches administratives se font en ligne, une étude révèle qu’une part importante de la population française est exclue ou en difficulté avec les usages du numérique.

Ainsi, Montpel’libre en lien avec l’association Shantidas et API : Action of Public Interest vous proposent des atel’libres d’aides afin d’appréhender le numérique dans de bonnes conditions.
En effet, la fracture numérique ne recouvre pas exclusivement la fracture sociale, même si cette dernière est une part importante des causes.

Montpel’libre souhaite pouvoir toucher tout le monde. Les personnes fragiles dans le numérique sont celles qui n’ont pas forcément beaucoup d’argent, mais également celles, quelles que soient leurs ressources économiques, celles qui sont technophobes c’est-à-dire ont peur de la technique ou n’osent pas aller vers elle.

Toutes celles-là sont pénalisées par la transition numérique. Par l’événementiel, le jeu et les moments de dialogue (permanences, ateliers), nous les aidons à dédramatiser l’approche de l’informatique et à se libérer de leurs peurs en même temps que nous permettons à ceux qui n’ont pas les moyens de s’équiper. Nous travaillons pour tous : les hauts profils, les utilisateurs réguliers, comme pour les oubliés du numérique.

Entrée libre et gratuite sur inscription. Une simple adhésion à l’association est possible. Rejoindre le groupe Montpel’libre sur Telegram S’inscrire à la Newsletter de Montpel’libre.

Bus Lio, ligne 661, direction Lodève, arrêt Lodève Gare Routière.
GPS Latitude : 43.73094 | Longitude : 3.32060
Carte OpenStreetMap

Vendredi 27 mai 2022 de 14h00 à 17h00
Shantidas - 11 Grand Rue 34700 Lodève

[FR Bury] Sensibilisation et partage autour du Libre - Le vendredi 27 mai 2022 de 14h00 à 16h00.

Tous les deniers vendredis après-midi du mois, l’association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l’utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d’exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

C’est l’occasion aussi de mettre en avant l’action des associations fédératrices telles que l’April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

[FR Saint-Cyr-l’École] Permanence logiciels libres avec Root66 - Le samedi 28 mai 2022 de 01h00 à 17h00.

Root66 vous propose une permanence Logiciels Libres

Attention: Nous avons changé de local, les permanences se tiennent, désormais, dans la nouvelle maison des associations Simone Veil qui se situe au 14 Av. Tom Morel à Saint-Cyr-l’École

Si vous venez en voiture (voir même à pied)
Il est plus facile de passer par le parking rue Raymond Lefebvre

Dans cette permanence nous discuterons des logiciels libres, nous vous proposerons un accompagnement technique aux systèmes d’exploitation libres GNU/Linux, et cela afin de vous aider à vous familiariser avec.

Le contenu s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

Programme:

Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes:

  • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
  • Premières explorations du système
  • Installations et configurations complémentaires
  • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
  • Prise en main, découverte et approfondissement du système

Entrée libre et gratuite

Sur place, l’adhésion à l’association est possible mais non obligatoire

[FR Bégard] Atelier de montage « Capteurs citoyens - Qualité de l’air » - Le samedi 28 mai 2022 de 09h00 à 12h30.

Atelier de Montage « Capteurs citoyens de la qualité de l’air »

Adhésion INFOTHEMA obligatoire : 25 Euros + participation de 20 Euros pour le matériel électronique (Coût réel par appareil : 60 euros)

À la fin de la séance, chaque participant repartira avec son capteur monté et fonctionnel

Le capteur sera connecté au réseau Sensor.Community

Sensor.Community est un réseau global de détecteurs mis en œuvre par des contributeurs bénévoles pour créer des données environnementales.

La mission principale est d’inspirer et d’enrichir la vie de nos concitoyens en mettant à disposition une plateforme favorisant la curiosité pour la nature de manière authentique, joyeuse et positive.

https://sensor.community/fr

[BE Namur] Pour un numérique éthique dans l’enseignement - Le samedi 28 mai 2022 de 09h30 à 16h00.

Le numérique a fait son entrée dans l’enseignement, devenant un outil pédagogique quasi indispensable. Les projets fleurissent : « un ordinateur par élève », tableau blanc interactif, connexion via des plateformes interactives pour assurer « le suivi pédagogique », nouveaux canaux de communication variés…

La crise sanitaire a accéléré le phénomène, laissant peu de place à la réflexion et à la critique.

Nous vous proposons un temps d’échanges sous forme de conférences et d’ateliers pour questionner la transition numérique dans l’enseignement selon les aspects sociaux, démocratiques, pédagogiques et écologiques.

[FR Aix-en-Provence] Samedi Libre - Le samedi 28 mai 2022 de 10h00 à 17h00.

CE SAMEDI LIBRE SERA RÉEL au CENTRE DES AMANDIERS

en respectant les règles actualisées de l’ADIS (port du masque optionnel + ???).

  • Matin (10h00-12h30) :

    • Conseils,
    • Démonstrations de domotique
    • Démonstrations d'Android libéré: F-Droid et /e/OS
    • Interventions personnalisées… sur rendez-vous ^
  • Midi (12h30-13h30) : repas en commun et discussions
    ^

  • Après-midi (13h30-17h00)

  • 13h30-17h00 : Démonstrations et interventions personnalisées… sur rendez-vous

  • 14h00-15h00 : Organisation des futurs ateliers

Vérifier cette page avant de vous déplacer !

INFORMATIONS GÉNÉRALES :

Ces Samedis Libres sont organisés par l'Axul en collaboration avec plusieurs associations de logiciels libres des Bouches-du-Rhône.

Ils proposent des présentations générales et une aide technique pour le dépannage et la mise à jour d’ordinateurs avec des logiciels libres. Ils présentent aussi des démonstrations de matériels libres.

Des informations sont disponibles sur la Culture Libre (OpenStreetMap, Wikipedia…).

DÉMONSTRATIONS :

Plusieurs démonstrations sont maintenant virtualisées sous forme d'introductions

DÉMONSTRATIONS et PRÉSENTATIONS POSSIBLES (sur réservation) :

Présentation de livres et de sites Internet consacrés au Libre

Démonstration d’un Fairphone, un téléphone libre et éthique

Démonstration du micro-ordinateur micro:bit conçu pour rendre l’enseignement et l’apprentissage facile et amusant

Démonstration du micro-ordinateur PyBoard co-développé avec le langage MicroPython

Démonstration du micro-ordinateur Raspberry Pi 400 un ordinateur DANS un clavier pour la découverte de l’informatique et de l’électronique

Démonstrations liées aux nouveaux programmes scolaires sur le codage

Autres démonstrations

  • Distribution Emmabuntüs pour la rénovation d’ordinateurs anciens.
  • Distribution PrimTux pour les élèves de l’école primaire.
  • Distributions Linux installées sur des clefs USB insérées dans des ordinateurs Linux, Windows 7 ou Windows 10.
  • Cohabitation Linux - Windows 10 : le cas d’Ubuntu 64 bits.
  • Évolution du projet pédagogique OLPC (One Laptop per Child) : ordinateur XO-4, tablette OLPC partiellement libérée avec F-Droid et différentes machines avec la plate-forme pédagogique Sugarizer.

NB : Certaines démonstrations pédagogiques sont en libre service. Les autres démonstrations seront normalement possibles toute la journée : elles seront lancées en fonction des souhaits des visiteurs et des disponibilités des spécialistes.

Adresse : Centre Social et Culturel des Amandiers, 8 allée des Amandiers, Jas-de-Bouffan (cliquer sur ce dernier lien pour avoir un plan détaillé).

Ces samedis libres et gratuits sont ouverts à toutes et à tous, débutantEs ou expertEs GNU/Linux, membres ou non d’associations du Libre. Les locaux sont au rez-de chaussée et accessibles par tous.

Entrée Libre. Tout Public.

Prochaine réunion :

[FR Marseille] Install Party GNU/Linux - Le samedi 28 mai 2022 de 14h00 à 19h00.

L’association CercLL (CercLL d’Entraide et Réseau Coopératif autour des Logiciels Libres) vous invite à une install party GNU/Linux, le samedi 28 mai 2022 de 14h00 à 19h00, dans la salle du Foyer du Peuple 50 rue Brandis 13005 Marseille.

Vous avez envie de découvrir un système d’exploitation libre, simple d’utilisation, stable, rapide et sécurisé. Une nouvelle façon d’utiliser votre ordinateur.

Vous vous sentez une affection naissante pour le Gnou et le Manchot, les mascottes de GNU/ Linux.

Au programme:

DÉCOUVERTE de l’univers des logiciels libres.

INSTALLATION d’un environnement GNU/ Linux, ainsi que le meilleur des logiciels libres.

Venez avec votre ordinateur, nous installerons ensemble une distribution GNU/Linux avec un ensemble de logiciels libres et gratuits pour une utilisation quotidienne.

Ouvert à tous – accessible aux débutant-e-s

Une participation de 2 euros est demandée.

L’adhésion à l’association est de 20 euros annuelle.(L’adhésion n’est pas obligatoire).

Plan d’accès

[FR Juvisy-sur-Orge] Permanence GNU/Linux - Le samedi 28 mai 2022 de 14h30 à 17h00.

Permanence GNU/LINUX, installation et maintenance par LINESS en partenariat avec l*e CIJ* (Club informatique de Juvisy-sur-Orge).

Il s’agit d’une assistance pour vous aider à installer et utiliser LINUX, mais ce n’est pas un cours à proprement parler.

Aucune inscription préalable n’est nécessaire, aucune assiduité n’est requise.

Quand vous avez un problème vous passez nous voir.

 

Éventuellement stationner parc Danaux (à côté du pont sur la Seine) qui est gratuit le samedi après-midi (3min à pied après pour aller au CIJ).

C’est tout à côté de la gare.

[FR Toulouse] Visioconférence Monnaie Libre - Le samedi 28 mai 2022 de 19h00 à 22h00.

On vous propose une série d’apéro présentation en visioconférence:
La Monnaie Libre en Q&R,

Présentation des projets d’Econolibre,
Présentation de projets de monnaie libristes,
Développement local,
Actualités des monnaies libristes,
Interludes musicaux,

Chaque samedi à partir de 19h à 22h

Rien de spécial à installer, ça se passera via:
le site web Kmeet Econolibre

Alors notre monde en Monnaie Libre, comment on le fait?

Détails de l’association sur notre site

On peut manger pendant les réunions (c’est un apéro).

Un petit TUTO pour expliquer comment utiliser Jitsi: Le logiciel derrière Kmeet
Tuto Meet Jitsi

(si besoin) Une présentation pour les nouveaux monnaie libristes est faite, qui dure moins de 30mn et sera suivie de questions réponses.

Découvrir l’association & la Monnaie libre sur nos chaînes vidéo :
chaîne Youtube Econolibre
chaîne Odysee Econolibre
Chaine Peertube

 

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Lettre d'information XMPP d'avril 2022

N. D. T. — Ceci est une traduction de la lettre d’information publiée régulièrement par l’équipe de communication de la XSF, essayant de conserver les tournures de phrase et l’esprit de l’original. Elle est publiée conjointement sur les sites LinuxFr.org et JabberFR.org.

Bienvenue dans la lettre d’information XMPP, nous sommes ravis de vous retrouver ici ! Ce numéro couvre le mois de mars 2022.

Comme la présente lettre d’information, de nombreux projets et leurs efforts au sein de la communauté XMPP sont le résultat du travail bénévole de personnes. Si vous êtes satisfait des services et des logiciels que vous utilisez, surtout dans la situation actuelle, pensez à dire merci ou à aider ces projets ! Vous souhaitez soutenir l’équipe de la lettre d’information ? Lisez la suite en bas de page.

Sommaire

Annonces de la XSF

XSF et Google Summer of Code 2022

  • La XSF a été acceptée comme organisation hôte du Google Summer of Code 2022 (GSoC).
  • Bulletin d’information XMPP par courrier : nous avons migré vers notre propre serveur pour une liste de diffusion afin de nous séparer de Tinyletter. Il s’agit d’une liste en lecture seule sur laquelle, une fois inscrit, vous recevrez la lettre d’information XMPP chaque mois. Nous nous sommes éloignés de Tinyletter pour des raisons de confidentialité.
  • Au fait, avez-vous consulté notre belle page XMPP RFC ? :-)

Projets d’hébergement fiscal de la XSF

La XSF propose un hébergement fiscal pour les projets XMPP. Vous pouvez postuler via Open Collective. Pour plus d’informations, consulter l'annonce blog. Projets actuels :

Projets communautaires XMPP

Un nouvel espace communautaire pour les projets et les individus liés à XMPP a été créé dans le Fediverse ! Rejoignez-nous sur notre nouvelle instance Lemmy et discutez de tout ce qui concerne XMPP !

Lemmy

Vous cherchez un fournisseur XMPP qui vous convient ? Il y a un nouveau site web basé sur les données de XMPP Providers. XMPP Providers propose une liste de fournisseurs et des outils pour les filtrer et créer des badges pour eux. La liste des fournisseurs lisible par machine peut être intégrée dans les clients XMPP pour simplifier l’enregistrement. Vous pouvez aider en améliorant votre site Web (en tant que fournisseur), en automatisant les tâches manuelles (en tant que développeur) et en ajoutant de nouveaux fournisseurs à la liste (en tant que contributeur intéressé). Lire le premier article de blog !

XMPP Providers

Événements

Discussions

Thilo Molitor a présenté son nouveau design de push encore plus respectueux de la vie privée dans Monal aux Rencontres XMPP à Berlin !

Monal push

Articles

Le communiqué de Mellium Dev pour avril 2022 a été publié et peut être consulté sur Open Collective.

Maxime « pep. » Buquet a écrit quelques réflexions concernant « L’accord sur la loi sur les marchés numériques : Les règles de l’UE pour assurer une concurrence loyale et un plus grand choix pour les utilisateurs » dans son article Interopérabilité dans un monde « Big Tech ». Dans un article ultérieur, il décrit une partie de son modèle de menace, en détaillant comment XMPP entre en jeu et en proposant des moyens de l’améliorer.

Le site allemand Freie Messenger partage quelques réflexions sur l’interopérabilité et la loi sur les marchés numériques (DMA). Ils offrent également une comparaison de « XMPP/Matrix »

Nouvelles du logiciel

Clients et applications

BeagleIM 5.2 et SiskinIM 7.2 viennent de sortir avec des corrections pour les messages chiffrés avec OMEMO dans les canaux MUC, les participants MUC disparaissant aléatoirement, et des problèmes avec les appels VoIP envoyant une charge utile incorrecte pendant la négociation de l’appel.

converse.js a publié la version 9.1.0. Elle est livrée avec un nouveau thème sombre, plusieurs améliorations pour le chiffrement (OMEMO), un délai d’attente amélioré pour les stanza, des icônes de police, des traductions mises à jour et des améliorations de l’IndexedDB. Vous en trouverez plus dans les notes de version.

Nouvelles du développement de Gajim : ce mois a été marqué par de nombreux préparatifs pour la sortie de Gajim 1.4. Le pipeline de sortie de Gajim a été amélioré de plusieurs façons, ce qui nous permet de faire des sorties plus fréquemment. De plus, le mois d’avril a apporté des améliorations pour les prévisualisations de fichiers sur Windows.

La version Go-sendxmpp v0.4.0 avec le support expérimental Ox (OpenPGP pour XMPP) a été publiée.

JMP propose des tarifs d’appel internationaux basés sur une trie informatique (ou arbre préfixe). Il y a également de nouvelles commandes et de nouveaux membres de l’équipe.

Monal 5.1 a été publié. Cette version apporte le support d’OMEMO dans les discussions de groupe privées, les notifications de communication sur iOS 15, et de nombreuses améliorations.

Le projet PravApp est un plan visant à amener un grand nombre de personnes en Inde à investir de petites sommes pour faire fonctionner un service de messagerie interopérable basé sur XMPP qui est plus facile à rejoindre et à découvrir des contacts, similaire à l’application Quicksy. Prav sera un logiciel libre, qui respecte la liberté des utilisateurs. Le service sera soutenu par une société coopérative en Inde pour garantir une prise de décision démocratique à laquelle les utilisateurs pourront également participer. Les utilisateurs contrôleront la politique de confidentialité du service.

Psi+ 1.5.1619 (2022-04-09) a été publié.

La version Poezio 0.14 a été publiée en même temps que plusieurs bibliothèques dorsales. Cette nouvelle version apporte de nombreuses corrections de bugs et de petites améliorations. De grands changements sont à venir, lisez la suite dans l’article.

Autocollants Poezio

Profanity 0.12.1 a été publié, ce qui apporte quelques corrections de bugs.

UWPX contient deux petites mises à jour de pré-version comprenant un correctif critique pour un crash qui se produit lors de l’affichage d’un avatar d’utilisateur invalide et des problèmes avec les builds Windows Store. En outre, une mise à jour mineure de l’interface utilisateur a également été effectuée ce mois-ci.

Serveurs

Ignite Realtime Community :

  • La version 9.1.0 release 1 du plugin inVerse d’Openfire a été publiée, ce qui permet le déploiement du client Converse 37 tiers dans Openfire.
  • La version 4.4.0 de la version 1 de Openfire plugin JSXC a été publiée, ce qui permet le déploiement du client tiers JSXC 13 dans Openfire.
  • La version 1.2.3 du plugin Openfire Message of the Day a été publiée, et elle est livrée avec des traductions en allemand pour la console d’administration.
  • La version 1.8.0 du plugin Openfire REST API a été publiée, elle ajoute de nouveaux endpoints pour la disponibilité, la vivacité et le statut du cluster.

Bibliothèques

slixmpp 1.8.2 a été publiée. Elle corrige les sessions RFC3920, améliore la gestion des erreurs de certificat, et ajoute un plugin pour XEP-0454 (partage de médias OMEMO).

La bibliothèque mellium.im/xmpp v0.21.2 est sortie ! Les points forts incluent la prise en charge de PEP Native Bookmarks, et entity capabilities. Pour plus d’informations, consulter la release announcement.

Extensions et spécifications

Les développeurs et développeuses, et autres experts en normes du monde entier collaborent à ces extensions, en développant de nouvelles spécifications pour les pratiques émergentes et en affinant les façons de faire existantes. Proposées par n’importe qui, les plus réussies finissent en tant que Finales ou Actives – selon leur type – tandis que les autres sont soigneusement archivées en tant qu’Ajournées. Ce cycle de vie est décrit dans XEP-0001, qui contient les définitions formelles et canoniques des types, états et processus. Pour en savoir plus sur le processus de normalisation. La communication autour des normes et des extensions se fait sur la liste de diffusion des normes (archive en ligne).

Par ailleurs, xmpp.org propose une nouvelle page sur les RFC XMPP.

Extensions proposées

Le processus de développement XEP commence par la rédaction d’une idée et sa soumission à l’éditeur XMPP. Dans un délai de deux semaines, celui-ci décide d’accepter ou non cette proposition en tant que XEP expérimentale.

  • Pubsub Public Subscriptions
    • Cette spécification fournit un moyen de rendre publics les abonnements à un nœud.
  • Messages éphémères
    • Cette spécification encourage un changement dans les paramètres de confidentialité par rapport aux politiques de journalisation.

Nouvelles extensions

  • Pas de nouvelle XEP ce mois-ci.

Extensions ajournées

Si une XEP expérimentale n’est pas mise à jour pendant plus de douze mois, elle sera déplacée d’Expérimentale à Ajournée. S’il y a une autre mise à jour, elle remettra la XEP sur Expérimentale.

  • Aucune XEP ajournée ce mois-ci.

Mise à jour

  • Version 0.4 de XEP-0356 (Entité Privilégiée)
    • Ajout du privilège « iq » (nécessaire pour implémenter des XEPs tels que la Gestion des comptes Pubsub (XEP-0376)).
    • Les poussées du roster sont maintenant transmises à l’entité privilégiée avec la permission « roster » de « get » ou « both ». Ceci peut être désactivé.
    • Reformuler pour spécifier que seules la strophe initiale et les strophes « indisponibles » sont transmises avec la permission « presence ».
    • Changements dans l'espace de nom. (jp)

Dernier appel

Les derniers appels sont émis une fois que tout le monde semble satisfait de l’état actuel d’une XEP. Après que le Conseil a décidé si la XEP est prête, l’éditeur XMPP émet un Dernier appel pour recueillir des commentaires. Les commentaires recueillis lors du Dernier appel permettent d’améliorer la XEP avant de la renvoyer au Conseil pour qu’il passe à l’état stable.

  • Pas de Dernier appel ce mois-ci.

Extensions stables

  • Aucune XEP n’a été avancée à Stable ce mois-ci.

Extensions dépréciées

  • Aucune XEP dépréciée ce mois-ci.

Appel à l’expérience

Un Appel à l’expérience - comme un Dernier appel, est un appel explicite aux commentaires, mais dans ce cas, il s’adresse principalement aux personnes qui ont implémenté, et idéalement déployé, la spécification. Le Conseil vote ensuite pour la faire passer en version finale.

  • Pas d’appel à l’expérience ce mois-ci.

Répandez la nouvelle !

Veuillez partager la nouvelle sur d’autres réseaux :

Consultez également notre Flux RSS !

Vous recherchez des offres d'emploi ou vous souhaitez engager un consultant professionnel pour votre projet XMPP ? Visitez notre tableau d'offres d'emploi XMPP.

Aidez-nous à construire la lettre d’information

Cette lettre d'information XMPP est produite en collaboration par la communauté XMPP. Nous tenons donc à remercier Adrien Bourmault (neox), anubis, Anoxinon e.V., Benoît Sibaud, cpm, daimonduff, emus, Ludovic Bocquet, Licaon_Kter, mathieui, MattJ, nicfab, Pierre Jarillon, Ppjet6, Sam Whited, singpolyma, TheCoffeMaker, wurstsalat, Zash pour leur soutien et leur aide à la création, la révision, la traduction et le déploiement. Un grand merci à tous les contributeurs et à leur soutien continu !

Le numéro de la lettre d’information de chaque mois est rédigé dans ce bloc-notes simple. À la fin de chaque mois, le contenu du pad est fusionné dans le dépôt Github XSF. Nous sommes toujours heureux d’accueillir des contributeurs. N’hésitez pas à rejoindre la discussion dans notre Chat de groupe Comm-Team (MUC) et aidez-nous ainsi à soutenir cet effort communautaire. Vous avez un projet et vous voulez faire connaître la nouvelle ? Pensez à partager vos nouvelles ou vos événements ici, et à les promouvoir auprès d’un large public.

Tâches que nous effectuons régulièrement :

  • collecte des nouvelles dans l’univers XMPP,
  • résumés courts des nouvelles et événements,
  • résumé de la communication mensuelle sur les extensions (XEP),
  • révision de l’ébauche de la lettre d’information,
  • préparation d’images pour les médias,
  • traductions.

Licence

Ce bulletin d’information est publié sous licence CC BY-SA.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

L'AMUE et le logiciel libre - Émission « Libre à vous ! » du 10 mai 2022 - Podcasts et références

20 mai 2022 à 11:36

Cent-quarante troisième émission « Libre à vous ! » de l’April. Podcast et programme :

  • sujet principal : l’Agence de mutualisation des universités et établissements d’enseignement supérieur ou de recherche, l’AMUE, et le logiciel libre
  • la chronique « Que libérer d’autre que du logiciel » avec Antanak, sur les langues et les langages
  • Interview de Stéfane Fermigier, auteur d’une proposition d’évaluation des dépenses de logiciels de l’État

Rendez‐vous en direct chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur 93,1 FM en Île‐de‐France. L’émission est diffusée simultanément sur le site Web de la radio Cause Commune.

Mardi 24 mai 2022, notre sujet principal portera sur la qualité web. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les mettre en commentaires de cette dépêche.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Revue de presse de l'April pour la semaine 19 de l'année 2022

17 mai 2022 à 16:05

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l'April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l'April.

[ZDNet France] Nvidia publie enfin des modules de noyau GPU open source pour Linux

✍ Louis Adam, le dimanche 15 mai 2022.

Les utilisateurs d'ordinateurs de bureau ne devraient pas se réjouir trop vite, mais les clients datacenters bénéficieront d'une fonctionnalité complète dès le départ.

Et aussi:

[L'Echo] Frances Haugen: "L’époque du ‘just trust us’ est révolue"

Le samedi 14 mai 2022.

La lanceuse d'alerte sur Facebook s'inquiète de la sécurité dans le métavers alors que les plateformes internet actuelles éprouvent déjà toutes les peines de monde à contrôler les débordements. Mais elle reste optimiste. "De meilleurs médias sont possibles."

Et aussi:

[Le Monde Informatique] Anticor saisit le PNF sur l'accord Microsoft et Education nationale

✍ Jacques Cheminat, le vendredi 13 mai 2022.

L'association Anticor a annoncé avoir saisi le parquet national financier sur des soupçons de favoritisme concernant le contrat passé entre Microsoft et l'Education nationale. La suite d'un feuilleton ancien.

Et aussi:

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Apports de Fedora à l’écosystème du logiciel libre (4ᵉ partie)

Il est courant, au sein de la communauté du Logiciel Libre, de présenter une distribution GNU/Linux comme une simple intégration, ou un assemblage de tous les logiciels qu'elle propose. Une sorte de glu entre eux.

Si c'est sans doute le cas de certaines d'entre elles, nous ne pouvons en conclure que c'est toujours le cas. En particulier, la distribution Fedora Linux va au delà de ce constat. Ses objectifs et sa communauté lui permettent de réaliser d'autres choses. En effet depuis sa création, Fedora Linux est une vitrine technologique et à ce titre a essayé de mettre en avant ou de développer des solutions novatrices pour le Logiciel Libre. Mais depuis Fedora 21, sortie fin 2011, Fedora Linux s'est découpée en trois produits distincts. Si finalement une Fedora Workstation et Server ont accès aux mêmes paquets, le projet a souhaité fournir des expériences utilisateur adaptées à chaque cas d'usage dès la fin de l'installation. Par conséquent, Fedora Workstation a sa liste de tâches pour intégrer et développer de nouvelles solutions pour améliorer l'usage bureautique de l'utilisateur.

Et si la distribution Fedora Linux est souvent considérée comme une version de tests pour la distribution Red Hat Enterprise Linux (RHEL) de Red Hat, nous allons constater que finalement toute la communauté tire des bénéfices de ses travaux.

Le présent article est une adaptation des articles de blogs ici et de Christian Schaller qui m'en a donné l'autorisation. Il fait suite à un premier article à ce sujet puis à un second et enfin le dernier de la série. Le premier article avait donné lieu à une conférence lors des JM2L de 2017 et aux RMLL de 2018 dont la vidéo est disponible ici.

Sommaire

Wayland

Si la transition vers Wayland par défaut date de 2016 et est globalement une réussite pour la plupart des cas d'usage. Il reste toujours des éléments qui continuent à poser des problèmes justifiant le maintien de X.org et de XWayland.

La compatibilité avec le pilote propriétaire de nVidia est un de ces points. La fiabilité s'améliore, au point que GNOME utilise Wayland par défaut dans ce cas de figure dès Fedora Linux 36 grâce aux apports de la version 495.44 du pilote. Le travail continue avec l'entreprise nVidia, avec des réunions deux fois par semaine avec eux, pour être capable de l'étendre à l'ensemble des sessions de bureau KDE Plasma.

Un autre travail important est abattu par Jonas Ådahl, pour proposer la connexion distante à travers les protocoles VNC ou RDP afin d'afficher les applications graphiques à distance depuis une session Wayland.

La prise en charge de la fonctionnalité HDR des écrans est un autre sujet sur la table de Wayland.

PipeWire

L'objectif initial de Pipewire est de gérer les flux vidéos et audio de manière sécurisée et simple au sein du système. Par exemple faire le lien entre votre webcam et l'application web de visioconférence exécutée par Firefox.

Depuis Fedora 34, Pipewire remplace PulseAudio et JACK pour la gestion du son, tout en gardant des couches de compatibilité. Ce changement a fait l'objet d'une grande série de tests et d'améliorations pour parvenir finalement à une transition réussie où les problèmes étaient plus rares et mineurs. La gestion des périphériques Bluetooth pour l'audio bénéfice aussi de grandes avancées, notamment avec l'apport du codec audio haute définition LDAC ou encore de aptX-LL et de FastStream.

L'auteur de Pipewire, Wim Taymans, travaille avec les amateurs d'applications professionnelles en lien avec l'audio pour s'assurer de la bonne compatibilité des applications et proposer des améliorations. Red Hat souhaite également recruter des employés pour travailler sur ce sujet pour améliorer le support de l'audio dans le système, en lien avec un investissement dans le secteur de l'automobile.

L'un des objectifs actuels de PipeWire est la transmission audio transparente d'un flux S/PDIF à travers S/PDIF ou HDMI qui sont très employés dans des systèmes multimédia. Ou encore afficher l'état de la batterie du périphérique Bluetooth.

Toolbox

Cette application permet de lancer rapidement des machines virtuelles Fedora Linux dans un conteneur prêt à l'emploi permettant de facilement accéder au dossier personnel de l'utilisateur et à la session graphique et DBus. Outil idéal pour coder dans un environnement tel que Fedora Silverblue où le système de base est minimal et en lecture seule.

Ondřej Michal a travaillé pour permettre l'intégration du système RHEL dans ce système, ce qui permet de facilement travailler pour cette cible si nécessaire, ou d'effectuer différents tests.

De manière analogue au fonctionnement avec Fedora Linux, vous pouvez invoquer un nouveau système RHEL 8.3 ainsi :

$ toolbox create --distro rhel --release 8.3

L'intégration avec la configuration des comptes en ligne de GNOME est prévue pour permettre de faire le lien avec la souscription RHEL, comme cela a été fait pour GNOME Machines pour simplifier l'usage encore.

Flatpak

Owen Taylor a travaillé pour la génération des images Flatpak depuis la définition des paquets RPM de Fedora Linux. Ce qui permet de facilement déployer des paquets Flatpak récents à n'importe quel système le prenant en charge avec peu d'efforts, le gros du travail reposant sur la création du paquet RPM.

Cependant ce système reposait sur des images OCI, en gros compatible avec Kubernetes ou Docker ce qui permet de les exploiter à travers ces outils très employés. Mais l'inconvénient de cette méthode est que les tailles des mises à jour sont énormes en comparaison de l'usage d'OSTree par le dépôt Flathub. En effet, OSTree étant une sorte de git pour les binaires, les mises à jour sont incrémentales et de fait optimales. Grâce à Owen les images OCI bénéficient d'une mise à jour incrémentale et donc très petite ce qui permet de concilier le bénéfice des deux mondes.

GNOME

Il y a eu un gros travail d'amélioration de l'interface de GNOME ces derniers temps, en partie effectué par Allan Day pour notamment la nouvelle gestion du multi-écrans.

Kiosk mode

Une demande récurrente pour certaines machines est d'afficher une application uniquement sur un écran. Cela peut être une vidéo de promotion, une brochure tarifaire, un navigateur web dans un espace libre service, l'application du distributeur automatique de billets, et bien d'autres.

Mais GNOME Shell est trop gourmand par défaut et la possibilité de quitter facilement l'application par erreur ou volontairement est un point faible. On ne peut se contenter d'afficher l'application en plein écran dans une session GNOME Shell.

Pour tirer bénéfice de la gestion du matériel de GNOME avec libinput et Wayland tout en limitant la maintenance, Ben Breard a écrit une application nommée GNOME Kiosk répondant à ce problème. Il lance une application unique en plein écran avec Mutter et rien d'autres. Il explique en détail sur le blog officiel de Red Hat comment s'en servir.

La session consomme seulement 18 Mio de RAM, soit 72 Mio de moins qu'une session minimale de GNOME Shell. Le but semble donc atteint.

Entrées de saisie

Peter Hutterer et Benjamin Tissoires ont travaillé sur la prise en charge des touchpad haptiques, en somme des touchpads qui vibrent ou simulent des sensations du toucher au doigt ce qui est utile pour certaines interactions.

Carlos Garnacho a quant à lui travaillé pour séparer les entrées de saisie et l'affichage dans GNOME. Maintenant les entrées de saisie ont un fil d'exécution dédié. Cela améliore la latence et la sensation de fluidité du système.

Peter Hutterer est en train de travailler pour la prise en charge du défilement haute définition à la souris à travers libinput.

L'écran

Une fonctionnalité qui est apparue ces dernières années notamment dans la gamme Lenovo (qui a un partenariat avec Red Hat et Fedora) est l'affichage qui réduit la lisibilité depuis un point de vue différent de celui de l'utilisateur principal. Cela évite qu'un coup d’œil discret par dessus votre épaule aboutisse à obtenir beaucoup d'informations sensibles tout en vous permettant de travailler convenablement. Hans de Goede de Red Hat a travaillé sur la prise en charge côté noyau quand Marco Trevisan de Canonical travaille sur la prise en charge côté espace utilisateur.

L'accélération graphique pour Penny

Khronos Group a proposé il y a quelques années une nouvelle API pour l'accélération graphique nommée Vulkan, en plus d'OpenGL qui était la référence par le passé. Si Vulkan a remplacé en partie OpenGL, ce dernier a encore de beaux jours devant lui.

Cependant cela nécessite beaucoup d'efforts de maintenir les deux API en même temps, notamment pour la prise en charge du matériel. Ainsi est né le projet Zink qui est d'implémenter l'API OpenGL au dessus de Vulkan, tirant parti ainsi des améliorations qu'il apporte. Ainsi OpenGL est implémenté une seule fois, et l'adaptation avec le matériel ne sera développé que pour l'API Vulkan.

Cependant Zink nécessite de télécharger l'image du GPU vers le CPU pour y appliquer un traitement à travers llvmpipe ce qui est tout sauf rapide. C'est l'objectif de Adam Jackson avec Penny de tout gérer au niveau du GPU pour améliorer les performances.

La gestion de l'énergie

Depuis longtemps Windows, macOS, Android et autres iOS permettent de contrôler la gestion de l'énergie de manière globale très facilement. Souvent à base de trois modes économie d'énergie, normal ou performance, le système pouvait jouer sur la fréquence des processeurs, la désactivation ou non des charges USB, ou le temps d'inactivité avant la mise en veille ou pour éteindre l'écran.

Cependant sous Linux, rien de tel de manière simple, il fallait souvent jouer soi même avec des applications ou extensions tierces qui jouaient plus ou moins finement dans /sys pour reproduire des comportements vaguement similaires.

Bastien Nocera a travaillé pour fournir dans GNOME 41 une telle configuration pour les machines qui le permettent. Le passage en mode économie d'énergie devenant même automatique quand le niveau de la batterie est faible.
Cela repose sur un nouveau démon DBus power-profiles-daemon ce qui autorise son utilisation dans tout autre environnement de bureau facilement.

La configuration de l'énergie sous GNOME

Conclusion

Comme nous pouvons le voir avec cette liste d'exemples, une distribution d’envergure comme Fedora, mais aussi Ubuntu, Debian ou autres peuvent apporter bien plus qu'une liste de logiciels à installer. Ils proposent des nouveaux outils, participent au développement ou à la stabilisation des logiciels qu'ils fournissent, peuvent collaborer avec d'autres entreprises ou communautés pour améliorer la prise en charge de leur produit.

Ici nous ne parlons que des travaux significatifs de ces dernières années, Fedora a également œuvré pour PulseAudio, systemd, PackageKit, NetworkManager, le pilote libre nouveau et tant d'autres composants par le passé !

Malgré les liens forts entre Red Hat et Fedora, nous pouvons voir que beaucoup des travaux de Fedora de ces dernières années ont bénéficié à la plupart des distributions aujourd'hui. Et cela n'est pas près de se terminer.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Libération de modules noyau NVidia pour Linux

Enfin ! Après tant d’années, Nvidia publie les modules noyau de ses processeurs graphiques (GPU) sous double licence GPL/MIT. Le code source est sous GitHub… et il y a de l’animation.

Probable signe de leurs priorités du moment, seules les architectures Turing et Ampere sont assez mûres pour la production. Pour les GeForce et stations de travail, le code est considéré alpha. Mais c’est un grand pas en avant.
On peut maintenant rêver à la libération du logiciel en espace utilisateur.

Commentaires tirés du lien publié sur LinuxFr.org le 11 mai :

  • xoddark rappelle que « c'est seulement la partie noyau qui est libre (DRM/Modesetting/etc) pas les parties userspace (implémentation des api OpenGL/Vulkan/OpenCL/CUDA/etc) et c'est seulement pour les GPU à partir de la génération Turing, les plus anciennes n’y ont pas le droit.
  • pinaraf précise « pour le moment c’est testé que pour les usages datacenter, donc pas la partie affichage mais vraiment la partie G.P.U. (CUDA/OpenCL). »
  • lawless traduit l’annonce NVidia : La page indique que les pilotes GPU NVIDIA ont été conçus au fil des ans pour partager le code entre les systèmes d’exploitation et donc que le code actuel n’est pas conforme aux conventions de conception du noyau Linux et ne sera donc pas intégré au noyau Linux. Le code source publié sert de référence pour aider à améliorer le pilote Nouveau. Nouveau peut exploiter le même firmware que celui utilisé par le pilote NVIDIA, exposant ainsi de nombreuses fonctionnalités du GPU, telles que la gestion de l’horloge et la gestion thermique, apportant de nouvelles fonctionnalités au pilote Nouveau
  • Guillawme précise que plus loin la même page indique « l'intégration au noyau est en projet »
  • Thomas Debesse rappelle qu’il s’agit d’un « pilote Linux pour carte graphique, pas pilote graphique pour Linux », avant une discussion sur la documentation et l’intégration au pilote Mesa avec Xavier Claude, pinaraf et moi1392.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

? Revue de presse — mai 2022

Tous vos bimestriels préférés sont de retour en ce mois impair. Voici donc un petit tour subjectif et parti{e,a}l de la presse-papier sortie récemment, celle que vous pouvez encore trouver dans vos kiosques à journaux préférés.

Image une de Journal

Les nouveautés de mai 2022 :

  • GNU/Linux Magazine France no 257 cherche la solution aux infox (alias fake news) du coté de l’Intelligence Artificielle ;
  • Linux Pratique no 131 déploie les sites web dans des conteneurs LXC (ancêtre de Docker) ;
  • MISC magazine no 121 et la sécurité des langages de programmation ;
  • Hackable no 42 crée des points d’accès fantômes avec un ESP8266 ;
  • Planète Linux no 126 s’intéresse aux ordinateurs portables livrés avec une distribution Linux ;
  • La nouvelle fournée des Linux Identity Set et Pack no 52 et 51 respectivement, qui regroupent trois à quatre de leurs précédents magazines, chacun liés à une distribution plus ou moins récente, avec leur lot de DVD double face… recyclage ou gâchis, cela dépend certainement du contexte.

Notez aussi que Next-Inpact vient de publier son troisième magazine. Il revient sur la question de l’indépendance technologique, l’éducation au numérique, les approches françaises en la matière avec différents dossiers sur des projets et des portraits sur ce qui a marqué notre époque. Quant au premier numéro de leur magazine, il est désormais téléchargeable gratuitement.

Et toujours disponibles :

  • MISC hors-série no 25 aka le guide de survie contre les ransomware ;
  • GNU/Linux Magazine hors‑série no 119 et les nouvelles approches du développement web ;
  • MagPi no23 veut tout faire avec le Raspberry Pi Zero 2 W.

Les sommaires des numéros sortis en mai 2022

Mosaïque des couvertures GLMF 257 Mosaïque des couvertures LP131 Mosaïque des couvertures PL126
Mosaïque des couvertures MISC121 Mosaïque des couvertures HK42 Mosaïque des couvertures Next Inpact Le Magazine #3

GNU/Linux Magazine numéro 257

Au sommaire de ce numéro de mai-juin 2022 :

  • Faire de la clean architecture avec Symfony ;
  • Le Machine Learning peut-il être une solution contre les fake news ?
  • Voyage initiatique vers la bioinformatique : la récompense au bout du chemin ;
  • Hera, automatisation Bash autour de la gestion de conteneur Podman pour Jenkins à l’aide de SSH ;
  • Readline ou comment créer rapidement un outil interactif ;
  • Mesure dynamique des performances avec Linux probe : l’exemple GNU Radio.

Linux Pratique numéro 131

Au sommaire de ce numéro de mai-juin 2022 :

  • Mise à jour totale avec Topgrade ;
  • Télétravail : Avec SSH, introduisez-vous partout ;
  • Gérer Ansible à l’aide de son Navigator ;
  • Simplifiez votre création de VM avec cloud-init ;
  • Construire un blog avec Plerd ;
  • LXC : cas pratique d’un site web ;
  • Administrer vos serveurs avec Rex.

MISC Magazine numéro 121

Au sommaire de ce numéro de mai-juin 2022 :

  • Récit de la compromission d’Elyze, l’appli #1 de l’élection présidentielle ;
  • Vulnérabilités Windows : protéger votre mot de passe ;
  • Analyse statique des exécutables Windows : la structure PE ;
  • Dossier : Langages de programmation et sécurité informatique
    • Les options de compilation : Fun with Flags ;
    • Cheval de Troie : retour aux sources ;
    • Vigrid, un Cyber Range français ;
  • SWEETLEMONADE : un bootkit pour les firmwares UEFI ;
  • Débuter avec la Cyber Threat Intelligence à destination des blueteams.

Hackable numéro 42

Au sommaire de ce numéro de mai-juin 2022 :

  • Raspberry Pi Pico : émuler une EEPROM interne pour le stockage de données ;
  • Une horloge Arduino : quelques techniques intéressantes ;
  • Utiliser votre devkit STM32MP157 avec Buildroot ;
  • Manipuler les tags ST25 avec la libNFC ;
  • Manipulation de trames Wi-Fi : explorer le monde des beacon frames avec un ESP8266 ;
  • De la preuve formelle en VHDL, librement ;
  • Développer pour PDA de plus de 20 ans en 2022, c’est possible !

Planète Linux numéro 126

Au sommaire de ce numéro d’avril - mai 2022 :

  • L'actualité Linux du moment ;
  • rixos desktop 2200 ;
  • Parrot OS 5.0 Electro Ara ;
  • Ubuntu 22.04 LTS Jammy Jellyfish ;
  • Qu’est-ce que Métavers ?
  • 5 ordinateurs portables livrés avec Linux ;
  • Voir son terminal différemment ;
  • Reconfiguration d’une seedbox ;
  • Spleeter by Deezer ;
  • Améliorer une photo avec The GIMP ;
  • Apprentissage avec JJazzLab ;
  • Tentative de récupération d’un disque dur ;
  • Créer un formulaire PDF avec LibreOffice ;
  • Utilisation sécurisée avec Firejail ;
  • Des logiciels pour tout faire ;
  • Astuces : Améliorez votre expérience Linux ;
  • Tribune : Linux en 2022.

Next Inpact Magazine #3

Au sommaire de cette troisième édition :

  • La souveraineté numérique n’existe pas
  • Le futur se prépare aujourd’hui : à l’école des digital naïfs
  • UPLOAD : archipel éducatif du numérique
  • 2CRSI, immersion dans les serveurs à la française
  • Comment Bleu Jour remonte la chaîne de valeur
  • Clever Cloud, un PaaS qui a su rebondir
  • Raspberry Pi en datacenter, le pari gagnant d’Ikoula
  • Kalray, roi du datacenter et de l’IA en puissance
  • Qarnot, le chauffage vraiment intelligent
  • Scaleway, des datacenters pas comme les autres
  • Sipearl et ARM : au cœur du CPU européen
  • Dans nos appareils, des matériaux “critiques” et “stratégiques”
  • Du CSA à l’ARCOM, ou quand le tube cathodique déboule sur Internet
  • Votre vie privée n’est pas leur priorité
  • Internet Archive, 25 ans de mémoire du Web et du numérique
  • Microsoft Bob, Apple At Ease : quand l’informatique devait être simpl(ist)e
  • Chiffrement homomorphe, une idée vieille de 50 ans
  • Michel, ingénieur informaticien
  • Jacky PC : le goût du RGB avant l’heure
  • Les Joies Du Code, de la blague à la boîte
  • jvachez, l’humain derrière le fanboy
  • CPU-Z et OCCT, crème du soft français
  • Sébastien Ruchet, la vie après NoLife

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

? Meilleures contributions LinuxFr.org : les primées d'avril 2022

16 mai 2022 à 08:56
Par : Florent Zara ·  Ysabeau

Nous continuons sur notre lancée de récompenser celles et ceux qui chaque mois contribuent au site LinuxFr.org (dépêches, commentaires, logo, journaux, correctifs, etc.). Vous n’êtes pas sans risquer de gagner un livre des éditions Eyrolles ou ENI. Voici les gagnants du mois d'avril 2022 :

Les livres gagnés sont détaillés en seconde partie de la dépêche. N’oubliez pas de contribuer, LinuxFr.org vit pour vous et par vous !

Les livres 📚 sélectionnés

Bandeau LinuxFr.org

Certaines personnes n’ont pas pu être jointes ou n’ont pas répondu. Les lots ont été réattribués automatiquement. N’oubliez pas de mettre une adresse de courriel valable dans votre compte ou lors de la proposition d’une dépêche. En effet, c’est notre seul moyen de vous contacter, que ce soit pour les lots ou des questions sur votre dépêche lors de sa modération. Tous nos remerciements aux contributeurs du site ainsi qu’aux éditions Eyrolles et ENI.

Logo éditions ENI   Logo éditions Eyrolles
          

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Agenda du Libre pour la semaine 20 de l'année 2022

15 mai 2022 à 15:46

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 31 événements (France: 29, Belgique: 1, internet: 1) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire

[FR Vinon sur Verdon] Exposition Logiciels Libres “expolibre” - Du mardi 10 mai 2022 à 14h00 au samedi 28 mai 2022 à 17h00.

Horaires

  • Mardi : 14h-18h
  • Mercredi : 9h-12h / 14h-18h
  • Vendredi 14h-18h
  • Samedi : 9h-12h / 14h-17h

Objectif de cette exposition

Les objectifs de cette exposition :

  • permettre à un large public non technique de découvrir ce que revêt le terme « Logiciel Libre », sa génèse, sa raison d’être, et pourquoi cet écosystème est si important
  • présenter les notions de « formats ouverts » et « d’interopérabilité », composantes essentielles dans le monde numérique sans entraves, sans « verrous numériques »

Présentation

Expolibre est une exposition itinérante créée par l’APRIL (Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre), expliquant les logiciels libres au grand public. Des panneaux présentent la philosophie du logiciel libre, mouvement qui se développe depuis le début des années 1980. L’objectif est de sensibiliser aux enjeux de société liés à cette révolution informatique.

Dans l’esprit du logiciel libre, cette exposition est « libre » et nous vous invitons à la télécharger pour diffuser, la copier, l’exposer ou l’adapter. L’April propose les panneaux à la location.

Site Web : https://expolibre.org/

Cette version de l’exposition à la location est celle de l’association Linux Alpes à Digne (Groupe d’Utilisateurs de Logiciels Libres des Alpes de Haute Provence et des Hautes Alpes).

[FR Montpellier] Atelier Emacs - Du vendredi 13 mai 2022 à 18h00 au mercredi 18 mai 2022 à 20h00.

Atelier mensuel Emacs. Tout niveau. Pas d’inscription nécessaire.

Si l’édition de texte vous intéresse (tâches, notes, blog, journal, rapports, thèse, livres…), Emacs pourra être d’une grande aide.

Cet atelier a pour vocation de présenter le logiciel, aider à sa configuration et discuter de méthodologie dans l’édition de texte.

Bien sûr les multiples fonctionnalités d’Emacs peuvent être abordées.

Courte présentation vidéo de l’édition avec orgmode.

[internet Chambéry] Mapathon Missing Maps - Le lundi 16 mai 2022 de 18h00 à 20h00.

Un mapathon c’est quoi? C’est un atelier en ligne de cartographie solidaire et participative en soutien aux organisations humanitaires et/ou de développement.

CartONG organise ce mapathon dans le cadre du projet Missing Maps visant à cartographier toutes les zones encore invisibles sur les cartes, qui permettent par la suite aux communautés locales et acteur·rice·s de l’humanitaire et du développement de pouvoir agir plus efficacement en cas de crise ou initier des projets de développement local.

Avec quel outil? La plateforme de cartographie libre et contributive OpenStreetMap(OSM, le «Wikipédia des cartes») où tout le monde peut participer à la cartographie de n’importe quelle zone de la planète: il suffit d’un ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet! Aucune connaissance en cartographie ou en informatique n’est requise.

Grâce à la couverture globale d’images satellites disponibles aujourd’hui, il est possible de tracer facilement routes, bâtiments ou cours d’eau, autant d’informations très utiles pour les organisations humanitaires et de développement sur le terrain.

Pas besoin d’être un·e expert·e, c’est convivial et accessible à tout le monde!

Pour s’inscrire : https://www.eventbrite.ca/e/billets-en-ligne-mapathons-missing-maps-2022-2023-133090064967

[FR Villeurbanne] C’est ouvert! - Le lundi 16 mai 2022 de 19h00 à 22h00.

Le LOV rouvre ses portes régulièrement.

Progressivement mais sûrement…

« Venez tester nos imprimantes 3D open hardware avec du logiciel libre! »

[FR Vigneux-sur-Seine] Être à l’aise pour manipuler et sauvegarder ses fichiers personnels - Le mardi 17 mai 2022 de 09h00 à 12h30.

Cette formation, sous forme d’atelier pratique, vise à se familiariser avec la manipulation des fichiers personnels.

Cette formation fait partie d’un programme élaboré par l’association HABITAT & TIC en partenariat avec le Pôle Solidaire Nord-Ouest Essonne (PôleS NOE) et l’Union des Associations des Ulis (UAU).

Ce programme vient compléter le programme de formation de la Direction de la Citoyenneté, Jeunesse et Vie Associative du Conseil Départemental de l’Essonne (DCJVA) pour permettre aux associations de maîtriser le numérique et d’en tirer des bénéfices et s’articule autour des trois thématiques suivantes :

  1. Les fondamentaux du numérique: Ces formations visent à comprendre et s’approprier les notions fondamentales du numérique, de la sécurité informatique et de la protection des données pour être à l’aise avec les outils numériques et le vocabulaire associé.
  2. L’organisation de l’association appliquée avec Nextcloud: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre la plateforme open source Nextcloud conçue spécifiquement pour stocker, organiser, partager des documents et travailler ensemble.
  3. La gestion de l’association appliquée avec Garradin: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre l’application open source Garradin conçue spécifiquement pour optimiser la gestion des adhérents et de la comptabilité des associations.

Programme complet, fiches descriptives des formations et modalités d’inscription sur les sites de l'association HABITAT & TIC et du Conseil Départemental de l’Essonne.

Grâce à un financement du FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA VIE ASSOCIATIVE (FDVA) Île-de-France, ces formations sont gratuites pour les bénévoles des associations dont le siège social est situé en Île-de-France et plus particulièrement en Essonne.

[FR Vigneux-sur-Seine] Être à l’aise avec sa messagerie électronique et la navigation sur Internet - Le mardi 17 mai 2022 de 13h30 à 17h00.

Cette formation, sous forme d’atelier pratique, vise à se familiariser avec le courrier électronique et la navigation sur Internet.

Cette formation fait partie d’un programme élaboré par l’association HABITAT & TIC en partenariat avec le Pôle Solidaire Nord-Ouest Essonne (PôleS NOE) et l’Union des Associations des Ulis (UAU).

Ce programme vient compléter le programme de formation de la Direction de la Citoyenneté, Jeunesse et Vie Associative du Conseil Départemental de l’Essonne (DCJVA) pour permettre aux associations de maîtriser le numérique et d’en tirer des bénéfices et s’articule autour des trois thématiques suivantes :

  1. Les fondamentaux du numérique: Ces formations visent à comprendre et s’approprier les notions fondamentales du numérique, de la sécurité informatique et de la protection des données pour être à l’aise avec les outils numériques et le vocabulaire associé.
  2. L’organisation de l’association appliquée avec Nextcloud: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre la plateforme open source Nextcloud conçue spécifiquement pour stocker, organiser, partager des documents et travailler ensemble.
  3. La gestion de l’association appliquée avec Garradin: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre l’application open source Garradin conçue spécifiquement pour optimiser la gestion des adhérents et de la comptabilité des associations.

Programme complet, fiches descriptives des formations et modalités d’inscription sur les sites de l'association HABITAT & TIC et du Conseil Départemental de l’Essonne.

Grâce à un financement du FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA VIE ASSOCIATIVE (FDVA) Île-de-France, ces formations sont gratuites pour les bénévoles des associations dont le siège social est situé en Île-de-France et plus particulièrement en Essonne.

[FR Paris] Émission « Libre à vous ! » - Le mardi 17 mai 2022 de 15h30 à 17h00.

L’émission Libre à vous ! de l’April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio.

Le podcast de l’émission, les podcasts par sujets traités et les références citées sont disponibles dès que possible sur le site consacré à l’émission, quelques jours après l’émission en général.

Les ambitions de l’émission Libre à vous !

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Depuis mai 2018, l’April anime une émission d’explications et d’échanges sur la radio Cause Commune sur les thèmes des libertés informatiques.

Libre à vous ! se veut avant tout une émission d’explications et d’échanges sur les dossiers politiques et juridiques que traite l’April, et sur les actions qu’elle mène.

Pour les libertés informatiques en général, et pour le logiciel libre en particulier.

Libre à vous ! c’est aussi un point sur les actualités du Libre, des personnes invitées aux profils variés, de la musique sous licence libre, des actions de sensibilisation.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d’action, tel est l’objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

L’émission dispose :

[FR Lyon] OpenStreetMap, rencontre mensuelle - Le mardi 17 mai 2022 de 18h30 à 20h00.

Discussion entre contributeurs lyonnais du projet OSM et acteurs intéressés.

Toute personne intéressée par OpenStreetMap peut s’intégrer à cette rencontre, tout particulièrement les débutants qui souhaiteraient des conseils pour se lancer.

Ordre du jour sur: https://wiki.openstreetmap.org/wiki/FR:Lyon/R%C3%A9union_17_mai_2022

[FR Le Mans] Permanence du mercredi - Le mercredi 18 mai 2022 de 12h00 à 17h00.

Assistance technique et démonstration concernant les logiciels libres.

 Attention, réservez votre place par contact@linuxmaine.org

Planning des réservations consultable ici.

[FR Vandoeuvre-lès-Nancy] Codage/programmation avec Scratch - Le mercredi 18 mai 2022 de 14h00 à 15h30.

Familiarise-toi avec le codage et découvre les nombreuses possibilités du logiciel Scratch.

La FCCL propose avec Les Codeurs en Herbe des ateliers de découverte du codage, de la robotique et de l’électronique.

Destinés aux jeunes de 8 à 14 ans, ces ateliers sont proposés sous la forme de stages de 4 séances consécutives, qui se déroulent les mercredis après-midi de 14h à 15h30.
Les participants pourront découvrir en avant-première le prochain Fab-Lab de la Ville avant son ouverture au public.

Inscription aux ateliers

La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

Accès locaux

Espace jeux vidéo, second étage de la Médiathèque Jules Verne.

En cas de difficultés, possibilité de téléphoner : 06 70 52 88 78

[FR Die] Club Python - Le mercredi 18 mai 2022 de 14h00 à 16h00.

Club Python ouvert à tous, avec un peu d’algo, des gpios, de la robotique, etc.

[FR Clermont-Ferrand] Cartopartie OpenStreetMap - Le mercredi 18 mai 2022 de 18h00 à 21h00.

C’est le printemps ! Et si on se retrouvait au jardin ?

Le groupe local (Clermont-Ferrand) de contribution à OpenStreetMap vous propose de se retrouver après une longue pause pour une cartopartie le mercredi 18 mai à 18h au Jardin Lecoq (après de la sculpture végétale de paon) pour améliorer la description du jardin sur OpenStreetMap.

Nous avons des idées (et des allergies): il manque de nombreux arbres, et on pourrait compléter leur variété avec un outil comme PlantNet. Mais venez également avec les votres si vous le souhaitez, toute thématique est intéressante à cartographier !

[FR Beauvais] Sensibilisation et partage autour du Libre - Le mercredi 18 mai 2022 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l’association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l’utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d’exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

C’est l’occasion aussi de mettre en avant l’action des associations fédératrices telles que l’April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

[FR Mont­mo­rillon] Festival des Printemps de Cartes - Du jeudi 19 mai 2022 à 09h00 au dimanche 22 mai 2022 à 16h30.

Le Printemps des Cartes, est un festival qui rassemble habitants, citoyens, artistes, publics scolaires (du primaire à l’Université), enseignants, chercheurs, entrepreneurs, curieux de tous âges, monde associatif et collectivités, autour des cartes géographiques !

Cartographes, géographes, écrivains, historiens, romanciers, urbanistes, philosophes, plasticiens, dessinateurs… pratiquent la cartographie et viennent échanger à Montmorillon dans la Vienne.

L’évènement est organisé depuis 2018, par un collectif qui regroupe l’Université de Poitiers, L’Espace Mendès France Poitiers et la MJC Claude Nougaro de Montmorillon. Il s’agit de la 3ᵉ édition.

Une intervention de certains contributeurs locaux de la communauté OpenStreetMap feront une présentation du projet et une cartopartie.

Le programme est disponible sur le site web indiqué.

[FR Les Ulis] Etre à l’aise pour travailler ensemble à distance - Le jeudi 19 mai 2022 de 13h30 à 17h00.

Cette formation, sous forme d’atelier pratique, vise à se familiariser avec quelques outils numériques permettant de travailler ensemble à distance et de s’intégrer aisément aux échanges collectifs à distance.

Cette formation fait partie d’un programme élaboré par l’association HABITAT & TIC en partenariat avec le Pôle Solidaire Nord-Ouest Essonne (PôleS NOE) et l’Union des Associations des Ulis (UAU).

Ce programme vient compléter le programme de formation de la Direction de la Citoyenneté, Jeunesse et Vie Associative du Conseil Départemental de l’Essonne (DCJVA) pour permettre aux associations de maîtriser le numérique et d’en tirer des bénéfices et s’articule autour des trois thématiques suivantes :

  1. Les fondamentaux du numérique: Ces formations visent à comprendre et s’approprier les notions fondamentales du numérique, de la sécurité informatique et de la protection des données pour être à l’aise avec les outils numériques et le vocabulaire associé.
  2. L’organisation de l’association appliquée avec Nextcloud: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre la plateforme open source Nextcloud conçue spécifiquement pour stocker, organiser, partager des documents et travailler ensemble.
  3. La gestion de l’association appliquée avec Garradin: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre l’application open source Garradin conçue spécifiquement pour optimiser la gestion des adhérents et de la comptabilité des associations.

Programme complet, fiches descriptives des formations et modalités d’inscription sur les sites de l'association HABITAT & TIC et du Conseil Départemental de l’Essonne.

Grâce à un financement du FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA VIE ASSOCIATIVE (FDVA) Île-de-France, ces formations sont gratuites pour les bénévoles des associations dont le siège social est situé en Île-de-France et plus particulièrement en Essonne.

[FR Vigneux-sur-Seine] Être à l’aise pour travailler ensemble à distance - Le jeudi 19 mai 2022 de 13h30 à 17h00.

Cette formation, sous forme d’atelier pratique, vise à se familiariser avec quelques outils numériques permettant de travailler ensemble à distance et de s’intégrer aisément aux échanges collectifs à distance.

Cette formation fait partie d’un programme élaboré par l’association HABITAT & TIC en partenariat avec le Pôle Solidaire Nord-Ouest Essonne (PôleS NOE) et l’Union des Associations des Ulis (UAU).

Ce programme vient compléter le programme de formation de la Direction de la Citoyenneté, Jeunesse et Vie Associative du Conseil Départemental de l’Essonne (DCJVA) pour permettre aux associations de maîtriser le numérique et d’en tirer des bénéfices et s’articule autour des trois thématiques suivantes :

  1. Les fondamentaux du numérique: Ces formations visent à comprendre et s’approprier les notions fondamentales du numérique, de la sécurité informatique et de la protection des données pour être à l’aise avec les outils numériques et le vocabulaire associé.
  2. L’organisation de l’association appliquée avec Nextcloud: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre la plateforme open source Nextcloud conçue spécifiquement pour stocker, organiser, partager des documents et travailler ensemble.
  3. La gestion de l’association appliquée avec Garradin: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre l’application open source Garradin conçue spécifiquement pour optimiser la gestion des adhérents et de la comptabilité des associations.

Programme complet, fiches descriptives des formations et modalités d’inscription sur les sites de l'association HABITAT & TIC et du Conseil Départemental de l’Essonne.

Grâce à un financement du FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA VIE ASSOCIATIVE (FDVA) Île-de-France, ces formations sont gratuites pour les bénévoles des associations dont le siège social est situé en Île-de-France et plus particulièrement en Essonne.

[FR Quimper] Permanence Linuxienne - Le jeudi 19 mai 2022 de 16h00 à 18h00.

Linux Quimper vous propose de vous aider à installer, paramétrer, réparer un ordi sous GNU/Linux.

Cette aide s’adresse à tout le monde mais plus particulièrement aux bénéficiaires de la re-distribution gratuite d’ordinateurs sous GNU/Linux du Centre social des Abeilles (plan d’accès).

Si vous avez quelques compétences, n’hésitez pas à venir nous aider ;-)

[FR Montpellier] Réunion d’information Monnaie Libre et GMarché - Le jeudi 19 mai 2022 de 18h00 à 21h00.

Réunion d’information sur la monnaie libre.

La June pour les nouveaux et GMarché en parallèle avec moment convivial sorti du panier.

[FR Morlaix] Tour de France des Mapathons - Le jeudi 19 mai 2022 de 18h00 à 21h00.

Un mapathon c’est quoi? C’est un atelier de cartographie solidaire et participative en soutien aux organisations humanitaires et/ou de développement.

Vous voudriez vous engager pour une cause, rencontrer de nouvelles personnes et apprendre à cartographier ? CartONG et Le Pays de Morlaix dans le cadre du projet européen Coop Carto vous invitent à participer à son tour de France des mapathons 2021-2022: un mapathon par mois en présentiel dans une ville différente, avec une nouvelle étape à MORLAIX !!

Alors venez découvrir la cartographie participative et humanitaire et nous aider à cartographier sur OpenStreetMap la carte du monde collaborative et libre!

Pas besoin d’être une experte ou un expert, c’est convivial et accessible à tout le monde! Pensez à amener votre ordinateur et une souris.

L’objectif du projet MissingMaps est de créer des cartes pour les parties du monde vulnérables aux catastrophes naturelles, crises sanitaires, environnementales, aux conflits et à la pauvreté. En effet, on peut penser qu’aujourd’hui toutes les parties du monde sont cartographiées, mais en réalité de nombreuses régions ne possèdent encore aucune carte. L’objectif de Missing Maps est donc de cartographier toutes ces zones encore invisibles sur les cartes, pour permettre par la suite aux communautés locales, acteurs et actrices de l’humanitaire et du développement de pouvoir agir plus efficacement en cas de crise ou initier des projets de développement local.

Avec la plateforme de cartographie libre et contributive OpenStreetMap (OSM, le «Wikipédia des cartes») tout le monde peut participer à la cartographie de n’importe quelle zone de la planète: il suffit d’un ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet! Aucune connaissance en cartographie ou en informatique n’est requise.

Grâce à la couverture globale d’images satellites disponibles aujourd’hui, il est possible de tracer facilement routes, bâtiments ou cours d’eau, autant d’informations très utiles pour les organisations humanitaires et de développement sur le terrain.

Déroulement de la soirée:

  • 18h00-18h30 : Introduction (Coop Carto), présentation de la cartographie collaborative, et démonstration sur OSM
  • 18h30 : On cartographie tous ensemble
  • 21h: Fin du Mapathon, conclusion sur les contributions de la soirée.

Pour vous inscrire: https://www.eventbrite.ca/e/billets-tour-de-france-des-mapathons-morlaix-321272313137

[FR Lyon] Jeudi Programmation - Le jeudi 19 mai 2022 de 19h00 à 21h00.

Atelier gratuit - inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com

L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et l’ALDIL, vous proposent un cycle d’ateliers pour prendre en main des outils libres afin de découvrir la programmation et l’envie de coder ensemble.

Thématique abordée : Javascript, le langage du web

N’hésitez pas à venir nombreux ce jeudi 19 mai. En savoir + : cliquez ici

[BE Woluwe-Saint-Lambert] Votre site sous Joomla - Du vendredi 20 mai 2022 à 09h00 au samedi 21 mai 2022 à 18h00.

Créer son site avec Joomla 4, la solution libre (licence GPL) et gratuite maintenue par une communauté.

Le JoomlaDay™ FR, c’est la rencontre annuelle entre tous les acteurs francophones de Joomla!
organisé par l’AFUJ (Association Francophone des Utilisateurs de Joomla!)

À l’image de la communauté Joomla!, multiple, il réunit professionnels, développeurs, webdesigners, débutants, experts, étudiants, particuliers, passionnés, sceptiques…
Pendant deux journées, vous avez accès à des conférences et des ateliers proposés par des experts. Une sélection unique et variée qui devrait vous parler : cette année, nous avons sélectionné des personnalités de Joomla ou du web !

Vous pourrez apprendre ou perfectionner vos compétences, rencontrer d’autres passionnés de Joomla! et partager vos expériences.

Un JoomlaDay™, c’est un sympathique mix d’apprentissages, de découvertes et des liens humains.

[FR Lyon] Wikirencontre - Le vendredi 20 mai 2022 de 18h30 à 20h30.

Rencontre des contributrices et contributeurs aux projets Wiki (Wikipédia, Wiktionnaire, Wikisource…).

Cette rencontre est ouverte à toutes et tous - curieuses et curieux sont les bienvenues!

Nous allons d’abord à partir de 18h30 prendre un verre à l’Alchimiste dans le Vieux Lyon, puis manger un morceau pour celles et ceux disponibles.

[FR La Ferté Saint-Aubin] Linux et logiciels libres - Le vendredi 20 mai 2022 de 20h30 à 23h30.

Voir le thème sur le site Internet de l’association

https://rebootinformatique.org/?reunions-mensuelles--les-thematiques

[FR Nice] Rencontre Accès Libre - Le samedi 21 mai 2022 de 01h00 à 13h00.

Organisées en partenariat avec l’association Linux Azur, il s’agit de permettre aux débutants d’essayer ou d’installer un système d’exploitation basé sur le noyau linux, alternative aux systèmes propriétaires Windows ou Mac.

Il existe diverses déclinaisons, distributions de Linux (Ubuntu, debian, mint…), un large choix en fonction des goûts et des besoins de chacun.

Lors de ces réunions mensuelles les utilisateurs expérimentés présents aident les débutants.

[FR Saint-Cyr-l’École] Permanence logiciels libres avec Root66 - Le samedi 21 mai 2022 de 01h00 à 17h00.

Root66 vous propose une permanence Logiciels Libres

Attention: Nous avons changé de local, les permanences se tiennent, désormais, dans la nouvelle maison des associations Simone Veil qui se situe au 14 Av. Tom Morel à Saint-Cyr-l’École

Si vous venez en voiture (voir même à pied)
Il est plus facile de passer par le parking rue Raymond Lefebvre

Dans cette permanence nous discuterons des logiciels libres, nous vous proposerons un accompagnement technique aux systèmes d’exploitation libres GNU/Linux, et cela afin de vous aider à vous familiariser avec.

Le contenu s’adapte aux problèmes des personnes présentes et permet ainsi l’acquisition de nouvelles compétences au rythme de chacun.

Programme:

Vous pourrez y aborder plusieurs thèmes:

  • Discussions conviviales entre utilisateurs autour de Linux en général
  • Premières explorations du système
  • Installations et configurations complémentaires
  • Mise à jour et installation de nouveaux logiciels
  • Prise en main, découverte et approfondissement du système

Entrée libre et gratuite

Sur place, l’adhésion à l’association est possible mais non obligatoire

[FR Hautefage-la-Tour] Atelier Collectif - Le samedi 21 mai 2022 de 10h00 à 16h00.

Les bénévoles de l’association aGeNUx sont invités à la ressourcerie Au recycle tout pour un atelier sur les Logiciels Libres.

Venez découvrir, tester les différents systèmes d’exploitation GNU/Linux. Le but de l’atelier est de prolonger l’usage de votre matériel informatique en le réactivant via l’installation d’un système d’exploitation adapté à votre usage. N’oubliez pas de sauvegarder vos photos, documents…

[FR Le Mans] Formation développement - Le samedi 21 mai 2022 de 10h00 à 17h30.

Samedi 21 mai 2022 (3 modules) : Il est impératif pour s’inscrire à ces 3
modules d’avoir suivi les 3 précédents ou d’avoir les connaissances
correspondantes.

Ces nouveaux modules vont permettre la mise en pratique des
connaissances abordées lors des modules du 23 avril.

MODULE 1 : Introduction aux langages interprétés (Bash, Python…). (10h /
12h)

Ce sont les langages de programmation dans lesquels les instructions sont
traduites au fur et à mesure et exécutées aussitôt par un programme auxiliaire
« l’interpréteur » (à la différence du langage « compilé » qui est exécuté
directement).

12h / 13h pause déjeuner sur place (pique-nique)

MODULE 2 : Présentation du nano-ordinateur « Raspberry pi 3 » et/ou d’une
carte à microcontrôleur open-source « Arduino » et mise en pratique (écriture
programme en Python et exécution). (13h / 15h)

15h / 15h30 pause goûter sur place

MODULE 3 : Présentation de « Makefile » et « Autotools » (15h30 / 17h30)

Il s’agira d’écrire des fichiers utilisés par le programme séquenceur « Make »
pour réaliser certaines tâches en mettant en œuvre des outils de programmation
(Autotools) utilisant des modèles déjà existants.

Les 2 sessions auront lieu dans la salle de réunion du Pôle Coluche au Mans et
seront limitées à 10 participants. Le matériel informatique nécessaire sera
prêté par Linuxmaine, mais vous pouvez apporter et travailler sur votre
portable Linux.

Il est nécessaire de s’inscrire auprès de « contact@linuxmaine.org » en
précisant les journées souhaitées et si vous aurez votre portable (sous
Linux).

[FR Vinon sur Verdon] Ateliers services numériques éthiques / Do It Yourself - Le samedi 21 mai 2022 de 10h00 à 17h00.

Objectif de cette manifestation

Les objectifs de la journée :

  • découvrir des services en ligne éthiques (à base de Logiciels Libres) et souverains (hébergés et opérés en France et en Europe, « GDPR compliants ») en dehors des GAFAM
  • apprendre à faire par soi-même (DIY ou « Do It Yourself »)
  • se réapproprier l’informatique (remettre l’utilisateur au centre)

Programme

Le programme de la journée est découpé de la façon suivante :

  • 10h00 : atelier services en ligne de type CHATONS
  • 14h00 : atelier DIY, fabrication d’un kiosk vidéo

Intervenant : Stéphane Paillet, éleveur de logiciels libres :)

Atelier 1 : Services en ligne, comment protéger sa vie privée ?

À une époque où nombre de services en ligne dits “gratuits” permettent à leurs propriétaires de récolter une somme colossale de données sur leurs utilisateurs, rognant par la même occasion sur la vie privée de ces derniers et instaurant une surveillance de masse, il existe des alternatives et des moyens de se préserver de cette forme d’espionnage.
Remettre l’utilisateur au centre, c’est la raison d’être des Logiciels Libres, et c’est une formidable opportunité de reprendre notre vie numérique en main.

Thèmes abordés :

  • les services des GAFAM et votre vie privée
  • choisir des services en ligne respectueux de vos données
  • hébergeurs éthiques de type CHATONS
  • des logiciels libres pour faire tourner tout ça
  • créer et administrer vos propres services ?

Atelier 2 : Fabrication d’un kiosk vidéo

L’objectif de cet atelier sera de fabriquer un petit kiosk de visionnage de vidéos à partir d’un matériel informatique bon marché (ordinateur de type « Rasberry PI » également appelé « single board ») et de logiciels libres.

[FR Malakoff] Install Partie au Malaqueen - Le samedi 21 mai 2022 de 14h00 à 18h00.

Venez aider ou vous faire aider à installer et paramétrer des logiciels libres et toute distribution GNU/Linux ou Android avec les associations d’utilisateurs de Fedora, Mageia, Ubuntu, Debian pour GNU/Linux ; et Replicant, LineageOS, f-droid pour Android, sur netbook, portable, tour, PC/Mac, ou smartphone, éventuellement à côté de votre système actuel. Idem si vous avez des difficultés avec GNU/Linux, un périphérique, un logiciel libre, ou avec des logiciels libres sous Android.

Ce sera aussi l’occasion de présenter et/ou de découvrir le mouvement du logiciel libre (qui touche pas mal de domaines comme les encyclopédies, les livres, la musique, etc.).

Station de métro la plus proche  : Malakoff - Rue Étienne-Dolet, ligne 13.

Horaires : entre 14h et 18h.

Vu qu’il y a une grille, pour rentrer, il faut sonner. Il y aura normalement une sonnette en plastic blanc collée au mur.

Pour se faire aider lors de l’installation d’une distribution GNU/Linux :

  • venez de préférence dès le début (vers 14h-14h30)
  • sauvegardez sur disque externe, clé usb ou DVD vos fichiers importants
  • supprimez les fichiers et logiciels superflus
  • faites un nettoyage de disque et une défragmentation (utilitaires Windows)
  • n’oubliez pas votre chargeur, vos câbles, etc.
  • apportez un disque dur externe ou une clé usb ou un dvd

Pour l’installation d’une distribution Android :

  • Venez de préférence dès le début (vers 14h-14h30)
  • Sauvegardez les données des applications (SMS, contacts, etc) car elles seront effacées durant l’installation, et si possible les fichiers/dossiers personnels (musique, films, pdf, etc) afin de ne pas risquer de les perdre en cas d’erreur technique
  • Si possible, essayez de vérifier s’il y a des distributions Android compatibles avec votre appareil :
  • https://wiki.lineageos.org/devices : liste des appareils compatibles avec LineageOS
  • https://redmine.replicant.us/projects/replicant/wiki/ReplicantStatus#Replicant-60 : liste des appareils compatibles avec Replicant, ainsi que la liste des fonctionnalités (GPS, camera, etc) prises en charge

Pour l’installation de Libreboot ou Coreboot :

Il est possible de remplacer le BIOS de certains ordinateurs par du logiciel libre. Libreboot est un remplacement libre du BIOS. Pour se faire installer Coreboot ou Libreboot, apprendre à les installer, ou aider à les installer, il est très fortement conseillé de venir dès le début (vers 14h-14h30) car l’installation de Libreboot et/ou de Coreboot comporte un risque non négligeable de casse pour la machine. Venir tôt permet donc d’avoir plus de temps pour essayer d’éviter et/ou de récupérer les erreurs potentielles. De plus certains ordinateurs nécessitent d’être démontés et remontés lors de la procédure d’installation, ce qui prend du temps. Le fait de pouvoir commencer une installation dépend aussi du nombre de bénévoles disponibles pour cela. Pour l’intant seuls les ordinateurs suivants sont pris en charge :

  • Lenovo Thinkpad X200 (les Thinkpad X200s ou X200 Tablets sont à éviter, car la procédure d’installation est trop risquée et trop compliquée)
  • Lenovo Thinkpad X60
  • Lenovo Thinkpad X60s
  • Lenovo Thinkpad X60 Tablet

Pour les autres Thinkpad supportés par Libreboot, la procédure d’installation et/ou de récupération est trop longue. Et pour le reste des ordinateurs supportés, dans le cas où la procédure ne serait pas trop longue, il faudrait avoir des bénévoles qui connaissent bien ces ordinateurs afin de pouvoir limiter le risque de casse.

Pour les personnes qui aident à installer :

  • Si possible, autonomisez la personne que vous aidez, laissez-lui le clavier
  • Demandez si la personne que vous aidez a bien sauvegardé ses fichiers, bien défragmenté, etc.
  • Expliquer ce que vous faites et mentionnez les risques s’il y en a

Autres événements:

Cette install party se déroulera lors du week-end de l’anniversaire des un an du Malaqueen. Il y aura donc d’autres événements (potentiellement intéressants) en parallèle dans le même lieu.

On va donc essayer de mettre à jour la page de l’événement sur le site de Parinux (https://parinux.org/Install-Partie-au-Malaqueen-le-21-Mai-2022) pour rajouter des informations à ce sujet dès que nous en sauront plus.

[FR Ramonville Saint-Agne] Les ateliers du CULTe - Le samedi 21 mai 2022 de 14h00 à 18h00.

Le CULTe est le « Club des utilisateurs de logiciels libres et de gnu/linux de Toulouse et des environs ».

Le samedi après-midi tous les quinze jours, le CULTe organise un atelier d’informatique “libre”, de 14h à 18h.

La séance est consacrée à l’information du public, à l’entraide entre membres et/ou visiteurs pour notamment installer et configurer des logiciels libres, système d’exploitation (“Linux”) ou “applications” (programmes informatiques).

L’entraide peut également concerner le matériel afin d’aider le membre ou le visiteur à faire évoluer son ordinateur (ajout de mémoire, changement de disque dur…), étant précisé que si des avis peuvent être bien entendu émis pour de tels achats, le CULTe quant à lui n’a aucune activité commerciale, directe ou indirecte.

Chacun peut amener son ordinateur pour la séance. S’il s’agit d’une « Unité Centrale » (Ordinateur de bureau) il est inutile d’amener également écran clavier et souris, qui peuvent être prêtés sur place. Au besoin nous pourrons aussi vous prêter une machine pour la séance.

Afin de préparer votre venue, nous vous recommandons vivement de nous prévenir par courrier électronique en expliquant succintement votre projet ou votre besoin à l’adresse suivante :

president.culte31@free.fr

L’adhésion au CULTe n’est en aucun cas obligatoire pour participer à nos activités.

NB : Les personnes qui souhaitent adhérer ou faire un don peuvent bénéficier d’un reçu fiscal en vue d’une réduction d’impôt (66% en 2022) notre association étant reconnue « Organisme d’Intérêt Général » éligible au mécénat. (Rescrit fiscal 2021/228)

PS : Notre club met à la disposition de tous une liste de discussion dédiée à l’informatique “libre” : « linux31@culte.org ». Vous pouvez sans attendre demander à y être inscrit pour, le cas échéant, y exposer une difficulté et bénéficier de l’aide et de conseils d’une centaine de participants. Il vous suffit de vous rendre à cette adresse et d’y formuler votre demande d’inscription :

https://sympa.culte.org/sympa/subscribe/linux-31?previous_action=info

[FR Toulouse] Visioconférence Monnaie Libre - Le samedi 21 mai 2022 de 19h00 à 22h00.

On vous propose une série d’apéro présentation en visioconférence:
La Monnaie Libre en Q&R,

Présentation des projets d’Econolibre,
Présentation de projets de monnaie libristes,
Développement local,
Actualités des monnaies libristes,
Interludes musicaux,

Chaque samedi à partir de 19h à 22h

Rien de spécial à installer, ça se passera via:
le site web Kmeet Econolibre

Alors notre monde en Monnaie Libre, comment on le fait?

Détails de l’association sur notre site

On peut manger pendant les réunions (c’est un apéro).

Un petit TUTO pour expliquer comment utiliser Jitsi: Le logiciel derrière Kmeet
Tuto Meet Jitsi

(si besoin) Une présentation pour les nouveaux monnaie libristes est faite, qui dure moins de 30mn et sera suivie de questions réponses.

Découvrir l’association & la Monnaie libre sur nos chaînes vidéo :
chaîne Youtube Econolibre
chaîne Odysee Econolibre
Chaine Peertube

 

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Reconversion professionnelle - Émission « Libre à vous ! » du 3 mai 2022 — Podcasts et références

Cent-quarante deuxième émission « Libre à vous ! » de l’April. Podcast et programme :

  • sujet principal : la reconversion professionnelle vers les métiers en lien avec le logiciel libre, avec Aurore Damay, rédactrice et graphiste à l'association Framasoft, et Sylvestre, animateur de l'atelier numérique à l'espace Ricochet à Figeac.
  • la chronique « Pépites libres » de Jean-Christophe Becquet sur le thème « Le réseau Centipède RTK : un commun pour une géolocalisation de précision centimétrique »
  • la chronique « Les transcriptions qui redonnent le goût de la lecture » de Marie-Odile Morandi, sur le thème « Quelques bonnes nouvelles concernant le Libre »

Rendez‐vous en direct chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur 93,1 MHz en Île‐de‐France. L’émission est diffusée simultanément sur le site Web de la radio Cause Commune.

Vous pouvez laisser un message sur le répondeur de la radio, pour réagir à l’un des sujets de l’émission ou poser une question. Le numéro du répondeur : +33 9 72 51 55 46.

La prochaine émission aura lieu en direct mardi 17 mai 2022 à 15 h 30, notre sujet principal portera sur les communs numériques, avec Sébastien Broca et Claire Brossaud.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Proxmox Virtual Environment 7.2 est disponible

12 mai 2022 à 11:27

Proxmox Server Solutions GmbH, développeur de la plate-forme de virtualisation libre Proxmox Virtual Environment (VE), a publié la version 7.2. La plate-forme est basée sur Debian 11.3 (Bullseye), et utilise un noyau Linux 5.15.30 et les développeurs ont mis à jour QEMU 6.2.0, LXC 4.0.12, et ZFS 2.1.4. Proxmox VE support Ceph Pacific 16.2.7, et aussi Ceph Octopus 15.2.16 (jusqu'au mis-2022).

La solution Proxmox Virtual Environment est un outil de la virtualisation libre, sous licence AGPL v3, et il est possible à ceux qui le souhaite de souscrire une offre de support auprès de l'éditeur.

Principales nouveautés de la version 7.2

  • création de modèles de notes : afin de créer des notes de « référence » pour les sauvegardes, il est possible d'ajouter des méta-informations. Cela permet de mieux distinguer et rechercher les sauvegardes.
  • il y a un an, les développeurs de Proxmox ont écrit perlmod, une crate Rust qui permet d'exporter du code de leur code Rust et de l'importer dans du code Perl. Maintenant, ils ont implémenté la fonction « next-event scheduling » du projet Proxmox Backup Server dans Proxmox VE.
  • l'amélioration du planificateur pour le pve-ha-lrm (local resource manager) a permis d’augmenter la quantité de services configurables pouvant être gérés par un seul nœud.
  • la version 7.2 permet de définir une série de VMIDs, qui sont ensuite proposés dans l'interface web.
  • Ceph : Prise en charge à « erasure-coded pools », qui réduisent la quantité d'espace disque nécessaire.
  • KVM/QEMU : Prise en charge du virtio-gl (VirGL).

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Sortie de Fedora Linux 36

En ce mardi 10 mai, les utilisateurs du Projet Fedora seront ravis d'apprendre la disponibilité de la version Fedora Linux 36.

Fedora Linux est une distribution communautaire développée par le projet Fedora et sponsorisée par Red Hat, qui lui fournit des développeurs ainsi que des moyens financiers et logistiques. Fedora Linux peut être vu comme une sorte de vitrine technologique pour le monde du logiciel libre, c’est pourquoi elle est prompte à inclure des nouveautés.

Fedora garde un rôle central dans le développement de ces nouveautés via le développement en amont. En effet, les développeurs de la distribution contribuent également directement au code d’un certain nombre de logiciels libres contenus dans la distribution, dont le noyau Linux, GNOME, NetworkManager, PackageKit, PulseAudio, Wayland, systemd, la célèbre suite de compilateurs GCC, etc. Cliquez ici pour voir l’ensemble des contributions de Red Hat.

Cela a été aussi abordé dans une série d'articles ici, et par ici encore.

Bureau de GNOME

Sommaire

Expérience utilisateur

Passage à GNOME 42. Cette version apporte de nombreux changements esthétiques et ergonomiques.
Tout d'abord il y a une vraie configuration du thème sombre. Auparavant avec l'application Ajustements il était possible de choisir le thème Adwaita-dark pour avoir les applications avec un thème sombre. Maintenant cela est disponible dans le panneau de configuration de GNOME, et elle permet non seulement de configurer le thème des applications, mais aussi les fonds d'écran (s'ils sont compatibles) et les applications peuvent adapter leur affichage également car ils ont accès à cette information. Ce changement n'affecte que les applications écrites avec GTK4 et la nouvelle bibliothèque libadwaita pour le moment.

De manière globale le style des widgets et des applications a été un peu revu. Des icônes ont été également rafraîchies en particulier dans l'application Fichiers.

Ce thème sombre est aussi en lien avec la nouvelle version de la bibliothèque graphique GTK4, de nombreuses applications utilisent cette version maintenant : Paramètres, Fichiers, Analyseur de disques, Polices, To do, Tour, Calendrier, Horloges, Logiciels, Caractères, Contacts, Météo et Calculatrice.

La capture d'écran bénéficie d'un rafraichissement très important. Plutôt qu'une fenêtre classique qui s'ouvre, c'est une application plus discrète en surimpression qui permet de sélectionner la zone à capturer et de configurer les options d'enregistrement. Il permet également d'enregistrer l'écran sous forme de vidéo.

Deux nouvelles applications entrent dans l'arène. Console qui est une version simplifiée de Terminal tout en utilisant GTK4. Les deux doivent s'adresser à des publics un peu différent, Terminal devant être plus complet et complexe à l'usage. Et Éditeur de texte en parallèle de Gedit pour éditer du texte ou programmer. Il est plus simple que Gedit et utilise aussi GTK4, d'autant que Gedit n'est pour le moment plus officiellement maintenu.

Il est possible de partager son écran à distance avec le protocole RDP dans le panneau de configuration dans l'onglet Partage.

Le mode clair de GNOME

Quelques améliorations de performances, notamment pour Vidéo qui utilise une surface OpenGL pour accélérer le rendu par l'usage de la carte graphique. Le navigateur Web utilise aussi l'accélération matérielle pour le rendu pour améliorer les performances. L'indexation des fichiers avec Tracker qui consomme moins de mémoire et démarre plus rapidement. La gestion des entrées de saisies (clavier, souris, etc.) a été améliorée pour diminuer la latence et améliorer la sensation de fluidité.

GNOME utilise Wayland avec le pilote propriétaire de nVidia par défaut. À partir de la version 495.44, le pilote propriétaire permet d'avoir l'accélération matérielle pour les applications non compatibles avec Wayland, qui passent donc par la couche de compatibilité XWayland. Comme toutes les applications peuvent avoir des performances décentes tout en ayant une bonne stabilité, il devient possible de le proposer par défaut aux utilisateurs. Seuls ceux ayant plusieurs cartes graphiques comme nVidia avec Intel sur les portables garderont X11 par défaut pour le moment.

Notons qu'il est toujours possible d'utiliser X11 si l'utilisateur le souhaite dans tous les cas.

Mise à jour de l'environnement LXQt à la version 1.0.0. Cette version exploite la dernière version LTS de Qt5 à savoir la version 5.15. Un mode ne pas déranger fait son apparition pour ne pas recevoir des notifications quand il est actif. Il est possible d'ajouter sur la barre principale des boutons ayant des commandes personnalisées. Deux nouveaux thèmes font leur apparition avec la possibilité de configurer les palettes Qt également. Le gestionnaire de fichiers peut ajouter des emblèmes aux fichiers ou dossiers. Une option permet de choisir d'afficher ou non les fichiers cachés.

L'installateur anaconda cochera par défaut l'option pour que l'utilisateur soit administrateur du système. En effet par défaut le principal utilisateur doit être l'administrateur via sudo, il est préférable que ceux qui choisissent de procéder autrement décident de décocher cette option plutôt que quelqu'un qui n'a pas les connaissances nécessaires de devoir cliquer dessus.

Par ailleurs les éditions Workstation et Silverblue n'affichent pas cet écran car la configuration est faite via l'utilitaire de GNOME depuis de nombreuses versions, et l'utilisateur créé par ce biais est bien administrateur par défaut ce qui rend cette décision plus cohérente.

La police par défaut devient Noto Font pour plus d'uniformité d'affichage. Jusqu'ici les polices DejaVu étaient employées par défaut pour les langues européennes ou les scripts, Noto étaient employées pour les langues asiatiques pour la meilleure prise en charge de l'ensemble des caractères de ces langues. La police par défaut sera la même pour toutes les langues. Ainsi une application qui affiche plusieurs langues aura un affichage plus propre et cela permet d'économiser quelques 6 Mio dans l'image de base du système en supprimant les polices DejaVu. On en avait discuté déjà parlé sur ce site.

Le mode sombre de GNOME

Gestion du matériel

L'architecture POWER LE change d'ABI basé sur le standard long double 128-bit IEEE. En effet ce standard est plus commun que ceux d'AIX double-double ou IBM long double (deux doubles de 64 bits groupés ensemble), ce dernier étant celui utilisé dans Fedora. Ces deux alternatives avaient l'inconvénient d'avoir une mantisse discontinue ce qui les rendait peu pratiques à exploiter.

L'ancien pilote de gestion du framebuffer du noyau fbdev est remplacé par simpledrm qui exploite l'infrastructure DRM du noyau tout en fournissant une couche de compatibilité. Cela fait une bonne décennie que le sous système DRM du noyau est devenu la référence pour l'affichage vidéo. Seulement fbdev est toujours utilisé par certains firmwares pour initialiser l'affichage vidéo au démarrage comme aarch64 via le device tree, efifb pour les machines ayant un EFI ou encore vesafb pour les machines avec un affichage VESA. Mais le noyau 5.14 a introduit simpledrm qui peut prendre en charge ce cas d'utilisation avec une couche de compatibilité ce qui rend fbdev facultatif.

Cela simplifie la maintenance et est une étape avant de supprimer totalement le sous système à terme, qui est préservé à cause de la console framebuffer en pur texte.

Suppression de la prise en charge des Wireless Extensions par le noyau et des outils systèmes, qui a été remplacé en 2007 par mac80211/cfg80211. Cette API entre le noyau et l'espace utilisateur est très ancienne et a pour principal inconvénient de n'être compatible qu'avec le chiffrement WEP qui n'est plus du tout sécurisé. De fait cela fait longtemps qu'il n'est plus vraiment utilisé en conditions réelles et sa suppression permet d'améliorer la sécurité en réduisant la surface d'attaque tout en signalant à ses éventuels utilisateurs de changer leur infrastructure pour une solution plus sécurisée.

Le paquet wireless-tools qui fournissait les utilitaires en espace utilisateur est de fait supprimé. Au niveau du noyau cela passe par la désactivation des options suivantes : CONFIG_WEXT_CORE, CONFIG_WEXT_PROC, CONFIG_WEXT_SPY, CONFIG_WEXT_PRIV, CONFIG_CFG80211_WEXT et CONFIG_CFG80211_WEXT_EXPORT.

Internationalisation

La méthode d'entrée par défaut pour la locale zh_HK (Hong Kong) passe à ibus-table-chinese-cangjie. L'ancienne méthode d'entrée ibus-cangjie n'est plus maintenue mais reste disponible pour ceux qui le souhaitent ou pour les configurations existantes.

La police par défaut de la langue malayalam a été mise à jour pour une meilleure lisibilité et pour la compatibilité avec UNICODE 13. Les polices smc-meera-fonts et smc-rachana-fonts (respectivement serif et sans serif) font place à rit-meera-new-fonts et rit-rachana-fonts.

Les nouveaux outils de GNOME : console et éditeur de texte

Administration système

Les authentifications systèmes et les périphériques de sécurité associés (les lecteurs d'empreintes ou les cartes à puce) doivent forcément passer par authselect maintenant pour plus d'homogénéité et de sécurité. Il devient plus difficile d'avoir une configuration cassée ou incohérente.

En effet sans authselect, les fichiers de configuration /etc/nsswitch.conf et /etc/pam.d/* ne sont jamais écrasés suite à une mise à jour, à la place un fichier .rpmnew est créé à côté pour laisser à l'utilisateur le soin de tenir compte du nouveau format ou des nouveaux paramètres pour ne pas casser sa configuration existante. Mais du coup même des fichiers de configuration par défaut n'étaient jamais mis à jour. Par conséquent il fallait écrire des scripts un peu compliqués pour mettre à jour ces fichiers sans casser l'existant ou détecter si c'était une configuration par défaut ce qui est source de nombreux bogues.

authselect a la faculté d'avoir des fichiers de configuration auto-générés et a un meilleur contrôle de ceux-ci, il limite en partie ces difficultés et rend ces opérations plus simples.

Ce changement implique donc que le fichier /etc/nsswitch.conf passe du paquet glibc à authselect, et que ce dernier devient une dépendance à de nombreux paquets de base du système comme pam ou glibc. Les paquets systemd, ecryptfs, nss-mdns et fingerprint ne prennent plus en charge la configuration sans authselect.

Cependant si un utilisateur souhaite totalement s'en passer, il faut utiliser la commande authselect opt-out ou supprimer le fichier /etc/authselect/authselect.conf.

Dans les logs de systemd, le nom du service concerné sera indiqué en plus de la description pour plus d'efficacité. Voyez plutôt :

Avant :

 Started Journal Service.

 Finished Load Kernel Modules.

Après :

 Started systemd-journald.service - Journal Service.

 Finished systemd-modules-load.service - Load Kernel Modules.

De manière plus précise, systemd gère ces lignes avec trois types de format différents : name, 'description_ et ''combined_. Le premier est le nom de l'unité, le second est sa description (ce qui était la configuration par défaut avant) et le dernier est la combinaison des deux sous la forme - qui est donc la forme retenue.

Ce choix facilite l'identification de l'unité concernée et éventuellement le copier/coller pour des opérations ultérieures en ligne de commande.

Ajout d'un module Cockpit pour faciliter le partage de fichiers à travers Samba ou NFS. La configuration de ces systèmes de fichiers partagés à travers le réseau devient plus simple et graphique pour ceux qui le souhaitent. Il est disponible à travers le paquet cockpit-file-sharing.

NetworkManager ne fournit plus le support des configurations ifcfg. Ces fichiers qui résidaient dans les répertoires /etc/sysconfig/network-scripts/ifcfg-* étaient créés par l'ancien service network qui n'est plus fourni depuis Fedora… 25 ! Cependant NetworkManager gère bien plus de fonctionnalités que son illustre prédécesseur ce qui rendait difficile l'exploitation de ces fichiers de configuration complexes car non prévus pour tous ces cas d'usage et le format est mal documenté. NetworkManager étant incapable de convertir d'un format à un autre sa configuration, cette situation est une importante source de bogues malgré les tests unitaires et de gros effort de maintenance. Fedora 33 a changé le format par défaut pour être keyfile, maintenant les utilisateurs utilisant l'ancien format devront refaire leur configuration.

Cela permet de supprimer quelques 130 000 lignes de code dans le projet NetworkManager.

ostree prend en charge les formats OCI/Docker pour le transport et le mécanisme de déploiement des conteneurs. La fonctionnalité est considérée comme expérimentale encore, les données ou interfaces sont encore susceptibles de changer. Cela permet de bénéficier des outils et de l'écosystème autour de ces technologies pour faciliter le déploiement des applications ou du système. Créer des versions dérivées du système de base devient aussi plus facile, tout en bénéficiant des avantages des delta entre les images pour économiser les ressources.

Pour y parvenir il a fallu faire en sorte que ostree puisse encapsuler ses commits comme des images OCI/Docker, et que rpm-ostree de son côté puisse utiliser ces images tout en conservant l'ensemble de ses fonctionnalités.

L'agent keylime pour établir et maintenir des systèmes distribués sécurisés est découpé en sous paquets pour plus de flexibilité. En effet pour les systèmes Cloud ou IoT, il est possible de n'installer que les composants nécessaires. De plus l'agent keylime a aussi une version alternative en Rust (au lieu de Python) installable via le paquet keylime-agent-rust au lieu de keylime pour la version en Python.

Affichage distant de GNOME

Ajout d'un nouvel outil remove-retired-packages pour supprimer les paquets qui ne sont plus proposés par la nouvelle version de Fedora et de fait qui ne seront plus jamais mis à jour. Cela permet de nettoyer le système de vieux paquets qui ne sont plus à jour, et d'éviter aussi qu'une mise à niveau de Fedora soit bloquée à cause de conflits de dépendances pour un paquet qui de fait n'existe plus.

Les programmes utilisant GnuTLS peuvent réactiver des algorithmes de sécurité au delà de ceux autorisés par la police de sécurité du système sans en altérer sa politique globale.

En effet, l'outil crypto-policies permet de configurer l'ensemble des algorithmes de sécurités autorisés par les outils de base du système ce qui permet une politique de sécurité cohérente. Cependant c'est trop rigide, si un utilisateur souhaite un algorithme interdit dans la politique choisi pour un seul programme, il doit changer la politique pour l'ensemble du système. Le résultat abaisse donc la sécurité globale pour un besoin très localisé.

L'objectif ici est de pouvoir modifier partiellement la politique de sécurité pour la bibliothèque GnuTLS sans affecter le reste du système. GnuTLS a été choisi en lien avec une demande par rapport à un VPN qui utilise cette bibliothèque, il se pourrait qu'un principe plus large soit mis en place plus tard.

Les systèmes basés sur rpm-ostree ont par défaut le répertoire /var monté depuis le sous-volume var si Btrfs est le système de fichier. Ainsi ce point de montage rejoint /home et / qui ont chacun aussi leur propre sous volume. L'objectif est de faciliter la création de clichés du système indépendamment de / qui contient aussi /etc et /usr qui doivent être en lecture seule dans ce contexte. La sauvegarde du système et sa restauration est ainsi plus simple, les volumes /home et /var contiennent l'ensemble des données personnalisées du système. Le reste peut facilement être restauré via ostree ou une réinstallation.

La base de données RPM est déplacée dans /usr/lib/sysimage/rpm, l'ancien chemin /var/lib/rpm devient un lien symbolique pointant vers la nouvelle destination. Cela permet d'unifier la localisation avec les systèmes basés sur rpm-ostree à savoir CoreOS, IoT, Silverblue, Kinoite, mais aussi OpenSUSE qui a déjà acté de ce changement.

Par ailleurs en lien avec le changement précédent, cela simplifie la gestion des clichés du système et des retours en arrière si nécessaire en cas d'une mise à jour ratée. Il est envisagé plus tard de permettre un système de retour en arrière automatique dans ce cas de figure, un peu comme proposé par rpm-ostree.

Le répertoire des dictionnaires hunspell migre de /usr/share/myspell/ vers /usr/share/hunspell/. La plupart des distributions ont déjà opéré ce changement depuis longtemps.

Le programme de recherche de fichiers locate est implémenté par plocate au lieu du vénérable mlocate. Il est en effet plus rapide tout en utilisant un peu moins d'espace disque grâce à l'usage des bibliothèques liburing et libzstd. mlocate sera totalement retiré pour Fedora 37 ou 38.

Pour les conteneurs, podman 4.0 est fourni. Cette version majeure bénéficie de la réécriture de la pile réseau pour utiliser le nouvel outil Netavark et Aardvark. Les performances réseaux sont améliorées, comme la prise en charge d'IPv6 ou d'être connecté à plusieurs réseaux différents. Les Pods peuvent partager plus de ressources comme les volumes, les périphériques, ou les configurations de sécurité et sysctl. Beaucoup d'autres changements sont ajoutés, de même que des corrections de bogues. Cette version a des incompatibilités nombreuses notamment en lien avec les changements liés au réseau, utiliser podman 4.0 puis une version antérieure peut générer des problèmes.

Le gestionnaire de base de données PostgreSQL est stocké dans sa 14e version. Les options CYCLE et SEARCH pour expressions des tables communes ont été implémentées. Les types représentant les intervalles peuvent avoir plusieurs intervalles, pour représenter des intervalles non continus. Les performances ont été améliorées pour les requêtes parallèles, les demandes hautement concurrentes, les tables partitionnées, etc. La bibliothèque libpq permet de mettre plusieurs requêtes successives dans un pipeline pour améliorer la bande passante des résultats. La mise à jour des index B-tree a été améliorée pour en réduire sa taille. De même l'opération VACUUM est moins agressive en évitant des nettoyages non essentiels.

La plateforme de configuration Ansible est configurée pour employer la version 5. Cette version introduit plus de flexibilité dans la collection d'outils fournie. Fedora en profite pour que l'installation du paquet ansible installe ansible-core qui est le moteur et quelques paquets supplémentaires pour fournir une partie des outils en plus par défaut. L'utilisateur peut installer ansible-core et les autres outils manuellement qu'il souhaite si le choix par défaut ne convient pas.

Le gestionnaire de stockage Stratis est géré dans sa 3e version. Son interface DBus a été revue en profondeur avec la suppression de la méthode FetchProperties pour obtenir les propriétés, des propriétés standards de DBus sont utilisées à la place. À la création d'un système de fichiers il devient enfin possible de configurer la taille logique de celui-ci.

OpenLDAP est mis à jour à la version 2.6.1. Cette version retire le backend nbd tandis que ceux en Perl ou SQL sont mis au placard avant une suppression future. Slapd autorise d'enregistrer les journaux d'erreur directement dans un fichier plutôt que de passer par syslog. Un répartiteur de charge interne fait son apparition pour améliorer les performances de l'infrastructure. L'authentification à multiples facteurs fait également son entrée.

La bibliothèque de sécurité OpenSSL évolue vers la version 3.0. Si l'ABI change en profondeur, l'API reste majoritairement inchangée. Outre la grande progression dans les tests automatiques et la documentation, l'un des grands changements est l'ajout du concept de Providers. L'idée est de facilement, pouvoir via la config ou du code, changer le fournisseur pour un algorithme cryptographique considéré. L'un des fournisseurs est par exemple le module FIPS qui est un standard américain et fourni une implémentation certifiée ce qui peut être utile dans certains contextes de développement. L'usage de l'API bas niveau génère des avertissements avant une suppression future, seule l'API de haut niveau pourra être employée par les applications.

Le paquet nscd pour le cache des noms de domaine est définitivement supprimé. Il n'évolue plus trop également, avec une grande dette technique et est remplacé par défaut par systemd-resolved et sssd depuis quelques temps.

Bureau de LxQt

Développement

Le vénérable autoconf est mis à jour à la version 2.71. Il est possible de renseigner un répertoire pour contenir des fichiers temporaires le temps des opérations via l'argument runstatedir. La compilation croisée est mieux prise en charge par les macros fournies. Parmi les incompatibilités, notons que les macros sont plus strictes à propos de l'usage des quotes. Il est découragé de configurer un compilateur C comme compilateur C++, plus tard le comportement sera strict à ce sujet à cause des incompatibilités grandissantes entre ces langages. D'ailleurs par défaut il cherchera la compatibilité avec les normes C11 et C++11.

Mise à jour de la chaine de compilation GNU avec GCC 12 et Glibc 2.35. Pour GCC, l'option d'optimisation -O2 active la vectorisation. Les normes OpenMP 5.0 et 5.1 sont mieux prises en charge. Il est d'ailleurs possible pour OpenACC de détecter des choix de parallélisme sous-optimaux avec l'option _ -Wopenacc-parallelism_. La compatibilité avec le langage Ada 2022 s'est aussi améliorée avec plus d'optimisations dans le code généré. Côté famille C, la norme C2X fait ses débuts quand C++20 et C++23 progressent encore. Il peut générer des informations de débogage via les formats CTF ou BTF. Il est enfin possible d'initialiser la pile implicitement, avec notamment un motif défini avec l'option _ -ftrivial-auto-var-init=motif_.

Pour Glibc, il prend en charge la norme d'encodage Unicode 14.0.0 et de la locale C.UTF-8.

La suite de compilateurs LLVM a quant à lui sa 14e collection d'hiver. L'architecture Armv9-A est pleinement prise en charge. Comme GCC 12, il débute la prise en charge de la norme C2X et de NVIDIA CUDA v11.5. La norme C++20 est également mieux gérée. Le format de débogage par défaut devient DWARFv5 au lieu de DWARFv4. Par défaut le compilateur va générer le code avec des adresses indépendantes via l'option -fPIE pour suivre le même chemin que GCC.

Le langage Go passe la 1.18e vitesse. Le principal changement est l'introduction de la programmation générique qui a été longuement attendue. Il fournit aussi un moteur de fuzzing pour générer des entrées pour tester le logiciel compilé et vérifier s'il se comporte normalement malgré des données imprévues. Les protocoles de sécurité TLS 1.1 et 1.0 sont désactivés côtés clients alors qu'un nouveau module net/netip fait son apparition pour corriger quelques défauts du type net.IP.

Pour Java, la JVM de référence OpenJDK passe de la version 11 à 17. Dans les changements, notons la disparition des compilateurs AOT et JIT expérimentaux alors que le ramasse miette à faible latence ZGC a été introduit. La génération des nombres pseudo aléatoires a été améliorée. La filtrage par motif fait son entrée comme fonctionnalité expérimentale quand l'API des Applet tirera bientôt sa révérence. Il est possible de définir des blocs de texte pour limiter le besoin de formatage des grandes chaînes de caractères dans le code. L'algorithme de sécurité EdDSA est également fourni.

Le langage Ruby bénéficie d'une monture à 3.1 carats. Un nouveau compilateur expérimental JIT entre dans la danse : YJIT, le compilateur JIT de référence MJIT n'améliorant pas assez les performances pour les applications réelles bien qu'un progrès ait été noté dans cette version. Le débogueur debug.gem est aussi de la partie qui est plus performant tandis que le gem error_highlight est fourni pour mettre en évidence les erreurs de compilations dans le code de manière similaire à ce qu'on peut retrouver dans l'écosystème C par exemple.

Tandis que sa boîte à outils web préférée Ruby on Rails arrive voie 7.0 en gare. La nouvelle bibliothèque Hotwire permet de réduire l'usage du couple JavaScript / JSON au profit du HTML pour écrire des applications. Avec Active Record il est possible de définir dans un modèle un attribut chiffré qui est transparent à l'utilisation. Enfin des actions du contrôleur peuvent s'exécuter en parallèle grâce à l'usage de Relation#load_async.

Alors que le Rubygem Cucumber 7.1.0 est proposé. La boîte à outils de tests pour le Behaviour Driven Development" bénéficie de nouveaux points d'ancrage _InstallPlugin, ''BeforeAll_ et AfterAll. Fedora en a profité pour améliorer l'intégration des plugins dans le système.

Le langage PHP pèse dorénavant 8.1 tonnes. Cette version propose les énumérations et les propriétés en lecture seule. Il est possible d'obtenir des références pour n'importe quelle fonction ou de définir des intersections de types pour représenter plusieurs contraintes sur un type. Il défini le mot clé final pour bloquer l'héritage d'une méthode spécifique. Et le travail sur l'amélioration des performances s'est poursuivi.

La célèbre boîte à outils web en Python, Django, est recherchée dans sa version 4.0. Un système de cache a été introduit pour Redis avec RedisCach. Forms, Formsets et ErrorList sont pris en charge par le moteur de template pour personnaliser leur rendu. Le fuseau horaire par défaut est implémenté à partir de la fonction zoneinfo dans la bibliothèque standard de Python.

La suite d'outils Python python-setuptools est proposée à la version 58. Elle a supprimé la prise en charge de 2to3 pour faciliter le portage de Python 2 à 3 depuis la fin de support de Python 2 début 2020 ce qui rompt la compatibilité ascendante.

Les amateurs d'Haskell seront ravis d'apprendre l'existence de paquets sous la forme ghcX.Y pour installer plusieurs versions de leur compilateur préféré en parallèle depuis les dépôts. Cela simplifie le travail de développement et de tests sur plusieurs versions. Alors que la version par défaut via le paquet ghc est 8.10, il est possible d'installer les paquets ghc9.0 ou ghc9.2 (et dérivés) pour tirer profit de ces versions alternatives.

La bibliothèque d'interface de fonctions étrangères libffi saute de la version 3.1 à la version 3.4. Sa principale amélioration est la prise en charge des technologies Intel Control-flow Enforcement Technology ou ARM Pointer Authentication. Les architectures matérielles Power10 et RISC-V sont maintenant gérées.

La boîte à outils d'édition de vidéos MLT en est à son 7e film. Le système de compilation utilise uniquement CMake. L'emplacement des modules et des en-têtes a bougé ce qui rend cette version incompatible avec l'ancienne. De nombreux modules ont été supprimés comme GTK2 ou swfdec.

Les informations de débogage produites par la chaine de compilation MinGW résident dans le dossier /usr/lib/debug. Ce changement permet d'éviter que les fichiers de débogage générés finissent à côté du binaire et soient fournis par le paquet standard.

Projet Fedora

Ajout d'informations pour permettre l'obsolescence et la fin de vie des modules, ainsi la mise à jour du système avec des modules activés permettra de choisir le module le plus adapté pour poursuivre la mise à niveau s'il existe, ou pour entièrement le supprimer s'il est supprimé. En effet jusqu'ici DNF manquait d'informations concernant la mise à niveau des modules. Il est possible de changer le comportement par défaut via les options module_obsoletes et module_stream_switch de DNF.

La macro %set_build_flags est appelée automatiquement au début des phases %build, %check et %install. Cette macro exporte les variables CFLAGS, CXXFLAGS, FFLAGS, FCFLAGS, LDFLAGS, LT_SYS_LIBRARY_PATH, CC et CXX. Ces variables très importantes doivent être définies de manière uniformes lors de ces phases car certains projets peuvent compiler du code, en particulier les tests, en dehors de la compilation principale du logiciel. Cela permet que la compilation de l'ensemble du code d'un projet soit effectuée avec le même environnement. La fonctionnalité peut être désactivée avec la macro %undefine _auto_set_build_flags.

Les fichiers .la générés par autotools / libtool ne sont plus installés dans le buildroot. Ces fichiers sont des archives libtool, un format antédiluvien pour compenser l'absence du format de binaire ELF qui a ajouté de nombreuses informations supplémentaires. Mais beaucoup de projets basés sur autotools les génèrent et les installent par défaut ce qui n'est pas souhaité en réalité. Jusqu'ici le moyen de contournement était d'exécuter la commande find $RPM_BUILD_ROOT -name "*.la" -delete dans la procédure de génération du paquet. Avec ce changement cette opération n'est plus nécessaire et il ne devrait plus avoir ces fichiers dans les paquets par accident.

Tous les binaires ont leurs objets ELF annotés pour préciser le nom du paquet d'où ils proviennent pour faciliter le débogage. D'ailleurs systemd-coredump tire profit de cette information pour rapporter les bogues suite à un crash. Auparavant seulement un ID opaque était fourni selon le format .note.gnu.build-id mais il était sans signification pour l'utilisateur à moins de recourir à la commande dnf repoquery --whatprovides debuginfo(build-id) = … , et regarder la version du paquet dans la base de données RPM n'est pas toujours pertinente car une mise à jour a pu avoir eu lieu entre temps. L'information est contenue dans une nouvelle section .note.package du binaire ELF au format JSON.

Exemple :

$ objdump -s -j .note.package build/libhello.so

build/libhello.so:     file format elf64-x86-64

Contents of section .note.package:

 02ec 04000000 63000000 7e1afeca 46444f00  ....c...~...FDO.

 02fc 7b227479 7065223a 2272706d 222c226e  {"type":"rpm","n

 030c 616d6522 3a226865 6c6c6f22 2c227665  ame":"hello","ve

 031c 7273696f 6e223a22 302d312e 66633335  rsion":"0-1.fc35

 032c 2e783836 5f363422 2c226f73 43706522  .x86_64","osCpe"

 033c 3a226370 653a2f6f 3a666564 6f726170  :"cpe:/o:fedorap

 034c 726f6a65 63743a66 65646f72 613a3333  roject:fedora:33

 035c 227d0000                             "}..

Pour les systèmes Silverblue et Kinoite, un nouveau méta paquet kernel-devel-matched est fourni pour permettre la prise en charge de akmods pour la compilation de modules externes du noyau comme le pilote propriétaire de nVidia permettant de supprimer les paquets kernel-devel et glibc-devel de leur image de base et donc de gagner de la place. Ce nouveau paquet permet de faire la chaine de dépendance akmods ainsi : akmods -> akmod -> kernel-devel-matched -> kernel & kernel-devel.

En effet, comme ces variantes ont le système en lecture seule et que le noyau n'est pas forcément à jour, ce paquet permet de forcer l'installation du paquet de développement correspondant dans la même version du noyau. Ce qui permet la bonne compilation du pilote par la suite. Sans ce système, la dépendance va installer la dernière version de kernel-devel automatiquement ce qui ne colle pas forcément avec le noyau installé et rend ainsi l'opération impossible. Ou alors il fallait préciser la version du paquet de kernel-devel à installer ce qui complexifiait le processus.

L'installation des paquets en tant que dépendance faible ne se fait plus lors de la mise à jour du paquet ayant cette suggestion, cela n'est fait qu'à l'installation de ce dernier. Les dépendances faibles diffèrent des dépendances classiques par leur caractère facultatif. Si le paquet A dépend de B, l'installation de A installe B, et la suppression de B entraine la suppression de A. Si par contre le paquet A dépend faiblement de B, l'installation de A installe B mais la suppression de B n'entraine pas la suppression de A. Cela permet une certaine flexibilité si plusieurs paquets fournissent potentiellement le même service comme community-mysql et mariadb en fournissant une recommandation par défaut sans la forcer, ou d'avoir une installation minimale possible tout en offrant un système complet très facilement aussi.

Cependant de nombreuses dépendances faibles ne sont pas installées dans l'image par défaut pour des raisons de minimalisme et de sécurité. Mais à la première mise à jour du système elles étaient installées ce qui n'était pas le comportement souhaité. De même, si l'utilisateur a supprimé cette dépendance faible manuellement, le paquet supprimé pouvait revenir lors de la mise à jour d'un autre paquet.

L'option exclude_from_weak_autodetect=false peut être insérée dans le fichier /etc/dnf/dnf.conf pour restaurer le comportement précédent.

La communauté francophone

L'association

Logo de Borsalinux-fr

Borsalinux-fr est l'association qui gère la promotion de Fedora dans l'espace francophone. Nous constatons depuis quelques années une baisse progressive des membres à jour de cotisation et de volontaires pour prendre en main les activités dévolues à l'association.

Nous lançons donc un appel à nous rejoindre afin de nous aider.

L'association est en effet propriétaire du site officiel de la communauté francophone de Fedora, organise des évènements promotionnels comme les Rencontres Fedora régulièrement et participe à l'ensemble des évènements majeurs concernant le libre à travers la France principalement.

Si vous aimez Fedora, et que vous souhaitez que notre action perdure, vous pouvez :

  • Adhérer à l'association : les cotisations nous aident à produire des goodies, à nous déplacer pour les évènements, à payer le matériel ;
  • Participer sur le forum, les listes de diffusion, à la réfection de la documentation, représenter l'association sur différents évènements francophones ;
  • Concevoir des goodies ;
  • Organiser des évènements type Rencontres Fedora dans votre ville.

Nous serions ravis de vous accueillir et de vous aider dans vos démarches. Toute contribution, même minime, est appréciée.

Si vous souhaitez avoir un aperçu de notre activité, vous pouvez participer à nos réunions hebdomadaires chaque lundi soir à 20h30 (heure de Paris) sur IRC (canal #fedora-meeting-1 sur Libera).

La documentation

Depuis juin 2017, un grand travail de nettoyage a été entrepris sur la documentation francophone de Fedora, pour rattraper les 5 années de retard accumulées sur le sujet.

Le moins que l'on puisse dire, c'est que le travail abattu est important : près de 90 articles corrigés et remis au goût du jour.
Un grand merci à Charles-Antoine Couret, Nicolas Berrehouc, Édouard Duliège, José Fournier et les autres contributeurs et relecteurs pour leurs contributions.

L'équipe se réunit tous les lundis soir après 21h (heure de Paris) sur IRC (canal #fedora-doc-fr sur Libera) pour faire progresser la documentation par un travail collaboratif. Le reste de la semaine cela se passe sur le forum. Pour plus de convivialité, nous avons mis en place également une réunion mensuelle le premier lundi du mois à la même heure en visio-conférence sur Jitsi.

Si vous avez des idées d'articles ou de corrections à effectuer, que vous avez une compétence technique à retransmettre, n'hésitez pas à participer.

Comment se procurer Fedora Linux 36 ?

Logo de Media Writer

Si vous avez déjà Fedora Linux 35 ou 34 sur votre machine, vous pouvez faire une mise à niveau vers Fedora Linux 36. Cela consiste en une grosse mise à jour, vos applications et données sont préservées.

Autrement, pas de panique, vous pouvez télécharger Fedora Linux avant de procéder à son installation. La procédure ne prend que quelques minutes.

Nous vous recommandons dans les deux cas de procéder à une sauvegarde de vos données au préalable.

De plus, pour éviter les mauvaises surprises, nous vous recommandons aussi de lire au préalable les bogues importants connus à ce jour pour Fedora Linux 36.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Revue de presse de l'April pour la semaine 18 de l'année 2022

10 mai 2022 à 14:48
Par : echarp

Cette revue de presse sur Internet fait partie du travail de veille mené par l'April dans le cadre de son action de défense et de promotion du logiciel libre. Les positions exposées dans les articles sont celles de leurs auteurs et ne rejoignent pas forcément celles de l'April.

[Numerama] L'horloge parlante pourrait survivre à travers l'open source

✍ Julien Lausson, le vendredi 6 mai 2022.

Orange a annoncé la fin de l’horloge parlante pour cet été. Mais, face à la mobilisation de certains internautes attachés au service et à la préservation du patrimoine technologie français, le 3699 pourrait survivre à travers l’open source.

[La Provence] Firefox puissance 100: pourquoi le navigateur demeure l'alternative la plus crédible à Chrome

✍ David Bénard, le jeudi 5 mai 2022.

Depuis bientôt une vingtaine d'années, Firefox joue les "troublions" dans le monde des navigateurs Web. Que ce soit sous l'hégémonie d'Internet Explorer ou maintenant sous celle de Chrome, Firefox se pose en alternative libre et respectueuse de la vie privée. Avec sa nouvelle version "100", son éditeur Mozilla confirme son côté avant-gardiste, malgré une popularité en berne depuis quelques années.

[La Tribune] Pour un ministère du numérique de plein exercice

Le jeudi 5 mai 2022.

Le numérique est profondément transformateur, d'une grande complexité, et exige la capacité à comprendre, déployer et défendre une vision technologique, sociale, écologique, économique, géostratégique et politique de long terme. Il requiert des moyens et des expertises que seul un ou une ministre de plein exercice peut convoquer et employer à la hauteur des enjeux, estime un collectif de plus de 80 élus, entrepreneurs, ingénieurs, développeurs, associatifs et acteurs du numérique.

[Basta!] Face à Twitter et compagnie, il existe des alternatives aux multinationales du net

Le mardi 3 mai 2022.

Le milliardaire Elon Musk vient de racheter Twitter, quand Facebook a fait la fortune de Mark Zuckerberg. Peut-être est-il temps de passer à des réseaux sociaux libres des intérêts financiers de grands patrons. Ça existe.

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Agenda du Libre pour la semaine 19 de l'année 2022

8 mai 2022 à 00:23

Calendrier Web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 26 événements (France: 24, Québec: 1, internet: 1) est en seconde partie de dépêche.

Sommaire

[internet Chambéry] Mapathon Missing Maps - Le lundi 9 mai 2022 de 18h00 à 20h00.

Un mapathon c’est quoi? C’est un atelier en ligne de cartographie solidaire et participative en soutien aux organisations humanitaires et/ou de développement.

CartONG organise ce mapathon dans le cadre du projet Missing Maps visant à cartographier toutes les zones encore invisibles sur les cartes, qui permettent par la suite aux communautés locales et acteurs et actrices de l’humanitaire et du développement de pouvoir agir plus efficacement en cas de crise ou initier des projets de développement local.

Avec quel outil ? La plateforme de cartographie libre et contributive OpenStreetMap (OSM, le «Wikipédia des cartes») où tout le monde peut participer à la cartographie de n’importe quelle zone de la planète: il suffit d’un ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet! Aucune connaissance en cartographie ou en informatique n’est requise.

Grâce à la couverture globale d’images satellites disponibles aujourd’hui, il est possible de tracer facilement routes, bâtiments ou cours d’eau, autant d’informations très utiles pour les organisations humanitaires et de développement sur le terrain.

Pas besoin d’être un·e expert·e, c’est convivial et accessible à tout le monde!

Pour s’inscrire : https://www.eventbrite.ca/e/billets-en-ligne-mapathons-missing-maps-2022-2023-133090064967

[FR Villeurbanne] C’est ouvert! - Le lundi 9 mai 2022 de 19h00 à 22h00.

Le LOV rouvre ses portes régulièrement.

Progressivement mais sûrement…

« Venez tester nos imprimantes 3D open hardware avec du logiciel libre ! »

[FR Arpajon] Comprendre et s’approprier les bases du numérique - Le mardi 10 mai 2022 de 13h30 à 17h00.

Cette formation vise à rendre accessible et compréhensible le vocabulaire et le fonctionnement des principaux outils numériques en général et d’internet en particulier.

Cette formation fait partie d’un programme élaboré par l’association HABITAT & TIC en partenariat avec le Pôle Solidaire Nord-Ouest Essonne (PôleS NOE) et l’Union des Associations des Ulis (UAU).

Ce programme vient compléter le programme de formation de la Direction de la Citoyenneté, Jeunesse et Vie Associative du Conseil Départemental de l’Essonne (DCJVA) pour permettre aux associations de maîtriser le numérique et d’en tirer des bénéfices et s’articule autour des trois thématiques suivantes :

  1. Les fondamentaux du numérique: Ces formations visent à comprendre et s’approprier les notions fondamentales du numérique, de la sécurité informatique et de la protection des données pour être à l’aise avec les outils numériques et le vocabulaire associé.
  2. L’organisation de l’association appliquée avec Nextcloud: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre la plateforme open source Nextcloud conçue spécifiquement pour stocker, organiser, partager des documents et travailler ensemble.
  3. La gestion de l’association appliquée avec Garradin: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre l’application open source Garradin conçue spécifiquement pour optimiser la gestion des adhérents et de la comptabilité des associations.

Programme complet, fiches descriptives des formations et modalités d’inscription sur les sites de l'association HABITAT & TIC et du Conseil Départemental de l’Essonne.

Grâce à un financement du FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA VIE ASSOCIATIVE (FDVA) Île-de-France, ces formations sont gratuites pour les bénévoles des associations dont le siège social est situé en Île-de-France et plus particulièrement en Essonne.

[FR Vinon sur Verdon] Exposition Logiciels Libres “expolibre” - Du mardi 10 mai 2022 à 14h00 au samedi 28 mai 2022 à 17h00.

Horaires

  • Mardi : 14h-18h
  • Mercredi : 9h-12h / 14h-18h
  • Vendredi 14h-18h
  • Samedi : 9h-12h / 14h-17h

Objectif de cette exposition

Les objectifs de cette exposition :

  • permettre à un large public non technique de découvrir ce que revêt le terme « Logiciel Libre », sa genèse, sa raison d’être, et pourquoi cet écosystème est si important
  • présenter les notions de « formats ouverts » et « d’interopérabilité », composantes essentielles dans le monde numérique sans entraves, sans « verrous numériques »

**

Présentation

Expolibre est une exposition itinérante créée par l’APRIL (Association pour la Promotion et la Recherche en Informatique Libre), expliquant les logiciels libres au grand public. Des panneaux présentent la philosophie du logiciel libre, mouvement qui se développe depuis le début des années 1980. L’objectif est de sensibiliser aux enjeux de société liés à cette révolution informatique.

Dans l’esprit du logiciel libre, cette exposition est « libre » et nous vous invitons à la télécharger pour diffuser, la copier, l’exposer ou l’adapter. L’April propose les panneaux à la location.

Site Web : https://expolibre.org/

Cette version de l’exposition à la location est celle de l’association Linux Alpes à Digne (Groupe d’Utilisateurs de Logiciels Libres des Alpes de Haute Provence et des Hautes Alpes).

[FR Paris] Émission « Libre à vous ! » - Le mardi 10 mai 2022 de 15h30 à 17h00.

L’émission Libre à vous ! de l’April est diffusée chaque mardi de 15 h 30 à 17 h sur radio Cause Commune sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur le site web de la radio.

Le podcast de l’émission, les podcasts par sujets traités et les références citées sont disponibles dès que possible sur le site consacré à l’émission, quelques jours après l’émission en général.

Les ambitions de l’émission Libre à vous !

La radio Cause commune a commencé à émettre fin 2017 sur la bande FM en région parisienne (93.1) et sur Internet.

Depuis mai 2018, l’April anime une émission d’explications et d’échanges sur la radio Cause Commune sur les thèmes des libertés informatiques.

Libre à vous ! se veut avant tout une émission d’explications et d’échanges sur les dossiers politiques et juridiques que traite l’April, et sur les actions qu’elle mène.

Pour les libertés informatiques en général, et pour le logiciel libre en particulier.

Libre à vous ! c’est aussi un point sur les actualités du Libre, des personnes invitées aux profils variés, de la musique sous licence libre, des actions de sensibilisation.

Donner à chacun et chacune, de manière simple et accessible, les clefs pour comprendre les enjeux mais aussi proposer des moyens d’action, tel est l’objectif de cette émission hebdomadaire, qui est diffusée en direct chaque mardi du mois de 15 h 30 à 17 h.

L’émission dispose :

[FR Le Mans] Permanence du mercredi - Le mercredi 11 mai 2022 de 12h00 à 17h00.

Assistance technique et démonstration concernant les logiciels libres.

 Attention, jauge réduite, réservez votre place par contact@linuxmaine.org

Planning des réservations consultable ici.

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Codage/programmation avec Scratch - Le mercredi 11 mai 2022 de 14h00 à 15h30.

Familiarise-toi avec le codage et découvre les nombreuses possibilités du logiciel Scratch.

La FCCL propose avec Les Codeurs en Herbe des ateliers de découverte du codage, de la robotique et de l’électronique.

Destinés aux jeunes de 8 à 14 ans, ces ateliers sont proposés sous la forme de stages de 4 séances consécutives, qui se déroulent les mercredis après-midi de 14h à 15h30.
Les participants pourront découvrir en avant-première le prochain Fab-Lab de la Ville avant son ouverture au public.

Inscription aux ateliers

La participation est limitée au nombre de places. Pré-inscription possible depuis le site web.

Accès locaux

Espace jeux vidéo, second étage de la Médiathèque Jules Verne.

En cas de difficultés, possibilité de téléphoner : 06 70 52 88 78

[FR Die] Club Python - Le mercredi 11 mai 2022 de 14h00 à 16h00.

Club Python ouvert à tous, avec un peu d’algo, des gpios, de la robotique, etc.

[FR Beauvais] Sensibilisation et partage autour du Libre - Le mercredi 11 mai 2022 de 18h00 à 20h00.

Chaque mercredi soir, l’association propose une rencontre pour partager des connaissances, des savoir-faire, des questions autour de l’utilisation des logiciels libres, que ce soit à propos du système d’exploitation Linux, des applications libres ou des services en ligne libres.

C’est l’occasion aussi de mettre en avant l’action des associations fédératrices telles que l’April ou Framasoft, dont nous sommes adhérents et dont nous soutenons les initiatives avec grande reconnaissance.

[FR Lyon] Hadoly: permanence du chaton lyonnais - Le mercredi 11 mai 2022 de 19h00 à 21h00.

La permanence (mensuelle) d’Hadoly (Hébergeur Associatif Décentralisé et Ouvert à LYon), chaton lyonnais, est l’occasion d’échanger avec les membres de l’asso sur les services et moyens mis à disposition des adhérents afin de se libérer des Gafams tout en grignotant et en en buvant un coup (n’hésitez pas à apporter quelque chose).

!!! COVID: écrire au contact pour obtenir les modalités de la réunion en présentiel et/ou visio, merci!!!

Nous partageons du mail, du cloud, et d’autres services, le tout basé exclusivement sur des logiciels libres avec le respect de la neutralité du net et de la vie privée.

Et en plus l’hébergement est physiquement local!

[FR Cappelle en Pévèle] Mercredis Linux - Le mercredi 11 mai 2022 de 19h30 à 23h30.

L’Association Club Linux Nord Pas-de-Calais organise chaque mois une permanence Logiciels Libres ouverte à tous, membre de l’association ou non, débutant ou expert, curieux ou passionné.

Les mercredis Linux sont des réunions mensuelles désormais organisées le mercredi. Ces réunions sont l’occasion de se rencontrer, d’échanger des idées ou des conseils.

Régulièrement, des présentations thématiques sont réalisées lors de ces réunions, bien sûr, toujours autour des logiciels libres.

Durant cette permanence, vous pourrez trouver des réponses aux questions que vous vous posez au sujet du Logiciel Libre, ainsi que de l’aide pour résoudre vos problèmes d’installation, de configuration et d’utilisation de Logiciels Libres. N’hésitez pas à apporter votre ordinateur, afin que les autres participants puissent vous aider.

Cette permanence a lieu à la Médiathèque Cultiv'Art, 16 rue de la Ladrerie, Cappelle en Pévèle

[FR Quimper] Permanence Linuxienne - Le jeudi 12 mai 2022 de 16h00 à 18h00.

Linux Quimper vous propose de vous aider à installer, paramétrer, réparer un ordi sous GNU/Linux.

Cette aide s’adresse à tout le monde mais plus particulièrement aux bénéficiaires de la re-distribution gratuite d’ordinateurs sous GNU/Linux du Centre social des Abeilles (plan d’accès).

Si vous avez quelques compétences, n’hésitez pas à venir nous aider ;-)

[FR Lyon] Jeudi Bidouille Numérique - Le jeudi 12 mai 2022 de 19h00 à 22h00.

Atelier gratuit - inscription obligatoire à epn@salledesrancy.com

L’EPN des Rancy (249, rue Vendôme, 69003 Lyon) et les membres de l’Aldil ainsi que d’autres partenaires vous proposent d’accompagner les utilisateurs de logiciels libres dans la résolution de leurs problèmes informatiques.

C’est l’occasion de voir comment ça marche, de demander un coup de pouce, de vous faire découvrir une astuce.

N’hésitez pas à venir nombreux ce jeudi 12 mai. En savoir + : cliquez ici

[FR Quimperlé] Point info GNU/Linux - Le vendredi 13 mai 2022 de 14h00 à 17h30.

Médiathèque de Quimperlé, place Saint Michel, pas d’inscription, entrée libre!

Mickaël et Johann vous accueillent.

Conseils, aide et infos pratiques GNU/Linux et Logiciels Libres.

Curieux? Déjà utilisateur? Expert? Pour résoudre vos problèmes, vous êtes le bienvenu!

N’hésitez pas à venir avec votre PC si vous voulez une installation de GNU/Linux ou de venir avec votre périphérique récalcitrant (imprimante, scanner…) si possible.

Médiathèque de Quimperlé Tél: 02.98.35.17.30

[FR Montpellier] Atelier Emacs - Du vendredi 13 mai 2022 à 18h00 au mercredi 18 mai 2022 à 20h00.

Atelier mensuel Emacs. Tout niveau. Pas d’inscription nécessaire.

Si l’édition de texte vous intéresse (tâches, notes, blog, journal, rapports, thèse, livres…), Emacs pourra être d’une grande aide.

Cet atelier a pour vocation de présenter le logiciel, aider à sa configuration et discuter de méthodologie dans l’édition de texte.

Bien sûr les multiples fonctionnalités d’Emacs peuvent être abordées.

Courte présentation vidéode l’édition avec orgmode.

[FR Le Tholonet (Palette)] Réunion mensuelle de l’Axul - Le vendredi 13 mai 2022 de 20h00 à 23h55.

Les membres de l'Axul (Association du Pays d’Aix des Utilisateurs de Linux et des Logiciels Libres) vous invitent à leur réunion réelle du vendredi 13 mai de 20h00 à 23h55 au Centre Culturel Georges Duby du Tholonet, 859 avenue Paul Julien, à proximité de la place du marché de Palette (premier village sur la D7n au Sud-Est d’Aix).

Port du masque optionnel pour l’instant.

  • 20h00 - 20h15 : Accueil
  • 20h15 - 20h30 : Présentation des participants et organisation de la soirée
  • 20h30 - 23h55 : Discussion générale
  • Utilisation du nouveau serveur, en particulier pour le renouveau des listes de discussion
  • Préparation des futurs Samedis Libres
  • Projets d’ateliers
  • Autres interventions de l’Axul… : films… vidéos…
  • Samedi libre du 4 juin -> 28 mai ?
  • Autres questions ?

Événements ultérieurs

  • Samedi Libre du 28 mai ou du 4 juin 2022 au Centre Social des Amandiers (Jas de Bouffan)
  • Réunion mensuelle du vendredi 10 juin 2022 au Tholonet

Ces réunions libres et gratuites sont ouvertes à toutes et à tous, débutantEs ou expertEs GNU/Linux, membres ou non de l'Axul.

Entrée Libre. Tout Public.

[FR Villebon sur Yvette] Garradin : présentation générale et fondamentaux - Le samedi 14 mai 2022 de 09h00 à 12h30.

Cette formation vise à présenter les possibilités offertes par l’application open source Garradin conçue spécifiquement pour optimiser la gestion des adhérents et de la comptabilité.

Cette formation permet également de préparer la personnalisation de Garradin aux besoins spécifiques de son association.

Remarque : cette formation se déroule à la même date et au même endroit que la formation Nextcloud : présentation générale et fondamentaux.

Cette formation vise à rendre accessible et compréhensible le vocabulaire usuel de la sécurité informatique et de la protection des données.

Cette formation fait partie d’un programme élaboré par l’association HABITAT & TIC en partenariat avec le Pôle Solidaire Nord-Ouest Essonne (PôleS NOE) et l’Union des Associations des Ulis (UAU).

Ce programme vient compléter le programme de formation de la Direction de la Citoyenneté, Jeunesse et Vie Associative du Conseil Départemental de l’Essonne (DCJVA) pour permettre aux associations de maîtriser le numérique et d’en tirer des bénéfices et s’articule autour des trois thématiques suivantes :

  1. Les fondamentaux du numérique: Ces formations visent à comprendre et s’approprier les notions fondamentales du numérique, de la sécurité informatique et de la protection des données pour être à l’aise avec les outils numériques et le vocabulaire associé.
  2. L’organisation de l’association appliquée avec Nextcloud: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre la plateforme open source Nextcloud conçue spécifiquement pour stocker, organiser, partager des documents et travailler ensemble.
  3. La gestion de l’association appliquée avec Garradin: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre l’application open source Garradin conçue spécifiquement pour optimiser la gestion des adhérents et de la comptabilité des associations.

Programme complet, fiches descriptives des formations et modalités d’inscription sur les sites de l'association HABITAT & TIC et du Conseil Départemental de l’Essonne.

Grâce à un financement du FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA VIE ASSOCIATIVE (FDVA) Île-de-France, ces formations sont gratuites pour les bénévoles des associations dont le siège social est situé en Île-de-France et plus particulièrement en Essonne.

[FR Riez] Cartopartie OpenStreetMap - Le samedi 14 mai 2022 de 09h00 à 17h00.

Lou Brusc et Le Lieu Dit organisent une cartopartie OpenStreetMap sur le village de Riez (04).

  • date : Samedi 14 mai 2022
  • lieu : Tiers-lieu « Le Lieu-Dit », et dans le village de Riez
  • horaires : de 09h à 17h
  • intervenants : membres du groupe "OSM Digne"

Objectif de cette cartopartie

Les objectifs de cette journée d’initiation :

  • découvrir OpenStreetMap, écosystème de cartographie “libre”
  • apprendre à faire des relevés cartographiques à l’aide de traces GPS, notes sur papier, croquis, photos…
  • apprendre à intégrer les relevés effectués au sein d’OSM

Programme

Le programme de la journée est découpé de la façon suivante :

  • 09h00 : accueil au tiers-lieu « Le Lieu-Dit », petit-déjeuner d’accueil, préparation des outils nécessaires aux relevés cartographiques
  • 10h00 : relevés cartographiques (traces GPS, annotations papier, photos…)
  • 13h00 : pique-nique sur le Mont Sainte Maxime (belvédère, vue panoramique sur Riez)
  • 14h00 : café au tiers-lieu
  • 14h30 : présentation d’OSM, intégration des relevés au sein de la carte

Pour nous rejoindre, les coordonnées GPS : 43.81762, 6.09306

[FR Vandœuvre-lès-Nancy] Projet cartographie d’intérieurs - Le samedi 14 mai 2022 de 10h00 à 12h00.

Présentation du projet

Où se situe le rayon DVD dans la médiathèque ? La salle Bleue du château du Charmois ? Les toilettes de l’espace Yves Coppens ?

Plutôt que de laisser tout un chacun chercher individuellement ces emplacements et services, partageons-les !

Découvrez le projet cartographique d’intérieur des bâtiments de Vandœuvre-lès-Nancy, qui consiste à modéliser collectivement de l’information géographique en exploitant le savoir acquis de chacun. À terme, celui-ci profitera à tous, y compris vous !

L’atelier

Débuté en 2019 puis mis en pause pendant un long moment, le projet va redémarrer en exploitant désormais des ressources créés par la ville de Vandœuvre-lès-Nancy dans le cadre du BIM.

Ces plans en 360° serviront de base pour créer des plans sous licences libres, puis seront implémentés dans la cartographie libre et participative OpenStreetMap. Voir cet exemple de résultat.

Horaires

Cette animation se déroule le matin, de 10 h à 12 h.

Inscription aux ateliers

Pré-inscription possible depuis le site web.

[FR Wintzenheim] Réunion du Club Linux - Le samedi 14 mai 2022 de 13h00 à 19h00.

Comme tous les 3 samedis, le Club Linux de la MJC du Cheval Blanc se réunit et accueille toutes les personnes qui souhaitent découvrir ou approfondir Linux et les Logiciels Libres. Aucune compétence n’est demandée.

Pendant ces rencontres, informelles,

  • nous accueillons celles et ceux qui cherchent une réponse ou souhaitent découvrir Linux et les Logiciels Libres,
  • nous installons Linux sur des ordinateurs, la plupart des fois en "dual boot"(*), ce qui permet de conserver l’ancien système (par exemple Windows) et d’utiliser quand même Linux, en choisissant au démarrage,
  • nous partageons nos recherches et nos découvertes, les nouveautés.

Le Club Linux est également impliqué dans une démarche de libération des GAFAM (Google Apple Facebook Amazon Microsoft) et de promotion de solutions libres comme, entre autres, Wikipedia, OpenStreetMap, les Framatrucs (*), les C.H.A.T.O.N.S (*) et beaucoup d’autres.

(*) : mais on vous expliquera

[FR Villebon sur Yvette] Nextcloud : présentation générale et fondamentaux - Le samedi 14 mai 2022 de 13h30 à 17h00.

Cette formation vise à présenter les possibilités offertes par la plateforme open source Nextcloud conçue spécifiquement pour stocker, organiser, partager des documents et travailler ensemble.

Cette formation permet également de choisir les fonctionnalités et applications de la plateforme Nextcloud nécessaires aux besoins spécifiques de son association.

Cette formation se déroule à la même date et au même endroit que la formation Garradin : présentation générale et fondamentaux.

Cette formation fait partie d’un programme élaboré par l’association HABITAT & TIC en partenariat avec le Pôle Solidaire Nord-Ouest Essonne (PôleS NOE) et l’Union des Associations des Ulis (UAU).

Ce programme vient compléter le programme de formation de la Direction de la Citoyenneté, Jeunesse et Vie Associative du Conseil Départemental de l’Essonne (DCJVA) pour permettre aux associations de maîtriser le numérique et d’en tirer des bénéfices et s’articule autour des trois thématiques suivantes :

  1. Les fondamentaux du numérique: Ces formations visent à comprendre et s’approprier les notions fondamentales du numérique, de la sécurité informatique et de la protection des données pour être à l’aise avec les outils numériques et le vocabulaire associé.
  2. L’organisation de l’association appliquée avec Nextcloud: Ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre la plateforme open source Nextcloud conçue spécifiquement pour stocker, organiser, partager des documents et travailler ensemble.
  3. La gestion de l’association appliquée avec Garradin: ces formations visent à découvrir et à mettre en œuvre l’application open source Garradin conçue spécifiquement pour optimiser la gestion des adhérents et de la comptabilité des associations.

Programme complet, fiches descriptives des formations et modalités d’inscription sur les sites de l'association HABITAT & TIC et du Conseil Départemental de l’Essonne.

Grâce à un financement du FONDS POUR LE DÉVELOPPEMENT DE LA VIE ASSOCIATIVE (FDVA) Île-de-France, ces formations sont gratuites pour les bénévoles des associations dont le siège social est situé en Île-de-France et plus particulièrement en Essonne.

[FR Ramonville Saint-Agne] Concevoir des visuels pour votre collectif avec Inkscape ou Penpot - Le samedi 14 mai 2022 de 14h00 à 18h00.

Comment créer un flyer pour son association ou son collectif, pour un événement, organiser au mieux les informations dans la page ?

Dans cet atelier, nous essaierons d’apporter quelques réponses, et nous utiliserons deux outils libres : Inkscape, logiciel libre de dessin vectoriel, et penpot, application en ligne de design basée sur un logiciel libre.inkscape : https://inkscape.org/penpot : https://penpot.app/Nous verrons quelques bonnes pratiques pour concevoir un visuel, puis nous ferons des travaux pratiques avec le logiciel Inkscape, et enfin on verra comment utiliser Penpot en équipe.

En fin d’atelier, d’autres logiciels libres de création graphique tels que Krita, Gimp ou Scribus pourront être évoqués. Il suffit de savoir taper et cliquer pour suivre cette session. Pour réserver un maximum de temps aux travaux pratiques nous vous conseillons d’installer sur votre PC le logiciel Inkscape avant de venir (logiciel libre disponible pour Gnu/Linux, Windows, et MacOs : https://inkscape.org/fr/).Vous pouvez apporter votre ordinateur, portable ou non, équipé d’une carte réseau filaire ou wifi, et en état de marche.

Si vous ne pouvez venir avec un ordinateur portable, précisez-le nous afin que nous puissions vous en prêter un (dans la mesure de nos disponibilités).

Inscription : obligatoire, le plus tôt possible, au moyen du formulaire en ligne :

https://www.le-pic.org/spip.php?article442

L’agenda des animations programmées pour la saison en cours (1ᵉʳ septembre - 31 août) est consultable ici :

https://www.le-pic.org/spip.php?rubrique76

C’est GRATUIT, OUVERT À TOUS:

Les animations et réunions se déroulent au siège du PIC :

Maison des Associations

14, Chemin Pouciquot

31520 RAMONVILLE SAINT-AGNE

Ou à distance, nous vous communiquerons l’URL la veille de l’atelier

Merci de vous inscrire en cliquant ici:

https://www.le-pic.org/contact

Ceci, dans le cadre des « Ateliers du pic »

contact : picca@le-pic.org

[FR Strasbourg] Ateliers « Libérons-nous du pistage » 2022 #5 - Le samedi 14 mai 2022 de 14h00 à 18h00.

L’accès aux ateliers se fait sur inscription sur Mobilizon. Pour une meilleure organisation de notre côté, n’hésitez pas à préciser dans le commentaire d’inscription : le modèle d’équipement avec lequel vous venez ainsi que vos attentes.

Lien vers l’évènement mobilizon : https://mobilizon.sans-nuage.fr/events/24502fb1-3d55-4fea-9215-850a45fddcd3

Une fois par mois, Alsace Réseau neutre organise un rendez-vous ouvert à tous et toutes pour informer des enjeux du numérique et proposer des solutions concrètes au travers de quatre ateliers :

[FR Juvisy-sur-Orge] Permanence GNU/Linux - Le samedi 14 mai 2022 de 14h30 à 17h00.

Permanence GNU/LINUX, installation et maintenance par LINESS en partenariat avec le CIJ (Club informatique de Juvisy-sur-Orge).

Il s’agit d’une assistance pour vous aider à installer et utiliser LINUX, mais ce n’est pas un cours à proprement parler.

Aucune inscription préalable n’est nécessaire, aucune assiduité n’est requise.

Quand vous avez un problème vous passez nous voir.

 

Éventuellement stationner parc Danaux (à côté du pont sur la Seine) qui est gratuit le samedi après-midi (3min à pied après pour aller au CIJ).

C’est tout à côté de la gare.

[FR Toulouse] Visioconférence Monnaie Libre - Le samedi 14 mai 2022 de 19h00 à 22h00.

On vous propose une série d’apéro présentation en visioconférence:
La Monnaie Libre en Q&R,

Présentation des projets d’Econolibre,
Présentation de projets de monnaie libristes,
Développement local,
Actualités des monnaies libristes,
Interludes musicaux,

Chaque samedi à partir de 19h à 22h

Rien de spécial à installer, ça se passera via :
le site web Kmeet Econolibre

Alors notre monde en Monnaie Libre, comment on le fait ?

Détails de l’association sur notre site

On peut manger pendant les réunions (c’est un apéro).

Un petit TUTO pour expliquer comment utiliser Jitsi : Le logiciel derrière Kmeet Tuto Meet Jitsi

(si besoin) Une présentation pour les nouveaux monnaie libristes est faite, qui dure moins de 30mn et sera suivie de questions réponses.

Découvrir l’association & la Monnaie libre sur nos chaînes vidéo :
chaîne Youtube Econolibre
chaîne Odysee Econolibre
Chaine Peertube

 

[CA-QC Montréal] Assemblée générale annuelle (AGA) 2022 de FACiL - Le samedi 14 mai 2022 de 10h00 à 12h00.

L’assemblée générale annuelle (AGA) des membres FACiL aura lieu le samedi 14 mai prochain, à 10h, en ligne (lien à venir).

Veuillez SVP vous référer à l’annonce faite sur notre site pour de plus amples informations concernant l’événement

https://facil.qc.ca/aga2022

Signaler votre intention de participer à l’AGA

Au plaisir de vous y entendre et peut-être vous voir en grand nombre

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

Joomladay 2022 et le retour de Joomla

7 mai 2022 à 08:50
Par : afuj ·  ted ·  Xavier Teyssier ·  palm123

Dans une solution développée et gérée uniquement par une communauté, le CMS Joomla tient une place à part dans le domaine de la création de sites et des CMS. Chaque participant pouvant apporter son aide à travers les diverses étapes et les principaux contributeurs (tous bénévoles) sont parfaitement joignables, ce qui est un avantage face à des groupes et aux décisions et orientations provoquant parfois des divisions dans les communautés similaires.

Malgré un retard accumulé depuis quelques années, Joomla version 4 est enfin sortie en août dernier et depuis, chaque pas apporte son lot de techniques et nouveautés autour de ce CMS.

En effet, pour bénéficier d'un renouveau et répondre aux attentes, l'équipe de développement applique désormais une nouvelle feuille de route, s'imposant de nouvelles fonctionnalités tous les six mois en attendant une version majeure. Ainsi la prochaine version 4.2 devrait être finalisée le 16 août 2022, date anniversaire de Joomla, à tout juste un an de la version 4.

Longtemps attendu, Joomla signe là son grand retour avec une refonte du code résolument moderne (sous php 8.1), une volonté de mettre l'accessibilité au cœur de Joomla (front & back) sans négliger une grande performance, des fonctions qui seront inscrites dans son ADN. Parmi les fonctionnalités natives existantes, Joomla est multilingue, capable de créer un formulaire de contact ou de gérer des groupes d'utilisateurs sans solutions tierces. Désormais Joomla n'aura jamais été aussi rapide et on est loin d'en rester là avec de l'optimisation SEO ou dans les images avec son nouveau gestionnaire de média intégré.

D'autres surprises comme un flux de travail (workflow) programmable peuvent s'activer sur demande. Pour découvrir toutes les fonctionnalités, on a la possibilité de s'informer sur la documentation officielle ou sur joomla.fr

Joomladay 2022

Par ailleurs, l'association francophone des utilisateurs de Joomla! (l’AFUJ) organise son prochain événement JOOMLADAY qui aura lieu à Bruxelles les 20 et 21 mai prochain, ce sera le premier rendez-vous depuis le début de la pandémie et tous sont impatients de se retrouver parmi les autres membres de la communauté qui seront heureux de partager leur connaissance, d’échanger et commenter vos impressions.

Site de l'évenement : https://www.joomladay.fr

Commentaires : voir le flux Atom ouvrir dans le navigateur

❌
❌